Direct terminé à 20h30 TU
Direct débuté le 8 juin 2024 à 10h40 TU

DIRECT - Quatre otages libérés, Benny Gantz annule sa conférence de presse

L'armée israélienne a annoncé la libération de quatre otages détenus par le Hamas depuis huit mois. Benny Gantz, membre du cabinet de guerre de Benjamin Netanyahu, et dont la démission était pressentie par les médias israéliens, a annulé sa conférence de presse prévue ce soir.

 

Les horaires sont affichés en temps universel (TU).

Partager
Image
Des Palestiniens se recueillent devant des victimes d'une frappe israélienne au camp de réfugiés de Nusseirat, dans la bande de Gaza, le 6 juin 2024.

Des Palestiniens se recueillent devant des victimes d'une frappe israélienne au camp de réfugiés de Nusseirat, dans la bande de Gaza, le 6 juin 2024.

AP Photo/Abdel Kareem Hana
10
nouvelle(s) publication(s)
17h59
"Unité"

Benjamin Netanyahu exhorte Benny Gantz à ne pas démissionner

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a exhorté son rival Benny Gantz, membre du cabinet de guerre, à ne pas démissionner du "gouvernement d'urgence", après un ultimatum lancé par ce dernier sur fond de dissensions sur l'après-guerre dans la bande de Gaza.

"J'en appelle à Benny Gantz: ne quittez pas le gouvernement d'urgence", a-t-il écrit sur le réseau social X. Il estime que l'heure est à "l'unité et non à la division."

Tweet URL
14h40
Conférence de presse

Washington continuera à se mobiliser jusqu'à que tous les otages soient libérés

Le président américain, Joe Biden, a assuré, à Paris, après la libération de quatre otages israéliens à Gaza, que les États-Unis continueraient à se mobiliser jusqu'à ce que "tous" le soient.

"Nous ne cesserons d'œuvrer jusqu'à ce que tous les otages soient rentrés chez eux, a-t-il déclaré. "Nous nous félicitons des quatre otages libérés ce jour." a renchéri son homologue français, Emmanuel Macron.

Le président français Emmanuel Macron écoute le président américain Joe Biden lors de sa déclaration à la presse, le samedi 8 juin 2024, au palais de l'Élysée, à Paris.

Le président français, Emmanuel Macron, aux côtés du président américain, Joe Biden, lors de la conférence de presse, le 8 juin 2024, au palais de l'Élysée, à Paris.

Evan Vucci (AP)
14h35
Nousseirat

Le Hamas annonce au moins 210 morts à l'endroit où les otages ont été libérés

"Le nombre de victimes du massacre perpétré par l'occupant israélien dans le camp de Nousseirat s'élève à 210 martyrs et plus de 400 blessés", a indiqué le service de presse du gouvernement du Hamas dans un communiqué qui ne mentionne pas la libération d'otages.

Tweet URL

De son côté, le chef du mouvement islamiste, Ismaïl Haniyeh, a affirmé que la "résistance" allait "continuer" après cet assaut.

13h31
"Nous ne lâcherons pas"

Benjamin Netanyahu salue la libération des quatre otages israéliens

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a salué l'opération qui a permis de libérer quatre otages israéliens à Gaza.

"Vous avez prouvé qu'Israël ne cède pas face au terrorisme et agi avec une créativité et un courage sans limite pour ramener nos otages à la maison, a-t-il à l'attention des forces israéliennes, selon un communiqué du Bureau du Premier ministre. Nous ne lâcherons pas tant que nous n'aurons pas réussi la mission et ramené tous nos otages à la maison, les vivants et les morts."

13h29
Cabinet de guerre

Benny Gantz annule sa conférence de presse

Benny Gantz, membre du cabinet de guerre israélien, a annulé sa conférence de presse prévue ce soir, selon son porte-parole. Cette annulation intervient après l'annonce par l'armée israélienne de la libération de quatre otages qui étaient détenus dans la bande de Gaza depuis huit mois.

Ministre sans portefeuille dans le cadre d'un gouvernement élargi après le 7 octobre, Benny Gantz, chef du parti de l'Union nationale (centre), a lancé, le 18 mai, un ultimatum à Benjamin Netanyahu.

Il a exigé du chef du Likoud, le grand parti de la droite, l'adoption par le cabinet de guerre d'un "plan d'action" sur la question de l'après-guerre dans la bande de Gaza, faute de quoi il se verrait "contraint de démissionner du gouvernement."

Benny Gantz fait figure de favori pour former une coalition en cas de chute du gouvernement Netanyahu et d'élections anticipées.

13h23
Blessure mortelle

La police israélienne annonce la mort d'un agent dans l'opération pour libérer les otages

La police israélienne a fait état de la mort d'un de ses agents au cours de l'opération militaire ayant permis de libérer quatre otages dans le centre de la bande de Gaza.

"La police israélienne et la police aux frontières annoncent avec beaucoup de tristesse et de chagrin le décès de l'agent Arnon Zmora [...] qui a été blessé mortellement dans l'opération pour le retour des otages ce matin à Gaza", a-t-elle écrit dans un communiqué. Un peu plus tôt, le porte-parole de l'armée israélienne a évoqué un blessé grave au cours de cette opération.

13h12
Chancelier allemand

Olaf Scholz voit "un important signe d'espoir" dans la libération d'otages

"Un important signe d'espoir - en particulier pour les nombreuses familles israéliennes qui continuent de craindre pour leurs proches. Quatre otages sont désormais libres. Le Hamas doit enfin libérer tous les otages. La guerre doit prendre fin", a écrit le dirigeant allemand dans un message sur le réseau social X.

Tweet URL
12h29
"Héroïque"

La libération d'otages est "un triomphe miraculeux" pour le Forum des familles

"L'opération héroïque par (l'armée israélienne) qui a libéré et ramené à la maison Noa Argamani, Shlomi Ziv, Andrey Kozlov et Almog Meir Jan est un triomphe miraculeux", a déclaré dans un communiqué le Forum des familles d'otages. Il a ajouté que le gouvernement israélien "devait se souvenir de son engagement à ramener" toutes les personnes encore détenus à Gaza.   

Tweet URL
11h44
libération d'otages

L'armée israélienne annonce avoir libéré quatre otages en vie à Gaza

L'armée israélienne a annoncé avoir libéré quatre otages israéliens, en vie, lors d'une opération militaire "difficile" à Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza.

Samedi matin, lors "d'une opération spéciale difficile de jour à Nousseirat, quatre otages israéliens ont été libérés", a indiqué l'armée dans un communiqué. Il s'agit de Noa Argamani, 25 ans, Almog Meir Jan, 21 ans, Andrey Kozlov, 27 ans, et Shlomi Ziv, 40 ans, tous les quatre "enlevés" par le Hamas le 7 octobre sur le site du festival de musique electro Nova, a précisé l'armée.

Les otages, selon même source, ont été "secourus" dans deux lieux différents au cœur de Nousseirat.

"Ils se trouvent dans de bonnes conditions médicales et ont été transférés" pour effectuer des examens complémentaires.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
10h11
bombardements

Israël pilonne Gaza, démission attendue d'un membre du cabinet de guerre

L'armée israélienne pilonne la bande de Gaza, où elle combat depuis huit mois le mouvement islamiste palestinien Hamas, alors qu'un membre clé du cabinet de guerre devrait annoncer sa démission, sur fond de désaccord avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Aux premières heures ce samedi 8 juin, des témoins et des équipes de l'AFP ont fait état de frappes dans différents secteurs de la bande de Gaza, parmi lesquels le centre de ce micro-territoire, théâtre de violents bombardements ces derniers jours.

L'une de ces frappes, jeudi, sur une école de l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), a fait 37 morts selon un hôpital local.

Accusant le Hamas d'avoir utilisé à dessein cette école pour lancer des attaques, l'armée israélienne a dit avoir tué lors de cette frappe "17 terroristes". Le Hamas, qui a déclaré que 14 enfants avaient notamment péri, a dénoncé de "fausses informations".

Le chef de l'Unrwa, Philippe Lazzarini a, lui, accusé Israël d'avoir frappé "sans avertissement préalable" cette école à Nousseirat qui abritait, selon lui, "6000 personnes déplacées" par les combats.

08032024 frappe israélienne à Khan Younès

Des Palestiniens traversent les destructions laissées par une nouvelle offensive israélienne sur Khan Younès. Bande de Gaza, vendredi 8 mars 2024. 

AP/Hatem Ali

Qui anime ce direct ?

Avec AFP