DIRECT DÉMARRÉ LE 31 DÉCEMBRE À 5H30

DIRECT : nouvelles attaques sur l'Ukraine après la frappe meurtrière de Belgorod

La Russie a lancé ce dimanche 31 décembre à l'aube de nouvelles attaques contre l'Ukraine. Cela intervient au lendemain de la frappe imputée à Kiev qui a fait 22 morts dans la ville russe de Belgorod et à laquelle Moscou a promis une riposte.

Les horaires sont donnés en temps universel (TU).

Partager
Image
Ukraine bombardement

Sur cette photo fournie par le service d'urgence ukrainien, des pompiers travaillent sur le site d'un bâtiment endommagé après une attaque russe à Kiev, en Ukraine, le vendredi 29 décembre 2023. 

Service d'urgence ukrainien via AP
5
nouvelle(s) publication(s)
13H59
LES VOEUX DU NOUVEL AN DE POUTINE

Poutine loue les mérites de son armée et l'"unité" de la Russie dans ses voeux de Nouvel an

Le président russe Vladimir Poutine a vanté dimanche une Russie "unie" et qui ne reculera "jamais" dans son discours du Nouvel an, rendant un hommage appuyé à ses soldats sans trop s'étendre sur l'Ukraine.

"Nous avons prouvé à maintes reprises que nous pouvons résoudre les tâches les plus difficiles et que nous ne reculerons jamais car aucune force ne peut nous diviser", a-t-il déclaré à la télévision.

"Travailler pour le bien commun a uni la société", a-t-il estimé, assurant aussi que le principal élément qui rassemblait ses citoyens était "le destin de la patrie".

Le Kremlin cherche à promouvoir une image d'unité autour de Vladimir Poutine, avant sa réélection inévitable lors de la présidentielle de mars.

12h30
Russie

"Nous ne reculerons jamais", prévient Poutine dans son discours du Nouvel an

Le président russe Vladimir Poutine assure ce dimanche que son pays ne "reculer(a) jamais", dans son discours du Nouvel an.

"Nous avons prouvé à maintes reprises que nous pouvons résoudre les tâches les plus difficiles et que nous ne reculerons jamais car aucune force ne peut nous diviser", a-t-il déclaré, sans toutefois faire directement référence au conflit en Ukraine.

9h40
Belgorod

Moscou dit avoir visé des cibles "militaires" en Ukraine, en représailles de la frappe à Belgorod

Le ministère russe de la Défense affirme ce dimanche avoir frappé "des centres de décision et des installations militaires" à Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine. Il explique que c'est en représailles de l'attaque sans précédent sur la ville russe de Belgorod la veille.

"En réponse à cet acte terroriste, les forces armées russes ont frappé des centres de décision et des installations militaires", a déclaré le ministère sur Telegram. Au contraire, Kiev assure que des bâtiments résidentiels, un hôtel ou encore des cafés avaient été touchés. Depuis le début du conflit, la Russie nie toujours viser des cibles civiles. 

5h30
Offensive

Nouvelles attaques sur l'Ukraine après la frappe meurtrière de Belgorod

La Russie a lancé ce dimanche 31 décembre à l'aube de nouvelles attaques contre l'Ukraine. Cela intervient au lendemain de la frappe imputée à Kiev qui a fait 22 morts dans la ville russe de Belgorod et à laquelle Moscou a promis une riposte.

8h30
Défense aérienne

L'Ukraine dit avoir abattu 21 des 49 drones lancés vers son territoire dans la nuit

L'Ukraine affirme ce dimanche avoir abattu 21 des 49 drones lancés vers son territoire dans la nuit. L'armée ajoute que six missiles guidés avaient aussi visé la ville de Kharkiv, dans le nord-est, après une frappe sans précédent sur la ville russe de Belgorod la veille.

L'armée de l'air a dit avoir enregistré 49 drones Shahed, de fabrication iranienne, ciblant particulièrement les régions de Kharkiv, Kherson, Mykolaïv et Zaporijjia, dont 21 ont été "détruits". Elle n'a pas indiqué si les six missiles avaient atteint leur cible.