Direct débuté à 04h30 TU.

DIRECT - L'ONU alerte sur la situation "de plus en plus désespérée" à Gaza

Entrée dans "une nouvelle phase de la guerre", Israël appelle les Palestiniens de la bande de Gaza à rejoindre le sud de l'enclave, "vers une zone plus sûre", selon l'État hébreu. Internet y est en cours de rétablissement tandis que la barre des 8.000 morts a été franchie d'après Gaza.

Les horaires sont affichés en temps universel (TU).

Partager
Image
De la fumée s'élève après une frappe aérienne israélienne dans la bande de Gaza, vue depuis le sud d'Israël, samedi 28 octobre 2023.

De la fumée s'élève après une frappe aérienne israélienne dans la bande de Gaza, vue depuis le sud d'Israël, le 28 octobre 2023.

Ohad Zwigenberg (AP)
37
nouvelle(s) publication(s)
19h55
Refondation

Les Etats-Unis saluent les réformes en cours de l'Autorité palestinienne

Les Etats-Unis ont salué lundi le processus de réformes engagé au sein de l'Autorité palestinienne en réaction à la démission du Premier ministre.

"Nous saluons les mesures prises par l'Autorité palestinienne pour se réformer et se revitaliser", a déclaré à la presse le porte-parole du département d'Etat, Matthew Miller.

Il a souligné que le secrétaire d'Etat Antony Blinken avait encouragé l'Autorité palestinienne "à prendre ces mesures" lors de ses récents entretiens avec le président Mahmoud Abbas.

"Nous pensons que ces mesures sont positives. Nous pensons qu'elles constituent une étape importante vers la réunification de la bande de Gaza et de la Cisjordanie sous l'égide de l'Autorité palestinienne", a-t-il ajouté.

Il s'est refusé à commenter directement la démission du gouvernement du Premier ministre Mohammed Shtayyeh, soulignant qu'il s'agissait d'une affaire interne à l'Autorité palestinienne.

18h12
Catastrophe humanitaire

Israël bloque encore plus qu'avant l'aide à Gaza selon des ONG

Deux ONG accusent Israël de continuer à limiter l'aide humanitaire dans la bande de Gaza malgré la demande de la Cour internationale de justice (CIJ) de tout faire pour empêcher un génocide dans le territoire assiégé.

Amnesty International a déclaré que les autorités israéliennes n'avaient "pas pris les mesures minimales nécessaires pour se conformer" à l'arrêt de la CIJ rendu en janvier.

Selon Amnesty et Human Rights Watch (HRW), le nombre de camions d'aide humanitaire entrant à Gaza a diminué d'environ un tiers depuis la décision de la Cour, rendue dans le cadre d'une affaire intentée par l'Afrique du Sud accusant Israël de violation de la Convention des Nations unies sur le génocide.

(Re)voir → Rafah fait face à une "catastrophe humanitaire"

"Le gouvernement israélien affame les 2,3 millions de Palestiniens de Gaza, les mettant encore plus en danger qu'avant l'arrêt contraignant de la Cour", a déclaré lundi Omar Shakir, le directeur de HRW pour Israël et les territoires palestiniens.

"Le gouvernement israélien a tout simplement ignoré la décision de la Cour et, d'une certaine manière, a même intensifié sa répression, notamment en bloquant davantage l'aide vitale", a ajouté M. Shaki.

L'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) a également déclaré qu'il y avait eu une "réduction de 50%" de l'aide humanitaire entrant à Gaza en février par rapport à janvier. 

Tweet URL

"L'aide était censée augmenter et non diminuer pour répondre aux énormes besoins de deux millions de Palestiniens vivant dans des conditions désespérées", a déclaré le chef de l'Unrwa, Philippe Lazzarini, sur X. 

17H00
Table rase politique

Mahmoud Abbas accepte la démission du gouvernement palestinien

Le président Mahmoud Abbas a accepté  la démission du gouvernement palestinien. Le Premier ministre Mohammed Shtayyeh avait présenté ce matin la démission officielle de son gouvernement.

(Re)voir → Proche-Orient : l'autorité palestinienne est-elle audible ?

Cette décision intervient notamment "à la lumière des développements liés à l'agression contre Gaza" et à "l'escalade" en Cisjordanie occupée. 

"Le président (Abbas, ndlr) a publié un décret acceptant cette démission et a chargé Mohammed Shtayyeh et son gouvernement de rester temporairement en poste jusqu’à ce qu'un nouveau gouvernement soit formé", souligne la présidence.

16h47
Responsabilités

Pour Josep Borrell, Israël a "facilité le développement du Hamas"

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a réaffirmé lundi qu'Israël avait "favorisé le développement" du mouvement islamiste palestinien Hamas, à l'origine de l'attaque sans précédent du 7 octobre sur le sol israélien ayant déclenché le conflit actuel dans la bande de Gaza.

Interrogé lors d'un forum à Madrid sur ses déclarations controversées du mois de janvier, lorsqu'il avait dit qu'Israël avait "créé" et "financé" le Hamas, M. Borrell, un socialiste espagnol, a maintenu sa position. 

(Re)voir → Proche-Orient : le Hamas financé par Israël ?

"Qu'Israël ait joué la division entre les Palestiniens en créant une force s'opposant au Fatah est une réalité incontestable", a-t-il déclaré. 

"Je ne dis pas qu'il l'a financé en lui envoyant un chèque, mais qu'il a facilité le développement du Hamas", a-t-il ajouté.

16H02
régionalisation

Le Hezbollah annonce avoir tiré 60 roquettes sur une base militaire israélienne

Le Hezbollah libanais a annoncé lundi avoir tiré 60 roquettes sur une base militaire israélienne dans le plateau du Golan occupé, en représailles à des frappes israéliennes sur l'est du Liban.

La formation pro-iranienne a précisé dans un communiqué avoir "tiré 60 roquettes de type Katioucha sur la base de Nafah", "en riposte" aux frappes menées par Israël lundi sur les abords de Baalbeck, dans la plaine orientale de la Békaa, qui ont fait deux morts parmi ses combattants.

(Re)voir → Le Hezbollah, mouvement terroriste ou mouvement de résistance face à Israël ?

14h47
Justice internationale

L'occupation israélienne est un "affront à la justice", pour la Ligue arabe

La Ligue des Etats arabes a qualifié lundi devant la plus haute juridiction de l'ONU l'occupation des territoires palestiniens par Israël d'"affront à la justice internationale", affirmant que ne pas y mettre fin équivalait à un "génocide".

La Cour internationale de justice (CIJ), qui siège à La Haye, clôt lundi une semaine d'audiences sur les conséquences juridiques de l'occupation par Israël de territoires palestiniens depuis 1967, avec un nombre inédit de 52 pays appelés à témoigner.

(Re)lire → Guerre Israël-Hamas : quel rôle la justice internationale peut-elle jouer ?

"Cette occupation prolongée est un affront à la justice internationale", a déclaré devant les magistrats le représentant de la Ligue arabe. 

"L'incapacité à y mettre fin a conduit aux horreurs actuelles perpétrées contre le peuple palestinien, équivalant à un génocide", a renchérit Abdel Hakim El-Rifai.

21H23

Le Hamas exhorte l'Egypte à agir de manière "décisive"

Musa Abu Marzouk, membre du bureau politique du Hamas, a appelé l’Égypte à agir de manière "décisive" pour que l'aide parvienne à la population de Gaza, qui fait face à d'importantes pénuries d'eau, de nourriture, de carburant et de médicaments.

"L’Égypte ne doit pas rester spectatrice et se contenter d'appels à autoriser l'entrée de l'aide à Gaza", a-t-il déclaré dans un communiqué.

19H51

La situation est "sous contrôle" à l'aéroport du Daguestan

Selon le gouvernement, des forces de l'ordre sont "au travail" à l'aéroport de la capitale Makhatchkala, et la situation est "sous contrôle". Des dizaines de personnes y ont fait irruption, selon des médias locaux, à l'annonce de l'arrivée d'un vol en provenance d'Israël.

Le gouvernement local a appelé les émeutiers à "cesser leurs actes illégaux", demandant à sa population de ne pas céder aux "provocations" pendant le bombardement de Gaza.

L'aéroport restera fermé jusqu'au 6 novembre.

18H10

Biden appelle à augmenter "considérablement et immédiatement" l'aide à Gaza

"Le président a souligné la nécessité d'augmenter immédiatement et considérablement le flux d'aide humanitaire pour répondre aux besoins des civils à Gaza" dans un appel téléphonique au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, selon un communiqué de la Maison Blanche.

Il a fait de même dans un appel séparé au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

18H27

Le journaliste tué et les six autres blessés au Liban le 13 octobre ont été "ciblés" selon RSF

L'organisation Reporters sans Frontières affirme dans une enquête que le journaliste de Reuters Issam Abdallah, tué le 13 octobre dans le sud du Liban par une frappe, et six autres journalistes, dont deux de l'AFP, blessés, ont été "ciblés" délibérement, alors que les indications "Presse" étaient visibles.

L'organisation indique par ailleurs que "selon l'analyse balistique diligentée par RSF, la zone de provenance des tirs se situe à l'est de l'endroit où le groupe de journalistes et leurs véhicules ont été pris pour cible, où se trouve la frontière avec Israël". Khaled Drareni, représentant de RSF en Afrique du Nord, a mentionné des "frappes israéliennes" sur Twitter. 

Tweet URL
18H57

Un aéroport pris d'assaut au Daguestan à l'annonce de l'arrivée d'un vol venant d'Israël

Plusieurs dizaines d'hommes, hostiles à Israël, ont pris d'assaut le tarmac et le terminal de l'aéroport de Makhatchakala, capitale de la république russe à majorité musulmane du Daguestan, à l'annonce qu'un avion en provenance de Tel Aviv devait y atterrir.

L'aéroport a été temporairement fermé par les autorités. Israël a appelé la Russie à "protéger" ses citoyens.

17H12

Israël accuse le Hamas de "manipulation psychologique" au sujet des otages

Le mouvement islamiste s'est dit prêt à libérer les otages israéliens, en échange de tous les prisonniers palestiniens incarcérés par Israël.

Le ministre israélien de la Défense a réagi : "les histoires publiées par le Hamas font partie de leur manipulation psychologique, et celle-ci pèse lourdement sur l'ensemble de la nation d'Israël. Le Hamas utilise de manière cynique ceux qui nous sont chers, il réalise la douleur et la pression que cela cause". 

17H04

La communauté médicale inquiète après des bombardements aux abords d'un hôpital à Gaza

Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré que l'armée israélienne avait bombardé à plusieurs reprises les abords d'un de ses hôpitaux à Gaza, provoquant des dégâts et mettant en péril les patients et les civils venus s'y réfugier.

Le Croissant-Rouge précise qu'outre ses patients, le complexe hospitalier accueille 14 000 personnes qui, pour se mettre à l'abri des bombardements israéliens, s'y sont réfugiées, persuadées qu'un hôpital serait épargné par les frappes.

16H12

35 000 personnes manifestent à Madrid pour un cessez-le-feu à Gaza

Quelque 35 000 personnes ont manifesté à Madrid, selon les autorités espagnoles, en faveur d'un cessez-le-feu.

"Tout le monde réclame un cessez-le-feu immédiat à Gaza", a déclaré la ministre du Travail Yolanda Diaz, cheffe de file de la formation de gauche radicale Sumar.

Tweet URL
16H07

La France condamne les attaques de colons israéliens contre des Palestiniens en Cisjordanie

La France condamne fermement les attaques de colons qui ont conduit à la mort de plusieurs civils palestiniens au cours des derniers jours à Qusra et el-Sawiya, ainsi qu'au départ contraint de plusieurs communautés.
Communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Qui anime ce direct ?

Avec AFP