Direct refermé à 21h30 TU
Direct démarré le 19 décembre 2023 à 9H45

DIRECT : l'ONU regrette que le monde soit "blasé" face à la guerre en Ukraine

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme regrette que le monde soit "blasé" face à la guerre en Ukraine où des crimes de guerre continuent d'être "commis principalement par les forces de la Fédération de Russie". Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
ukraine

Amis et parents rendent un dernier hommage au militaire ukrainien Anrii Trachuk, lors de ses funérailles sur la place de l'Indépendance à Kiev, en Ukraine, le vendredi 15 décembre 2023. @Photo AP/Evgeniy Maloletka.

9
nouvelle(s) publication(s)
16h41
Mobilisation

L'appel du président ukrainien

L'armée ukrainienne, qui peine à trouver des volontaires, a proposé de mobiliser "450.000 à 500.000 personnes" pour continuer à combattre l'invasion russe, a déclaré mardi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, tout en précisant qu'il n'avait pas encore pris de décision.

Le commandement militaire "a proposé de mobiliser 450.000 à 500.000 personnes", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Kiev, ajoutant avoir besoin de "davantage d'arguments soutenant cette idée" car il s'agit d'un "chiffre très important".

14h45
Pologne

14 étrangers reconnus coupables d'espionnage

Un tribunal polonais a condamné 14 membres d'un réseau d'espionnage démantelé pour avoir préparé des actes de sabotage et exercé des activités de renseignement au profit de la Russie. Les prévenus avaient été inculpés le mois dernier pour des actes tels que la préparation de déraillements de trains transportant de l'aide à l'Ukraine voisine et la surveillance d'installations militaires et d'infrastructures critiques dans ce pays membre de l'Otan et de l'UE.

Le juge a infligé aux condamnés des peines allant d'un mois à six ans de prison. Les quatorze accusés n'étaient pas présents dans la salle d'audience, après avoir tous plaidé coupable. Les membres du réseau sont "russes, ukrainiens et bélarusses", a indiqué à l'AFP la porte-parole du tribunal 

9H42
Enquête de Disclose

Russie : Decathlon a continué à livrer des vêtements au repreneur de ses magasins

Le groupe français d'articles de sport et de loisirs Decathlon a continué à livrer des vêtements au repreneur russe de ses magasins en passant notamment par une "société-écran" à Dubaï, selon une enquête publiée mardi par le média Disclose.

Alors que la plupart des groupes occidentaux ont quitté le pays après le début de la guerre en Ukraine, Decathlon a par exemple livré aux magasins russes Desport des vestes de jogging Kalenji, de vestes de ski Wedze ou des pantalons et chaussures Quechua, pour un total d'au moins 12 millions de dollars (environ 11 millions d'euros).

Ces produits ont été acheminés en novembre par avion du Bangladesh, où ils sont produits, via Dubaï, où une société-écran rachetait les produits, selon des documents internes et des témoignages recueillis par Disclose.

10H32
Message du Kremlin

Le Kremlin compte "contourner" les nouvelles sanctions européennes

Le Kremlin a prévenu mardi que la Russie allait "contourner" les nouvelles sanctions européennes sur le lucratif commerce de diamants, que l'UE voit comme une source de financement de son offensive en Ukraine.

Les pays occidentaux ont adoptés un nombre important de sanctions économiques contre Moscou depuis le début de son attaque en Ukraine, il y a bientôt deux ans. L'Union européenne a adopté lundi un douzième paquet de mesures de ce type, interdisant notamment l'importation de diamants russes.

 

9H55
Attaque de drones

La défense aérienne russe a abattu un drone ukrainien en banlieue de Moscou

La défense aérienne russe a abattu mardi un drone d'attaque ukrainien en banlieue de Moscou, ont annoncé les autorités russes, sans préciser si l'appareil avait été lancé depuis l'Ukraine ou de l'intérieur de la Russie.

Le ministère russe de la Défense, faisant écho au maire de Moscou, a indiqué que le drone avait été abattu dans le district d'Odintsovo, à l'ouest de la capitale russe, imputant l'attaque "au régime de Kiev". 

"Il n'y a pas de dégâts ni de blessés sur les lieux de la chute des débris", a indiqué pour sa part sur Telegram, Sergueï Sobianine, le maire de la capitale russe. 

9H26
"Main dans la main"

Londres et Paris soutiendront l'Ukraine "aussi longtemps que nécessaire", affirme Cameron

Le Royaume-Uni et la France soutiendront l'Ukraine "aussi longtemps que nécessaire", a assuré mardi à Paris le chef de la diplomatie britannique David Cameron, estimant "essentiel que Poutine perde" la guerre.

Londres et Paris "ont été de solides soutiens de l'Ukraine et continueront à l'être aussi longtemps que nécessaire", a déclaré David Cameron lors d'un point de presse conjoint avec son homologue française Catherine Colonna.

Si ce soutien se poursuit, "je n'ai pas de doute que (le président russe Vladimir) Poutine perdra, et il est essentiel qu'il perde", a-t-il dit.

"Le premier acte a été l'échec stupéfiant de la Russie à atteindre ses objectifs. Le second acte a été la résistance éclatante des Ukrainiens qui ont repoussé les Russes. Et bien sûr le troisième acte est plus difficile", a-t-il relevé, alors que l'Ukraine rencontre des difficultés sur le terrain face aux forces russes.

"Le quatrième acte reste à écrire et nous devons faire en sorte qu'il le soit dans le bon sens", a-t-il ajouté.

"Nos deux pays, main dans la main depuis le début, travaillent ensemble pour faire en sorte que l'agression russe ne puisse être récompensée", a déclaré pour sa part Catherine Colonna.

 

 

9H25
Manque de personnel

L'armée ukrainienne en panne de nouvelles recrues pour le front

Après 22 mois d'une guerre coûteuse en hommes, l'armée ukrainienne peine à trouver des nouvelles recrues pour aller au front, combattre des forces russes de nouveau à l'offensive.

"Nos unités manquent de personnel. Nous avons besoin de jeunes, de moins de 40 ans, et motivés ": s'inquiète le major Oleksandre Volkov, commandant d'un bataillon de la 24e brigade mécanisée.

Ce matin-là, l'officier a préféré annuler une séance d'entraînement en extérieur près de Bakhmout pour de nouvelles recrues, à cause du gel, afin d'éviter que ses hommes ne se blessent.

bakhmout

Des soldats ukrainiens passent devant un bus touché par un drone russe près de Bakhmout, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 23 novembre 2023. @Shandyba Mykyta, 10e Brigade de montagne « Edelweiss », via AP.

9H15
Déclaration de l'ONU

L'ONU regrette que le monde soit "blasé" face à la guerre en Ukraine

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme a regretté que le monde soit "blasé" face à la guerre en Ukraine où des crimes de guerre continuent d'être "commis principalement par les forces de la Fédération de Russie".

Les preuves assemblées par les services du Haut-Commissariat "continuent de faire état de violations flagrantes du droit international des droits de l’homme, de graves violations du droit international humanitaire et de crimes de guerre, principalement commis par les forces de la Fédération de Russie", a dénoncé Volker Türk mardi à Genève lors d'un débat sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie devant les membres du Conseil des droits de l'homme.

La situation en Ukraine semble s’être ajoutée à une litanie de souffrances continues, et l’attention du monde semble blasée par les multiples crises auxquelles nous sommes confrontés.


Volker Türk, Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme

9H02

Aide en berne et pression sur le front

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky répond mardi aux journalistes à l'issue d'une année marquée par l'espoir déçu d'une grande contre-offensive, suivi de l'effritement du soutien occidental et de la pression accrue de la Russie sur le front.

La semaine dernière, le dirigeant ukrainien a effectué une tournée diplomatique pour convaincre les États-Unis et l'Europe de continuer à envoyer armements et financements à l'Ukraine, qui combat l'invasion russe depuis bientôt deux ans.

zelensky et Biden

Le président Joe Biden et président ukrainien Volodymyr Zelensky lors de leur rencontre dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le mardi 12 décembre 2023, à Washington.@Photo AP/Evan Vucci.

Mais une majorité du Congrès américain, divisé sur une rallonge de 61 milliards de dollars, ne l'a pas entendu, tandis que le Premier ministre hongrois Viktor Orban a mis son veto à une nouvelle enveloppe d'aide de l'UE.

 

Qui anime ce direct ?

AFP