Direct démarré le 4 avril 2024 à 5H00

DIRECT - Les États-Unis veulent voir une "augmentation spectaculaire" de l'aide humanitaire entrant à Gaza

Les Etats-Unis exigent d'Israël de permettre une "augmentation spectaculaire" de l'aide humanitaire dans la bande de Gaza, disant vouloir voir des mesures concrètes prises "dans les heures et jours qui viennent". Les horaires sont affichés en temps universel.
 

Partager
Image
John Kirby ce 21 mars 2023 à la Maison Blanche
John Kirby ce 21 mars 2023 à la Maison Blanche.
© AP Photo/Susan Walsh
13
nouvelle(s) publication(s)
19h43
position américaine

Biden évoque pour la première fois la possibilité de conditionner son soutien à Israël

Joe Biden a évoqué pour la première fois la possibilité de conditionner l'aide américaine à Israël à des mesures "tangibles" de la part du gouvernement de Benjamin Netanyahu pour répondre à la catastrophe humanitaire en cours à Gaza.

Le président américain a déclaré jeudi dans un coup de fil au dirigeant israélien, qui a duré une trentaine de minutes, "qu'Israël devait annoncer et mettre en place des mesures spécifiques, concrètes et tangibles pour répondre à la souffrance des civils, à la crise humanitaire, et pour la sécurité des travailleurs humanitaires", selon un bref compte-rendu de l'échange téléphonique publié par la Maison Blanche.

Il a aussi "indiqué que la politique américaine en ce qui concerne Gaza serait déterminée par l'évaluation (qu'il ferait) des décisions immédiates prises par Israël" en ce sens.

Le président Joe Biden délivre un discours lors de la mort de l'opposant russe Alexei Navalny, à Washington le 16 février 2024.

Le président Joe Biden délivre un discours lors de la mort de l'opposant russe Alexei Navalny, à Washington le 16 février 2024.

AP Photo/Evan Vucci
19h22
aide humanitaire

Les Etats-Unis veulent voir une "augmentation spectaculaire" de l'aide humanitaire entrant à Gaza

Les Etats-Unis ont exigé jeudi d'Israël de permettre une "augmentation spectaculaire" de l'aide humanitaire dans la bande de Gaza, disant vouloir voir des mesures concrètes prises "dans les heures et jours qui viennent".

"Ce que nous attendons et espérons voir dans les heures et les jours à venir, c'est une augmentation spectaculaire de l'aide humanitaire, l'ouverture de nouveaux points de passage et une réduction de la violence à l'encontre des civils et certainement des travailleurs humanitaires", a déclaré à la presse le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby.

Le conseiller à la Sécurité de la Maison Blanche John Kirby, le 29 mars 2023
Le conseiller à la Sécurité de la Maison Blanche John Kirby, le 29 mars 2023.
© AP Photo/Patrick Semansky
18h45
diplomatie

Biden presse Netanyahu de "conclure sans délai un accord" pour "un cessez-le-feu immédiat" à Gaza

Le président américain Joe Biden a pressé jeudi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de "conclure sans délai un accord" pour un "cessez-le-feu immédiat" dans la bande de Gaza.

Il a aussi prévenu le dirigeant israélien que la poursuite du soutien des Etats-Unis à son opération à Gaza dépendrait de décisions "concrètes" pour protéger les civils, selon la Maison Blanche qui rendait compte d'un entretien téléphonique entre les deux hommes quelques jours après la mort d'humanitaires dans une frappe israélienne dans le territoire palestinien.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
16h08
aide humanitaire

Des ONG israéliennes demandent à la justice d'agir pour l'entrée de l'aide dans Gaza

Cinq organisations israéliennes de défense des droits humains sont venues jeudi réclamer à la Cour suprême d'imposer à l'Etat israélien de faire entrer plus d'aide humanitaire dans la bande de Gaza, ravagée par la guerre.

"Lors de l'audience, la Cour a reconnu que l'aide entrant dans la bande de Gaza était insuffisante", a dit Miriam Marmur, la responsable de l'ONG Gisha. "Nous espérons que les juges ordonneront aux autorités israéliennes de lever les obstacles à l'entrée et à la distribution de l'aide." La Cour a entendu les arguments des associations puis ceux de l'Etat.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
11h58
"Apparemment un crime de guerre" (ONG)

106 civils tués par une frappe en octobre à Gaza

Human Rights Watch (HRW) a publié jeudi les conclusions d'une enquête pointant l'absence de cible militaire lors d'une frappe israélienne menée le 31 octobre à Gaza contre un immeuble, un raid qui avait tué au moins 106 civils et relevant "apparemment d'un crime de guerre", selon l'ONG.
 

HRW rapporte n'avoir "trouvé aucune preuve qu'une cible militaire se trouvait à proximité du bâtiment au moment de l'attaque, ce qui signifie qu'il s'agissait d'une frappe (arbitraire) et illégale en vertu des lois de la guerre", affirme l'ONG dans un communiqué.
 

Au moins 106 personnes dont 54 enfants avaient été tués dans cette opération sur un immeuble d'habitation de six étages, parmi les plus meurtrières pour les civils depuis l'offensive lancée par Israël à Gaza.

Gaza

Des soldats israéliens se tiennent à côté des chars et des véhicules blindés près de la frontière entre Israël et Gaza, le jeudi 4 avril 2024. 

@AP Photo/Leo Correa


 

11H21
Attaque au couteau à Gan Yavné

Un Israélien blessé dans une attaque au couteau succombe à ses blessures

Un Israélien grièvement blessé dimanche dans une attaque au couteau à Gan Yavné (sud) est mort jeudi des suites de ses blessures, a annoncé l'hôpital où il avait été admis.
 

"Le centre médical Ichilov de Tel-Aviv annonce avec une grande peine le décès de Lidor Levy", qui a "succombé à ses blessures" après l'attaque dimanche à Gan Yavné, a précisé l'hôpital dans un communiqué.
 

Trois personnes avaient été grièvement blessées dans cette attaque au couteau dimanche dans un centre commercial de la ville de Gan Yavné, dans le sud d'Israël, selon la police, qui avait "neutralisé le terroriste". Originaire de Dura, près d'Hébron, en Cisjordanie occupée, le suspect âgé de 19 ans était en situation irrégulière en Israël, selon un communiqué.


 

10H56
Source judiciaire

Découverte en Bulgarie d'une cache d'armes présumée du Hamas

Une cache d'armes présumée du Hamas a été découverte en Bulgarie dans le cadre d'une enquête allemande sur quatre membres présumés du mouvement islamiste palestinien soupçonnés d'avoir planifié des attentats contre des institutions juives en Europe, a indiqué jeudi une source judiciaire.
 

Cette source a confirmé à l'AFP une publication de l'hebdomadaire der Spiegel faisant état de la découverte.

Le parquet fédéral allemand, chargé des affaires de terrorisme, avait annoncé le 14 décembre dernier l'arrestation des quatre hommes suspectés d'avoir eu pour mission de rassembler des armes à Berlin en vue d'éventuels attentats.
 

10H55
Mort d'humanitaires à Gaza

Le président polonais juge "scandaleux" les propos de l'ambassadeur d'Israël

Le président polonais Andrzej Duda a qualifié jeudi de "scandaleux" les propos de l'ambassadeur d'Israël en Pologne après la frappe israélienne qui a tué sept travailleurs humanitaires à Gaza, dont un Polonais.
Considérant que l'ambassadeur n'avait pas présenté d'excuses claires, Andrzej Duda a estimé que ce dernier avait eu des remarques "peu heureuses, bref, scandaleuses", ajoutant que le diplomate constituait "le plus gros problème de l'État d'Israël dans ses relations avec la Pologne".

Gaza

Des Palestiniens inspectent un véhicule portant le logo de la World Central Kitchen détruit par une frappe aérienne israélienne à Deir al Balah, dans la bande de Gaza, le mardi 2 avril 2024. 

@Photo AP/Ismaël Abou Dayyah


 

10H25
Annonce de l'armée israélienne

L'armée israélienne suspend les permissions des soldats

L'armée israélienne a annoncé jeudi sa décision de suspendre temporairement les permissions "des unités combattantes", dans un contexte de guerre dans la bande de Gaza et de regain de tension avec l'Iran.
"Il a été décidé de retarder temporairement les permissions accordées aux unités combattantes", a annoncé l'armée, relevant que les forces israéliennes "sont en guerre et la question du déploiement des soldats est constamment réexaminée en fonction des besoins".

Israël

Des soldats israéliens sécurisent l'entrée d'une zone forestière qui a été le site d'une fusillade près de l'implantation de Migdal Oz en Cisjordanie, le mardi 19 mars 2024. 

 

@Photo AP/Maya Alleruzzo


L'armée a aussi indiqué appeler des réservistes supplémentaires pour ses unités aériennes, de renseignement et de défense civile.
Cette annonce intervient alors que lundi l'annexe consulaire de l'ambassade iranienne à Damas a été détruite par des frappes imputées à Israël, qui ont fait 16 morts.


 

8H23
Déclaration de Jean-Yves Le Drian

La France doit reconnaître un Etat palestinien, selon un ancien chef de la diplomatie française

L'ancien ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a estimé jeudi que la France devait reconnaître un État palestinien, un moyen de pression sur Israël pour sortir de la situation de blocage à Gaza.
"A titre personnel, je pense qu'il faudrait le faire", a déclaré Jean-Yves Le Drian sur Sud Radio. "Il faut poser des actes de ce type pour avancer en Israël", a-t-il ajouté, soulignant qu'on "ne peut pas continuer comme cela".
 

Jean-Yves Le Drian

L'envoyé spécial du président français au Liban, Jean-Yves Le Drian, rencontre le Premier ministre libanais par intérim Najib Mikati à Beyrouth, Liban, le mardi 12 septembre 2023.

@AP Photo/Bilal Hussein

La communauté internationale plaide pour la reconnaissance mutuelle par les Israéliens et les Palestiniens de deux États vivant en paix côte à côte. Près de 140 pays ont reconnu unilatéralement un État palestinien, mais aucun membre du G7 ne l'a fait. Une reconnaissance française aurait ainsi un grand poids diplomatique.
 

7H47
33.037 morts, selon le Hamas

Le ministère de la Santé du Hamas annonce un nouveau bilan

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé jeudi un nouveau bilan de 33.037 personnes tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien le 7 octobre.
En 24 heures, 62 morts supplémentaires ont été recensés, selon un communiqué du ministère, qui fait état de 75.668 blessés en près de six mois de guerre.
 

gaza

Des Palestiniens transportent le corps d'une personne à la suite d'une frappe aérienne israélienne à l'hôpital Al Aqsa de Deir al Balah, dans la bande de Gaza, le lundi 1er avril 2024. 

@Photo AP/Abdel Kareem Hana
3H59
États-Unis / Israël

Appel prévu entre Biden et Netanyahu

Les dirigeants américain Joe Biden et israélien Benjamin Netanyahu doivent se parler au téléphone jeudi, trois jours après qu'une frappe israélienne a tué des humanitaires étrangers à Gaza, fissurant un peu plus les relations entre Washington et son allié.
 

"Le président Biden et le Premier ministre Netanyahu se parleront demain", a indiqué mercredi soir à l'AFP un responsable américain, confirmant des informations de presse.
 

biden netanyahu

Cette photo combinée montre le président Joe Biden, le 8 mars 2024, à Wallingford, en Pennsylvanie, et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Tel Aviv, Israël, le 28 octobre 2023. 

@Photo AP

La dernière conversation entre les deux dirigeants remonte au 18 mars, dans un contexte déjà tendu face à la dégradation de la situation humanitaire dans le territoire palestinien soumis à des bombardements incessants depuis près de six mois.
 

1H52
Frappe à Deir al-Balah

Israël reconnaît une "grave erreur"

Les corps des six travailleurs humanitaires étrangers tués dans une frappe israélienne sont arrivés en Égypte, Israël qualifiant la frappe de "grave erreur".
 

La frappe a tué lundi à Deir al-Balah (centre) sept membres de World Central Kitchen (WCK, basée aux Etats-Unis) qui venaient de décharger "plus de 100 tonnes de nourriture amenées à Gaza par voie maritime", selon l'ONG.
 

photos

Photos des sept travailleurs humanitaires tués à Gaza le lundi 1er avril 2024. 

World Central Kitchen via AP

Les dépouilles des six Occidentaux (une Australienne, un Polonais, un Américano-canadien et trois Britanniques), qui ont été tués avec un humanitaire Palestinien, sont arrivées mercredi soir en Egypte, ont annoncé des sources sécuritaires égyptiennes. Elles ont été remises à des représentants de leurs pays en vue de leur rapatriement.

(Re)voir aussi : Gaza : l'ONG World Central Kitchen suspend ses activités après la mort de 7 employés
 

Qui anime ce direct ?

AFP