DIRECT TERMINÉ LE 2 MARIS 2024 À 21H30
DIRECT DÉBUTÉ LE 2 MARS 2024 À 5H30

DIRECT : Scholz annonce que l'Allemagne enquête sur une "très grave" fuite au sein de l'armée concernant l'Ukraine

Le chancelier Olaf Scholz a annoncé samedi que l'Allemagne enquêtait de manière approfondie sur la fuite d'un enregistrement d'officiers de l'armée discutant d'éléments confidentiels concernant la guerre en Ukraine. Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
Olaf Scholz

Le chancelier allemand Olaf Scholz, illustration.

AP Photo/Markus Schreiber
10
nouvelle(s) publication(s)
20h51
Politique

Zelensky réclame des systèmes de défense aérienne

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky réitère son appel à ses alliés occidentaux pour la fourniture de plus de systèmes de défense aérienne, et plus rapidement, après des attaques russes qui ont fait au moins 11 morts, dont huit à Odessa.

L'un de ses partenaires clés, l'Allemagne, doit faire face à une crise imprévue, après que son ministère de la Défense a confirmé "l'interception" d'échanges entre des officiers discutant d'éléments confidentiels concernant la guerre. En Ukraine, une frappe russe sur un immeuble de neuf étages dans la ville portuaire d'Odessa, sur la mer Noire, a entraîné dans la nuit de vendredi à samedi la mort de huit personnes, dont deux enfants de trois ans et quatre mois, selon un responsable régional. Huit personnes ont par ailleurs été blessées, dont deux enfants, selon les secours.

19h35
Opposition russe

Russie : Ioulia Navalnaia, figure de l'opposition

La femme d'Alexei Navalny, Ioulia Navalnaia exilée à l'étranger, n'a pas pu assister aux funérailles. Mais elle promet de poursuivre le combat de son mari. Alors, quelle forme d'opposition peut-elle incarner ?

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
15h11
Espionnage

Le ministère allemand de la Défense confirme que des échanges entre officiers ont été "interceptés"

Une porte-parole du ministère allemand de la Défense confirme qu'une conversation secrète de l'armée de l'air a été interceptée, après qu'un enregistrement présumé d'officiers discutant d'éléments confidentiels concernant la guerre en Ukraine a été divulgué sur des réseaux sociaux.

Selon notre évaluation, une conversation au sein de la division de l'armée de l'air a été interceptée. Nous ne sommes pas en mesure de dire avec certitude si des modifications ont été apportées à la version enregistrée ou transcrite qui circule sur les réseaux sociaux.

Porte-parole du ministère de la Défense allemand

14h21
Conflit armé

Cinq morts lors d'attaques à Odessa

Des attaques visant la ville portuaire d'Odessa, sur la mer Noire, dans la nuit de vendredi à samedi, ont entraîné la mort de cinq personnes, dont un jeune enfant, et la destruction d'un immeuble de neuf étages, selon les autorités régionales.

Huit personnes ont également été blessées dans l'attaque, dont un enfant, selon un nouveau bilan communiqué par les secouristes ukrainiens. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montraient plusieurs étages d'un immeuble complètement effondrés. 

Parallèlement, des bombardements ont tué un homme de 76 ans dans la région de Kharkiv, près de la frontière russe, et une autre personne dans celle méridionale de Kherson, selon les autorités régionales.

13h42
Espionnage

Scholz promet une enquête après un soupçon de grave fuite dans l'armée allemande

Olaf Scholz promet une enquête "très approfondie" après la diffusion en Russie d'échanges présumés entre plusieurs officiers allemands sur des livraisons d'armes à l'Ukraine, au contenu extrêmement embarrassant pour Berlin. Les informations publiées sur le sujet constituent "une affaire très grave et c'est la raison pour laquelle elle fait désormais l'objet d'une enquête très minutieuse, très approfondie et très rapide", déclare le chancelier allemand à l'occasion d'une visite à Rome.

Le ministère de la Défense a précisé examiner "si des communications liées à l'armée de l'air ont fait l'objet d'écoutes". "Le contre-espionnage militaire (BAMAD) a engagé toutes les mesures nécessaires", indique une porte-parole du ministère de la Défense.

13h29
Deuil

Au lendemain des funérailles de Navalny, des centaines de russes défilent devant sa tombe

Des centaines de Russes défilent à Moscou sur la tombe d'Alexeï Navalny, principal détracteur de Vladimir Poutine mort en prison, pour lui rendre hommage, au lendemain d'obsèques où des milliers de Moscovites s'étaient rassemblés malgré les mises en garde du Kremlin.

Dans l'après-midi et sous un soleil d'hiver, des dizaines de personnes faisaient la queue devant la sépulture de l'opposant, bouquets de fleurs en mains. Comme la veille, la police avait installé des portiques de détection métalliques à l'entrée du cimetière. Certaines des personnes venues, dont beaucoup de jeunes (la base des soutiens de Navalny), passaient devant la tombe de l'opposant les larmes aux yeux.

12h50
Espionnage

Scholz annonce que l'Allemagne enquête sur une "très grave" fuite au sein de l'armée

Le chancelier Olaf Scholz a annoncé samedi que l'Allemagne enquêtait de manière approfondie sur la fuite d'un enregistrement d'officiers de l'armée discutant d'éléments confidentiels concernant la guerre en Ukraine.

Il s'agit d'une affaire très grave et c'est la raison pour laquelle elle fait désormais l'objet d'une enquête très minutieuse, très approfondie et très rapide
Olaf Scholz, chancelier allemand, lors d'une visite à Rome
13h00
Alexeï Navalny

La mère de Navalny sur sa tombe après des funérailles qui ont attiré des milliers de Russes

La mère d'Alexeï Navalny, le principal détracteur de Vladimir Poutine mort en prison dans des circonstances troubles, s'est rendue sur sa tombe samedi, au lendemain d'obsèques où des milliers de Russes lui ont rendu hommage, risquant l'arrestation. Elle était déjà présente vendredi lors de la mise en terre du cercueil. 

Les multiples procès qui lui avaient été intentés avaient été largement dénoncés comme étant une manière de le punir pour son opposition à Vladimir Poutine.

Quant à elle, Ioulia Navalnaïa, les deux enfants du couple et le frère d'Alexeï Navalny vivent à l'étranger et n'ont pas assisté aux funérailles, où ils auraient pu être arrêtés pour opposition au président russe.

La veuve d'Alexeï Navalny s'est engagée à poursuivre le travail de son mari et a déclaré à plusieurs reprises ces derniers jours que Vladimir Poutine l'avait "assassiné".

Tombe de Navalny

Des personnes se rassemblent pour déposer des fleurs sur la tombe d'Alexei Navalny après ses funérailles au cimetière de Borisovskoye, à Moscou, en Russie, le samedi 2 mars 2024. Alexeï Navalny, qui était l'ennemi le plus acharné du président Vladimir Poutine, a été enterré après des funérailles qui ont attiré des milliers de personnes, sous une forte présence policière.

AP Photo
8h25
Espionnage

Ukraine : enquête sur de possibles écoutes visant l'armée allemande

Le ministère allemand de la Défense a indiqué samedi enquêter sur de possibles écoutes ayant visé des discussions confidentielles entre officiers de hauts rangs de son armée de l'air sur la guerre en Ukraine.

"Nous examinons si des communications liées à l'armée de l'air ont fait l'objet d'écoutes, le contre-espionnage militaire (BAMAD) a engagé toutes les mesures nécessaires", a indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère.

L'affaire a émergé après la diffusion, selon les médias allemands, sur des comptes russes de réseaux sociaux proches du Kremlin, de ce qui ressemble fortement à l'enregistrement d'un conversation entre officiers allemands.

Ces derniers y parlent notamment de l'hypothèse de l'utilisation par les forces ukrainiennes de missiles de longue portée Taurus, de fabrication allemande, de leur impact éventuel, notamment s'ils devaient viser des cibles comme le pont de Crimée reliant la péninsule de Kertch, en Crimée, à l'ouest, et le territoire russe.

Des experts interrogés par l'hebdomadaire Der Spiegel ont estimé que l'enregistrement était authentique.

L'Ukraine réclame depuis longtemps à l'Allemagne ces missiles d'une portée de plus de 500 km mais Berlin s'y refuse jusqu'ici en arguant du risque d'escalade du conflit.

"Si cette histoire se vérifie, elle serait hautement problématique" a déclaré le président de la commission parlementaire allemande de contrôle des services secrets, Konstantin von Notz, aux journaux du groupe RND.

La question se pose de savoir s'il s'agit d'une affaire exceptionnelle ou d'un problème de sécurité structurel [au sein de l'armée allemande].
Konstantin von Notz, président de la commission parlementaire allemande de contrôle des services secrets

Un expert des questions de Défense du principal parti d'opposition CDU (conservateurs), Roderich Kiesewetter, a lui estimé que "la conversion a été ébruitée à dessein par la Russie à ce moment précis avec un objectif bien particulier", celui de tuer dans l’œuf le débat en Allemagne autour de la livraison des missiles Taurus à Kiev.

D'autres conversations ont certainement été écoutées et seront diffusées ultérieurement pour servir les intérêts de la Russie.
Roderich Kiesewetter, expert des questions de Défense du principal parti d'opposition CDU (conservateur)

Selon le Spiegel, la discussion entre officiers dure une demi-heure et émane d'une vidéoconférence sur la plateforme publique WebEx et non d'un réseau secret interne de l'armée, ce qui pose des questions sur les normes de sécurité interne à la Bundeswehr

5h40
Bombardement

Deux morts dans des attaques de drones russes en Ukraine

Des attaques de drones russes ont fait au moins deux morts dans la nuit de vendredi 1er à samedi 2 mars en Ukraine, dans les régions de Kharkiv (nord-est) et Odessa (sud). C'est ce qu'ont rapporté les autorités de Kiev.

Un jeune homme a été tué et plusieurs personnes, dont un enfant de trois ans, ont été blessées lorsqu'un drone russe a frappé un immeuble d'habitation dans la ville portuaire d'Odessa, selon les autorités. 

"L'enfant de trois ans souffre d'écorchures au niveau de la jambe et est sous surveillance médicale", a déclaré le gouverneur de la région, Oleg Kiper qui a fait état de six adultes également blessés. 

Une maison a été frappée par un drone dans le village de Velykyi Burluk, situé à une centaine de kilomètres de Kharkiv, ce qui a entraîné un incendie. Le corps d'un homme de 76 ans a été extrait des décombres, selon la police. 

 

La maison a été complètement détruite. Des policiers ont évacué une femme âgée d'une maison voisine
Oleg Kipe, gouverneur d'Odessa

Selon les autorités de la ville de Kharkiv, des drones ont endommagé de nombreux véhicules et bâtiments résidentiels, mais aucune victime n'a été signalée.

Ces attaques meurtrières se sont produites alors que des alertes aériennes étaient en cours dans les régions de l'est de l'Ukraine, les autorités ayant détecté l'arrivée de drones explosifs Shahed.