Direct démarré le 19/10/23 à 05H00

DIRECT : les Palestiniens attendent les camions d'aide humanitaire promis par Joe Biden

Les Palestiniens bloqués à Gaza attendent les camions d'aide humanitaire promis par Joe Biden, et l'Égypte. Ce jeudi, Israël a continué de pilonner la bande de Gaza. Ce soir, le président américain doit s'adresser à ses compatriotes depuis la Maison Blanche pour tenter de les souder derrière Israël, selon sa porte-parole. Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
Gaza

Des Palestiniens recherchent des survivants après une frappe aérienne israélienne sur la bande de Gaza, le mercredi 18 octobre 2023. @AP Photo/Ali Mahmoud.

16
nouvelle(s) publication(s)
20h40
Cisjordanie

Neuf Palestiniens tués par les forces israéliennes en Cisjordanie

Les forces israéliennes ont tué neuf Palestiniens en Cisjordanie occupée, a rapporté le ministère palestinien de la Santé, au moment où la guerre entre le Hamas et Israël fait rage dans la bande de Gaza.

Au moins 75 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie par les forces israéliennes ou des colons israéliens depuis le 7 octobre, date à laquelle le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza a lancé une attaque sanglante sur le sol israélien, à l'origine d'une nouvelle guerre qui a fait des milliers de morts.

En Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, sept personnes dont un adolescent de 16 ans ont été tuées "lors d'une attaque de l'occupation (Israël, ndlr) dans le camp de réfugiés de Nour Shams (nord)", a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

19h50
réaction

La Russie estime que le veto américain à l'ONU aura des "conséquences monstrueuses

La Russie a estimé que la décision des États-Unis de bloquer une résolution de l'ONU qui appelait à une "pause humanitaire" entre le Hamas et Israël aura des "conséquences monstrueuses" en terme de perte de vies civiles.

"Dans le contexte d'une confrontation qui prend de l'ampleur et risque de dépasser les frontières de la région du Proche-Orient et d'acquérir une dimension confessionnelle, les conséquences d'une telle démarche sont monstrueuses", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Jugeant "décevant" le fait que cette résolution qui aurait pu contribuer à "stopper l'escalade des tensions et à réduire les violences contre les civils" n'ait pas été adoptée, Moscou a jugé que le veto américain "démontre clairement les véritables aspiration de Washington pour la région" du Proche-Orient.

Sergueï Lavrov à Moscou

Images de Sergueï Lavrov en train de déposer une gerbe à Moscou ce 20 juin 2023.

 

 

Ministère des affaires étrangères russe/AP

"Chaque jour de retard signifie non seulement une augmentation rapide du nombre de morts et de blessés, mais aussi la poursuite des souffrances des civils qui sont devenus des prisonniers de l'enclave (de Gaza) sous blocus", a poursuivi la diplomatie russe.

Elle a accusé Washington de s'être "opposé dès le départ à toute initiative humanitaire" et estimé une nouvelle fois que le conflit entre Israël et le Hamas était le reflet de "l'échec de la politique américaine" dans la région, ce qui "a provoqué l'escalade catastrophique actuelle".

16h30
Poste-frontière

Le terminal de Rafah entre l'Egypte et Gaza devrait ouvrir vendredi

Le terminal de Rafah, l'unique ouverture sur la bande de Gaza non contrôlée par Israël, ouvrira vendredi pour laisser passer l'aide humanitaire vers le territoire palestinien pilonné par l'armée israélienne depuis 13 jours, annonce un média proche du renseignement égyptien.

Ce "n'est pas sûr", a toutefois déclaré le patron de l'OMS, quelques minutes avant l'annonce.

"Nous exhortons ceux qui peuvent le faire (laisser passer l'aide humanitaire, ndlr) à faire en sorte que cela se produise, s'il vous plaît, pour éviter la tragédie qui nous attend", a imploré Tedros Adhanom Ghebreyesus au cours d'un point de presse à Genève, juste avant que la chaîne de télévision AlQahera News n'affirme que "Rafah ouvrira demain", sans donner plus de détails sur l'aide qui passera.

poste frontière rafah

Le poste-frontière de Rafah en Egypte, le 17 octobre 2023.

AP Photo/Omar Aziz
15h30
Bilan

3785 morts depuis le début de la guerre avec Israël selon le ministère de la Santé du Hamas

Au moins 3785 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas le 7 octobre, a indiqué le ministère de la Santé du mouvement islamiste palestinien.

Au moins 1524 enfants figurent parmi les morts, selon le ministère qui a également recensé 12 493 blessés.

PO/ BANDE DE GAZA

Images d'un quartier de Gaza après un bombardement israélien ce 10 octobre 2023.

AP Photo/Fatima Shbair
11H15
Le bilan s'est alourdi

Le bilan monte à 28 Français tués

Le bilan des victimes françaises tuées dans les attaques du Hamas contre Israël s'est encore alourdi avec 28 morts, selon la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
 

"La France déplore le décès tragique de nouveaux ressortissants français, ce qui porte à 28 le bilan des victimes françaises", a déclaré Anne-Claire Legendre. Elle a précisé que "sept compatriotes (étaient) toujours portés disparus", dont certains d'entre eux étaient otages du Hamas.

11H00
Communiqué du Hamas

Une membre du bureau politique du Hamas tuée dans un raid israélien

La première femme élue au bureau politique du Hamas, Jamila Chanti, a été tuée dans un raid israélien dans la bande de Gaza, a annoncé le mouvement islamiste palestinien.
Jamila Chanti, qui était âgée de 64 ans, a été tuée dans un raid mené mardi soir par l'armée israélienne à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, a précisé le Hamas.
Jamila Chanti avait également été élue en 2006 députée au Conseil législatif, le Parlement de l'Autorité palestinienne qui ne se réunit plus depuis que le Hamas a délogé cette dernière de la bande de Gaza en 2007. Elle était devenue en 2021 la première femme à être élue au bureau politique, la direction du Hamas, composé de 20 membres, à l'issue de scrutins internes.

 


 

10H26
Enquête de l'UE

L'UE ouvre une enquête sur Meta et TikTok pour désinformation

Bruxelles a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête visant les réseaux sociaux Meta (Facebook, Instagram) et TikTok réclamant des précisions sur les mesures qu'ils mettent en oeuvre contre la diffusion de "fausses informations" et de "contenus illégaux", après les attaques du Hamas contre Israël.

La Commission européenne a expliqué dans un communiqué avoir adressé une demande formelle d'informations à ces deux plateformes, une semaine après le lancement d'une procédure similaire visant X (ex-Twitter) dans le cadre de la nouvelle législation européenne sur les services numériques (DSA).
 

09H29
Rencontre Égypte-Jordanie

Sommet Sissi-Abdallah II au Caire

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le roi Abdallah II de Jordanie évoqueront jeudi au Caire "l'agression israélienne sur Gaza", ont annoncé les deux pays après l'annulation d'une rencontre à Amman avec le président américain Joe Biden.

L'Égypte, frontalière de la bande de Gaza et la Jordanie, frontalière de la Cisjordanie occupée, sont liés à Israël par des traités de paix conclus respectivement en 1979 et 1994, mettant fin à l'état de guerre avec leur voisin. Ces deux pays, qui ont souvent joué les médiateurs entre Israéliens et Palestiniens, mettent en garde depuis plusieurs jours contre un "déplacement forcé" de Palestiniens sur leurs sols.


 

09H04

Olaf Scholz dénonce le "cynisme" de Poutine sur les victimes civiles

Le chancelier Olaf Scholz a dénoncé jeudi le "cynisme" de Vladimir Poutine, dont le pays mène une guerre meurtrière contre l'Ukraine, après les inquiétudes exprimées par le président russe à propos des victimes civiles du conflit entre Israël et le Hamas.
 

"Je veux dire que je suis plus qu'indigné lorsqu'on apprend qu'actuellement le président russe met en garde partout contre le fait qu'il pourrait y avoir des victimes civiles dans les conflits armés", a déclaré le dirigeant allemand dans un discours devant les députés du Bundestag. "Il n'y a vraiment pas plus cynique que cela", a-t-il jugé.

Olaf Scholz

Le chancelier allemand Olaf Scholz assiste à un débat après son discours au Parlement Bundestag à Berlin, en Allemagne, le jeudi 19 octobre 2023. @AP Photo/Markus Schreiber.

Le président russe avait notamment dit le 10 octobre son "inquiétude" à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan face à l'"augmentation catastrophique" de victimes civiles en Israël et dans la bande de Gaza dans la guerre déclenchée par les attaques du Hamas contre l'Etat hébreu le 7 octobre.
 

08H48
150 camions attendent à Rafah

L'aide attend d'entrer à Gaza

Au terminal de Rafah entre l'Egypte et la bande de Gaza, des Egyptiens réparent jeudi les dégâts causés par les bombardements israéliens, pour permettre le passage des camions d'aide humanitaire annoncé comme prochain par Washington et Le Caire, rapportent des témoins à l'AFP.

Depuis des jours, "150 camions attendent à Rafah", affirment ces témoins, avec à leur bord de l'aide qui arrive d'Egypte ou du monde dans des avions atterrissant à l'aéroport d'Al-Arich, chef-lieu du la province égyptienne du Nord-Sinaï, à une quarantaine de kilomètres de Rafah.

Des humanitaires s'inquiètent désormais pour les denrées périssables qui attendent de pouvoir entrer dans la bande de Gaza.

Voir aussi : Israël : la situation humanitaire à Gaza est grave

Gaza

De la fumée s'élève à la suite d'une frappe aérienne israélienne dans la bande de Gaza, vue depuis le sud d'Israël, le jeudi 19 octobre 2023. @AP Photo/Maya Alleruzzo.

08H02
Rencontre Chine-Égypte

Xi Jinping dit vouloir travailler avec l'Egypte pour stabiliser le Proche-Orient

Le président chinois Xi Jinping a déclaré jeudi lors d'une rencontre à Pékin avec le Premier ministre égyptien Moustafa al-Madbouly que la Chine souhaitait "apporter" davantage de "stabilité" au Proche-Orient, selon un média officiel.
Les propos du chef de l'État chinois interviennent dans le contexte de la guerre Israël-Hamas.

Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping arrive à la cérémonie d'ouverture du Forum de la Ceinture et de la Route au Grand Palais du Peuple à Pékin, le mercredi 18 octobre 2023. @AP Photo/Ng Han Guan.

L'Égypte est frontalière de la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste palestinien.

Elle a longtemps été un médiateur traditionnel entre Israël et le Hamas, et a été le premier pays arabe à signer un accord de paix avec Israël en 1979.
 

07H30
Visite de solidarité

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak est en Israël

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a qualifié jeudi l'attaque sanglante lancée par le Hamas sur le sol israélien le 7 octobre, d'"acte de terrorisme innommable", à son arrivée pour une visite de solidarité en Israël.

"Je suis en Israël, une nation en deuil. Je pleure avec vous et je me tiens avec vous contre le fléau qu'est le terrorisme. Aujourd'hui et pour toujours", a-t-il écrit sur X (ex-Twitter), ajoutant en hébreu le mot "solidarité".

Tweet URL

A son arrivée à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, il a dénoncé un "acte de terrorisme innommable et horrible", après l'attaque du 7 octobre menée par des commandos du Hamas islamiste venus du territoire palestinien de la bande Gaza.

Rishi Sunak

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak arrive à l’aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv, Israël, le jeudi 19 octobre 2023. @AP Photo/Ohad Zwigenberg.

05H29
Aide russe

La Russie va livrer 27 tonnes d'aide humanitaire aux civils de la bande de Gaza

La Russie va livrer prochainement 27 tonnes d'aide humanitaire aux civils de la bande de Gaza à partir de l'Egypte voisine de cet enclave en état de siège depuis l'attaque du Hamas contre Israël, a annoncé jeudi le ministère russe des Situations d'urgence.
 

"Un avion spécial (...) s'est envolé de l'aérodrome de Ramenskoïe, près de Moscou, vers l'aéroport d'El-Arich, en Égypte. L'aide humanitaire russe sera remise aux représentants du Croissant-Rouge égyptien pour être envoyer dans la bande de Gaza", a détaillé le vice-ministre Ilia Denissov dans un communiqué.

 

04H09
Rencontre Chine-Égypte

Xi Jinping dit vouloir travailler avec l'Egypte pour stabiliser le Proche-Orient

Le président chinois Xi Jinping a déclaré jeudi lors d'une rencontre à Pékin avec le Premier ministre égyptien Moustafa al-Madbouly que la Chine souhaite "apporter" davantage de "stabilité" au Proche-Orient, selon un média officiel.

"La Chine est disposée à travailler avec l'Egypte afin d'apporter plus de certitude et de stabilité à la région et au monde", a indiqué le chef de l'Etat chinois selon l'agence de presse Chine nouvelle, dans le contexte de la guerre Israël-Hamas.

Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping prononce un discours lors du Forum de la Ceinture et de la Route au Grand Palais du Peuple à Pékin, le mercredi 18 octobre 2023. @AP Photo/Louise Delmotte.

01H34

Biden annonce que l'Egypte autorise l'entrée à Gaza de "jusqu'à 20 camions" d'aide humanitaire

Joe Biden a affirmé que le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, avait accepté de "laisser jusqu'à 20 camions traverser" la frontière pour acheminer de l'aide humanitaire à Gaza.
"Si le Hamas (s'en) saisit ou ne les laisse pas passer (..) alors ce sera fini", a prévenu le président américain lors d'un entretien avec les journalistes à bord de son avion, pendant une escale en Allemagne, en jugeant que son homologue égyptien était "totalement coopératif" et qu'il "méritait beaucoup de reconnaissance" pour son action.

Biden

Le président Joe Biden s'entretient avec des journalistes à bord d'Air Force One lors d'une escale de ravitaillement à la base aérienne de Ramstein en Allemagne, le mercredi 18 octobre 2023, alors qu'il revient d'Israël. @Photo AP/Evan Vucci.

Joe Biden a toutefois précisé que cette aide ne pourrait vraisemblablement pas arriver avant vendredi en raison de travaux à faire sur la route.
"Ils doivent combler les nids-de-poule pour faire passer ces camions", a-t-il déclaré, précisant que cela devrait prendre "à peu près huit heures" jeudi.
Le président américain a aussi commenté que ce convoi n'était potentiellement qu'un début.
"Nous voulons faire passer autant de camions que possible. Il y en a, je crois 150 environ", a-t-il dit.

Qui anime ce direct ?

AFP