Live démarré le 10 janvier 2024 à 5h45

DIRECT - Mahmoud Abbas "engagé" pour une réforme de l'Autorité palestinienne, selon Antony Blinken

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a déclaré que le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s'était "engagé" à une réforme de l'entité gouvernementale siégeant en Cisjordanie occupée, après une rencontre entre les deux hommes dans le territoire palestinien.

Partager
Image
Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, avec le président palestinien Mahmoud Abbas, à Ramallah en Cisjordanie le 10 janvier 2024. 

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, avec le président palestinien Mahmoud Abbas, à Ramallah en Cisjordanie le 10 janvier 2024. 

Jaafar Ashtiyeh/Pool Photo via AP
12
nouvelle(s) publication(s)
20h51
Israël/Liban

Les Israéliens sauront se battre au Liban "s'il le faut", prévient leur chef d'état-major

Les soldats israéliens sauront se battre au Liban "s'il le faut", a prévenu mercredi le chef d'état-major de l'armée, Herzi Halevi, qui s'adressait à ses troupes dans la bande de Gaza.

"Après avoir combattu à Gaza, nous saurons comment le faire au Liban s'il le faut", a-t-il dit à ses troupes lors d'une visite dans la bande de Gaza, selon un communiqué de l'armée qui rapportait ses propos.

"Après ce que vous avez fait, il n'y a pas un village au Liban où vous ne pourrez entrer et que vous ne pourrez détruire. Nous vous placerons aux bons endroits, vous y ferez ce qu'il faut, une longue guerre de l'autre côté, et nous en sortirons avec de bons résultats", a ajouté le lieutenant-général Halevi.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
19h55
réforme de l'autorité palestinienne

Mahmoud Abbas prêt à réformer l'Autorité palestinienne selon Blinken

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a déclaré que Mahmoud Abbas était déterminé à réformer l'Autorité palestinienne afin de potentiellement réunifier la bande de Gaza déchirée par la guerre et la Cisjordanie occupée.

"Je ne veux pas parler au nom du président Abbas mais je pense que ce que je retiens de cette réunion, c'est qu'il s'est engagé à le faire et qu'il est tout à fait prêt à aller de l'avant", a déclaré Antony Blinken.

Antony Blinken a fait cette déclaration à Manama, capitale de Bahreïn, dans le cadre d'une tournée régionale qui l'avait menée juste avant en Israël et Cisjordanie. Il avait rencontré Mahmoud Abbas à Ramallah, dans le territoire palestinien occupé par Israël.

Lors de cette réunion, "nous avons également parlé de l'importance de la réforme de l'Autorité palestinienne, de sa politique et de sa gouvernance, afin qu'elle puisse effectivement assumer la responsabilité de Gaza, et que Gaza et la Cisjordanie puissent être réunifiées sous une direction palestinienne", a-t-il dit.

En 2007, l'Autorité palestinienne avait perdu le contrôle de la bande de Gaza au profit du Hamas pour n'exercer son pouvoir, limité, qu'en Cisjordanie.

19h05
soutien occidental

Berlin s'engage à fournir une aide financière à l'armée libanaise

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a promis une aide de 15 millions d'euros à l'armée libanaise, dans un contexte d'inquiétude croissante concernant les tensions à la frontière avec Israël, sur fond de guerre dans la bande de Gaza.

L'armée doit être en mesure d'exercer un "contrôle efficace" sur la région afin de "contenir les milices armées et les organisations terroristes", a déclaré la ministre en visite à Beyrouth, ajoutant qu'il s'agissait d'aider l'armée libanaise à mieux sécuriser la frontière méridionale avec Israël.

Des enquêteurs se tiennent dans l’immeuble touché par la frappe

Des enquêteurs se tiennent dans l’immeuble touché par la frappe dans la banlieue sud de Beyrouth, mercredi 3 janvier. AP/ Hussein Malla.

L'aide servira notamment à l'achat de carburant ainsi qu'à la formation des troupes libanaises à la surveillance des frontières, a indiqué Mme Baerbock.

L'armée israélienne et le Hezbollah, puissant mouvement chiite libanais allié du Hamas palestinien, échangent des tirs quotidiennement de part et d'autre de la frontière israélo-libanaise depuis le début de la guerre meurtrière entre Israël et le Hamas déclenchée le 7 octobre après une attaque sanglante du mouvement islamiste palestinien.

17h09
attaques houthis

Blinken accuse l'Iran de "soutenir" et d'"encourager" les attaques en mer Rouge

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, accuse l'Iran d'être à l'origine d'une série d'attaques en mer Rouge où les rebelles Houthis ont revendiqué plusieurs tirs contre des navires, en solidarité, selon eux, avec les Palestiniens de Gaza.

"Ces attaques ont été soutenues et encouragées par l'Iran en termes de technologie, d'équipement, de renseignements et d'informations, et elles ont un impact réel sur les populations", a déclaré Antony Blinken à la presse à Bahreïn, dans le cadre d'une tournée régionale.

Cette photo publiée par le Houthi Media Center montre des forces houthies en train de monter à bord du cargo Galaxy Leader le dimanche 19 novembre 2023.

Cette photo publiée par le Houthi Media Center montre des forces houthies en train de monter à bord du cargo Galaxy Leader, le 19 novembre 2023.

AP
15h24
situation humanitaire

La situation humanitaire est "indescriptible" selon le patron de l'OMS

La situation humanitaire dans la bande de Gaza est "indescriptible" et la distribution de l'aide doit faire face à des obstacles "quasiment insurmontables", a dénoncé mercredi la patron de l'OMS, après des mois de bombardements incessants par l'armée israélienne.

"Les gens font la queue pendant des heures pour obtenir une petite quantité d'eau, qui n'est peut-être pas propre, ou du pain, qui à lui seul n'est pas suffisamment nutritif", s'est désolé le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'un point de presse à Genève.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus le 18 février 2022 à Bruxelles.
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus le 18 février 2022 à Bruxelles.
© Johanna Geron/Pool Photo via AP, File

"Seuls 15 hôpitaux fonctionnent même partiellement. Le manque d'eau potable et d'assainissement et les conditions de vie surpeuplées créent un environnement idéal pour la propagation des maladies", a-t-il mis en garde.

Il a une nouvelle fois lancé un appel à un immédiat cessez-le-feu ou à tout le moins la mise en place de routes humanitaires sécurisées, qui permettraient de distribuer plus largement l'aide sur le territoire palestinien.

14h19
Canal de Suez

Le canal de Suez déserté après les attaques de rebelles yéménites

De plus en plus de navires du monde entier évitent le canal de Suez en raison de la multiplication des attaques des rebelles yéménites Houthis, un coup dur pour l’Égypte qui traverse sa pire crise économique, mais à l'impact limité selon des experts.

Les données du Fonds monétaire international (FMI) sont sans appel : les volumes transportés via le canal ont chuté de 35% la semaine dernière comparé à la même période de 2023. Au même moment, les volumes transitant par le cap de Bonne-Espérance au large de l'Afrique du Sud ont bondi de 67%.

"Tous les navires Maersk devant transiter par la mer Rouge et le golfe d'Aden seront détournés vers le sud, autour du cap de Bonne-Espérance", a indiqué le géant danois du transport maritime Maersk vendredi, jour où le vice-amiral américain Brad Cooper a recensé "25 attaques contre des navires marchands" en un peu moins de deux mois.

  • Yémen : qui finance les Houthis ?
TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Depuis le début de la guerre 7 octobre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas à Gaza, l'armée israélienne pilonne le petit territoire palestinien. Pour marquer leur soutien à Gaza, les Houthis, qui font partie de l'"axe de la résistance" pro-iranien et anti-Israël, multiplient les attaques en mer Rouge contre des navires commerciaux qu'ils estiment liés à Israël.

Environ 12% du commerce mondial transite par l'étroite langue de mer allant du Yémen à l’Égypte, d'après l'International Chamber of Shipping (ICS). Le 17 décembre, l'Autorité du canal de Suez a reconnu que 55 bateaux avaient été empêchés de transiter

11h28
Conflit armé

Nouveau bilan de 23 357 morts à Gaza

Le ministère de la Santé du Hamas annonce un bilan de 23 357 personnes tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien, le 7 octobre. Le Hamas fait également état de 59 410 blessés. Les personnes tuées sont en majorité des femmes, des adolescents et des enfants. 

11h07
Diplomatie

Blinken réaffirme le soutien américain à des "mesures tangibles" pour créer un Etat palestinien

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, "a réaffirmé mercredi que les États-Unis soutenaient des mesures tangibles pour la création d'un Etat palestinien", lors d'une rencontre avec le président Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie occupé. 

Le responsable américain a également insisté sur le fait que "tous les impôts palestiniens collectés par Israël (devaient) être systématiquement transférés à l'Autorité palestinienne, conformément aux accords passés", alors qu'Israël bloque ces fonds, ce qui entraîne des difficultés financières pour l'Autorité palestinienne. 

10h54
Diplomatie

Blinken va se rendre à Bahreïn

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, va se rendre à Bahreïn, ajoutant une étape à son marathon diplomatique au Moyen-Orient, selon un responsable du département d'Etat. Bahreïn abrite une importante base américaine où est installé le siège de la cinquième flotte américaine. 

Le responsable américain doit y rencontrer le roi Hamad bin Isa Al Khalifa dans le cadre de ses discussions sur les moyens d'éviter une escalade du conflit entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza. Alliée clé des Etats-Unis, la petite monarchie du Golfe fait partie de la coalition d'une vingtaine de pays annoncée le 18 décembre par Washington pour défendre le trafic maritime en mer Rouge et dans le golfe d'Aden confronté aux attaques des rebelles yéménites Houthis soutenus par l'Iran. Dans cette zone stratégique, transite 12% du commerce mondial.

8h17
Conflit armé

MSF condamne une frappe contre un de ses abris

Médecins Sans Frontières (MSF) condamne "avec la plus grande fermeté" une frappe contre un abri de MSF à Khan Younès, qui a entraîné la mort de la fille d'un de ses employés. "Un obus a traversé (lundi) le mur du bâtiment où plus de 100 membres du personnel de MSF et leurs familles avaient trouvé refuge", indique l'ONG dans un communiqué. "Bien que MSF ne soit pas en mesure de confirmer l'origine de l'obus, celui-ci semble similaire à ceux utilisés par les chars israéliens".

Tweet URL
5h20
Conflit armé

Plus de 70 morts à Gaza dans la nuit

Le ministère de la Santé du Hamas fait état de "plus de 70 morts" dans des frappes dans différents secteurs de Gaza au cours de la nuit de mardi à mercredi. Les hostilités sont entrées cette semaine dans leur quatrième mois alors que l'ONU tire la sonnette d'alarme sur les conditions de vie désastreuses de la population dans le territoire assiégé.

Autre foyer de tension : la mer Rouge. Les États-Unis ont indiqué y avoir abattu tard mardi soir, et avec l'aide de la marine britannique, 18 drones et 3 missiles tirés par les Houthis dans le cadre d'une attaque "complexe" visant à freiner le trafic maritime dans ce passage stratégique en guise de "solidarité", selon ces rebelles yéménites, avec les Palestiniens de Gaza.

03h20
Diplomatie

Vers une rencontre entre Antony Blinken et Mahmoud Abbas

Hier, Antony Blinken s'est entretenu à Tel-Aviv avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son ministre de la Défense Yoav Gallant pour exhorter Israël à épargner les civils palestiniens dans sa guerre contre le Hamas à Gaza. La bande de Gaza a besoin de recevoir "plus de nourriture, plus d'eau, plus de médicaments", a reconnu Antony Blinken en exhortant aussi Israël à "cesser de prendre des mesures qui sapent la capacité des Palestiniens à se gouverner eux-mêmes".

Ce mercredi, il doit rencontrer le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Qui anime ce direct ?