11h56

DIRECT - Sénégal : la marche de la liberté a commencé à Dakar

Des milliers d'opposants manifestent samedi 17 février à Dakar, première marche autorisée depuis l'annonce il y a deux semaines par le président Macky Sall du report la présidentielle du 25 février. La décision a été invalidée hier par le Conseil constitutionnel et suite à cette décision, le président a promis d'organiser des élections "dans les meilleurs délais". 

Partager
Image
senegal protest

Malgré la promesse du président Macky Sall d'organiser des élections "dans les meilleurs délais", des milliers de Sénégalais défilent à Dakar samedi 17 février, pour réclamer le respect du processus électoral. 

AP Photo/Leo Correa
2
nouvelle(s) publication(s)
12h27
Soutien de l'UA

L'Union africaine souhaite des élections "libres et transparentes" au plus vite

Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a souhaité samedi la tenue d'"élections inclusives, libres et transparentes" dans les meilleurs délais au Sénégal.

"La situation au Sénégal pays modèle en matière de démocratie nous préoccupe plus haut point", a déclaré Moussa Faki Mahamat à l'ouverture du sommet de l'UA, qui se tient jusqu'à dimanche à Addis-Abeba, en Ethiopie.

(Re)voir → Sénégal : Macky Sall poussé à la présidentielle

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Il a salué "la position du gouvernement sénégalais de prendre en haute considération" la décision du Conseil constitutionnel, qui a invalidé jeudi la décision du président sénégalais, Macky Sall, de reporter l'élection présidentielle. 

Il a souhaité "plein succès aux consultations engagées par le gouvernement pour décider dans un esprit consensuel la meilleure voie pour l'organisation d'élections inclusive libres et transparentes" dans les meilleurs délais.

12h12
Marche de la liberté

À Dakar, la première marche d'opposants autorisée depuis deux semaines a commencé

Des milliers d'opposants manifestent samedi à Dakar, première marche autorisée depuis l'annonce il y a deux semaines par le président Macky Sall du report la présidentielle du 25 février, décision ensuite invalidée par le Conseil constitutionnel, a constaté un journaliste de l'AFP.

Portant des T-shirts noirs marqués du nom du collectif de la société civile ayant appelé à la marche, "Aar Sunu Electiion" (Protégeons notre élection ndlr), ou drapés aux couleurs du Sénégal, les manifestants brandissent des pancartes sur lesquels on peut lire notamment: "Respect du calendrier électoral", "Non au coup d'État constitutionnel", "Free Sénégal".

(Re)voir → Comment peut évoluer la crise politique au Sénégal ?

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Qui anime ce direct ?