Direct démarré le 17 mars 2024 à 8h00 (TU)

DIRECT - Pas d'opération à Rafah tant que la "population est enfermée sur place", assure Netanyahu

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a précisé ce dimanche qu'il ne lancera pas d'offensive à Rafah tant que la "population est enfermée sur place." Il assure cependant que la "pression internationale" ne l'empêchera pas d'agir. Selon l'ONU, 1,5 millions de Palestiniens s'entassent dans cette ville au sud de la bande de Gaza.

Les heures sont données en temps universel.

Partager
Image
Benjamin Netanyahu

Benjamin Netanyahu le 31 décembre 2023.

Abir Sultan/Pool Photo via AP
7
nouvelle(s) publication(s)
16H35
DÉCLARATION DE NETANYAHU

Netanyahu assure qu'il n'y aura pas d'opérations à Rafah tant que la "population est enfermée sur place"

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a assuré dimanche devant le chancelier allemand, Olaf Scholz, qu'Israël ne lancerait pas d'opération militaire à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, tant que la population serait "enfermée sur place".

Lancer une opération à Rafah "n'est pas quelque chose que nous ferons en laissant la population enfermée sur place. Nous ferons en réalité le contraire", a-t-il affirmé, alors que la perspective d'un tel assaut est redoutée par la communauté internationale dans cette ville où près de 1,5 million de Palestiniens sont entassés, selon l'ONU.

14:00
RÉACTION DE NETANYAHU

Netanyahu dénonce l'appel "complètement déplacé" d'un élu américain à des élections Israël

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé samedi l'appel du chef de la majorité démocrate au Sénat américain à de nouvelles élections en Israël, le qualifiant de "complètement déplacé", dans une interview à la chaîne CNN.

"Nous ne sommes pas une république bananière", a-t-il déclaré alors que le président Joe Biden avait salué la veille le "bon discours" prononcé la veille par Chuck Schumer, qui avait notamment qualifié Benjamin Netanyahu d'"obstacle pour la paix".


 

11h30
Déclaration de Netanyahu

Netanyahu avertit que la "pression internationale" n'empêchera pas une offensive à Rafah

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a averti dimanche que la "pression internationale" n'empêchera pas Israël de lancer une offensive à Rafah. Selon l'ONU, 1,5 millions de Palestiniens s'entassent dans cette ville au sud de la bande de Gaza.

Aucune pression internationale ne nous empêchera d'atteindre tous les objectifs de notre guerre [...] nous agirons à Rafah, cela prendra quelques semaines mais cela aura lieu.
Benjamin Netanyahu, selon un communiqué envoyé par ses services.

8h30
Bilan humain

Des dizaines de morts dans des raids israéliens à Gaza, réunion du cabinet israélien

Plus de 60 Palestiniens dont douze d'une même famille ont péri dans des frappes nocturnes israéliennes sur la bande de Gaza selon le Hamas. Cela arrive quelques heures avant une réunion dimanche du cabinet de sécurité de Benjamin Netanyahu axée sur les négociations en vue d'une éventuelle trêve.

Cette réunion doit déterminer le "mandat" de la délégation qui doit se rendre à Doha pour de nouvelles discussions.

Face à la guerre dévastatrice, les médiateurs internationaux - Etats-Unis, Qatar, Egypte - tentent d'arracher un nouvel accord de trêve humanitaire, après celle de fin novembre. En vain jusqu'à présent.

8h20
bilan humain

Gaza : le ministère de la Santé du Hamas annonce un nouveau bilan de 31 645 morts

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé dimanche un nouveau bilan de 31 645 personnes tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien.

Parmi elles, 92 ont été tuées au cours des dernières 24 heures, a précisé le ministère dans un communiqué. Il fait état d'un total de 73 676 blessés depuis le début de la guerre le 7 octobre.

8h10
Défense

L'armée américaine dit avoir détruit des drones houthis en mer Rouge et au Yémen

L'armée américaine a annoncé avoir abattu samedi un drone lancé par des rebelles yéménites houthis vers la mer Rouge et plusieurs autres engins au Yémen.

Deux drones ont été lancés samedi matin par les Houthis en direction de la mer Rouge, une route maritime stratégique pour le commerce mondial. c'est ce qu'a annoncé le commandement américain pour le Moyen-Orient (Centcom) sur le réseau social X. 

Les forces américaines "ont détruit un drone", l'autre s'étant vraisemblablement abîmé en mer, indique le Centcom, précisant qu'aucun dégât ni blessé n'a été signalé parmi les navires croisant dans la zone. 

Tweet URL

Vendredi, l'armée américaine avait annoncé avoir détruit neuf missiles balistiques antinavires ainsi que deux drones houthis après des tirs des rebelles yéménites en mer Rouge et dans le golfe d'Aden n'ayant causé "aucun dommage"

Samedi soir , l'armée américaine, en état de "légitime défense", a également "détruit cinq drones navals" et un drone dans les zones du Yémen contrôlées par les rebelles Houthis, ajoute le Centcom. 

Depuis novembre, les Houthis multiplient les attaques contre des navires marchands et parfois militaires en mer Rouge et dans le golfe d'Aden. Cela pousse de nombreux armateurs à éviter ces passages essentiels pour le commerce international.

8h00
Attaque

Explosion près d'un navire au large du Yémen

Une explosion a été signalée dimanche à proximité d'un navire commercial au large de la côte sud du Yémen, a rapporté l'agence britannique de sécurité maritime UKMTO, sans faire état de dommages.

L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Mais depuis novembre, les rebelles yéménites houthis multiplient les attaques contre des navires marchands et parfois militaires en mer Rouge et au large du Yémen. Ils poussent de nombreux armateurs à éviter cette zone stratégique pour le commerce international.

L'agence UKMTO a indiqué dans un communiqué "avoir reçu un rapport d'un navire commercial faisant état d'une explosion à proximité", à 85 milles nautiques à l'est d'Aden, dans le sud du Yémen.

"Aucun dommage n'a été signalé sur le navire et l'équipage est sain et sauf", a-t-elle ajouté, sans identifier le navire qui a repris sa route.

Tweet URL