Direct démarré à 5H00 (TU.)

DIRECT - Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky à Madrid pour signer un accord de sécurité avec Pedro Sánchez

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est arrivé ce lundi 27 mai à Madrid pour signer un accord de sécurité avec le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez destiné à accroître l'aide militaire, jusqu'ici limitée, de Madrid à Kiev. L'Espagne s'engage à apporter un milliard d'euros d'aide militaire à Kiev.

Les horaires sont indiquées en temps universel (TU).

Partager
Image
Accueil du président Zelensky en Espagne

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, à gauche, est accueilli par le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez au palais de la Moncloa à Madrid, le lundi 27 mai 2024.

© Paul White/ AP
9
nouvelle(s) publication(s)
17H42
AIDE DE LA FRANCE À L'UKRAINE

De premiers instructeurs militaires français "prochainement" en Ukraine (commandant en chef ukrainien)

Le commandant en chef de l'armée ukrainienne affirme que la France allait envoyer "prochainement" de premiers instructeurs militaires en Ukraine afin de former les troupes de ce pays ravagé par la guerre avec la Russie.

"Je salue l'initiative de la France d'envoyer des instructeurs en Ukraine pour former les militaires ukrainiens. J'ai déjà signé les documents qui permettront aux premiers instructeurs français de se rendre prochainement dans nos centres de formation et de se familiariser avec les infrastructures et leur personnel", a écrit sur Telegram le général Oleksandre Syrsky.

15H06
FRAPPE RUSSE EN UKRAINE

Trois morts et six blessés dans une frappe russe sur un village du sud de l'Ukraine

Au moins trois personnes ont été tuées et six autres blessées, dont deux adolescents, dans une frappe russe lundi sur Snigourivka, un village de la région méridionale de Mykolaïv en Ukraine, a annoncé son gouverneur, Vitaly Kim.

"Trois personnes ont été tuées et six blessées dans une attaque russe sur Snigourivka", a-t-il dit sur Telegram, précisant que parmi les blessés figurent "une fille et un garçon de 17 ans".

13H23
DÉCLARATION DE Volodymyr ZELENSKY

Zelensky appelle à contraindre "par tous les moyens" la Russie à la paix

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé lundi l'Occident à contraindre la Russie à la paix "par tous les moyens", au moment où Kiev réclame de pouvoir utiliser des armes occidentales pour frapper le territoire russe.

"Nos soldats se défendent contre l'offensive russe, c'est pourquoi nous devons intensifier notre travail commun avec nos partenaires pour obtenir davantage: la sécurité et une coercition tangible de la Russie à la paix par tous les moyens", a-t-il déclaré, lors d'une conférence de presse en Espagne au côté du Premier ministre espagnol Pedro Sánchez.

12H25

L'Espagne s'engage à apporter un milliard d'euros d'aide militaire à Kiev (Sánchez)

L'accord de sécurité signé lundi par l'Espagne et l'Ukraine lors de la visite officielle de Volodymyr Zelensky à Madrid comprend une aide militaire de Madrid d'un montant d'un milliard d'euros, a annoncé le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez.

Cet accord "inclut un engagement d'aide militaire pour 2024 d'un milliard d'euros qui va permettre à l'Ukraine de renforcer ses capacités" de défense face à l'offensive russe, a déclaré M. Sánchez lors d'une conférence de presse commune avec le président ukrainien.

11H15

Zelensky à Madrid pour signer un accord de sécurité avec Pedro Sánchez

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est arrivé lundi à Madrid pour signer un accord de sécurité avec le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez destiné à accroître l'aide militaire, jusqu'ici limitée, de Madrid à Kiev.

"Je suis arrivé en Espagne pour signer un accord bilatéral de sécurité et m'entretenir avec le Premier ministre Pedro Sánchez", a indiqué M. Zelensky dans un message publié sur le réseau social Telegram.

"Nous allons parler de la poursuite de la coopération en matière de défense, de la préparation d'une nouvelle aide militaire et de la formation de l'armée ukrainienne", a ajouté le président ukrainien, qui presse ses alliés de renforcer leur aide pour contrer l'offensive russe.

M. Zelensky été accueilli sur le tarmac de l'aéroport de Madrid par le roi Felipe VI avant de se rendre au palais de la Moncloa, siège de la présidence du gouvernement espagnol, pour s'entretenir avec M. Sánchez. Les deux dirigeants s'exprimeront devant la presse à l'issue de leur rencontre. 

Il devait venir initialement en Espagne le 17 mai, mais avait dû annuler sa visite en raison de la nouvelle offensive lancée quelques jours plus tôt par l'armée russe dans le nord-est de l'Ukraine.

Selon le quotidien El Pais, l'accord qui doit être signé lundi inclura une aide militaire de Madrid d'un montant de 1,1 milliard d'euros, comprenant notamment la fourniture de nouveaux missiles Patriot ou de chars Leopard.

Volodymyr Zelensky a déjà signé des accords bilatéraux de sécurité avec plusieurs pays dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

L'aide militaire fournie jusqu'ici par Madrid à Kiev a été limitée.

10H45

La Russie revendique la prise de deux localités dans l'est de l'Ukraine

La Russie revendique la prise de deux nouvelles localités dans les régions de Donetsk et de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, continuant sa poussée dans ces deux secteurs du front où elle est à l'offensive face à une armée ukrainienne en difficulté.

L'armée russe a "libéré le village" de Netaïlové, dans la région de Donetsk, ainsi que la localité d'Ivanivka, dans celle de Kharkiv, plus au nord, a affirmé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Ces deux derniers jours, les troupes russes avaient revendiqué la prise des villages de Berestové et d'Arkhangelské, également dans l'est de l'Ukraine.

La Russie grignote depuis des mois du terrain en Ukraine après avoir repris l'initiative avec l'échec de la contre-offensive ukrainienne de l'été 2023 et la prise de la ville-forteresse d'Avdiïvka en février.

Pour cela, elle a recruté à tour de bras en proposant des soldes attractives et mobilisé le dispositif de production militaire pour soutenir son effort de guerre.

L'armée russe a en outre déclenché le 10 mai une offensive dans la région de Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, s'emparant de plusieurs localités et poussant Kiev à y dépêcher de précieux renforts. 

Les autorités ukrainiennes ont cependant affirmé vendredi que la progression de l'armée russe avait été "arrêtée" dans cette zone.

Les troupes ukrainiennes sont confrontées à un manque de soldats et de munitions, du fait d'efforts de mobilisation insuffisants et de retards dans la livraison de l'aide militaire occidentale.

09H40

L'Ukraine a les mains liées par les restrictions sur l'usage d'armes occidentales en Russie (Stoltenberg)

L'Ukraine a les mains liées en raison des restrictions sur l'usage des armes fournies par ses alliés occidentaux sur le territoire russe, a déploré lundi à Sofia le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

"Cela lie les mains dans le dos des Ukrainiens et rend très difficile pour eux d'assurer leur défense", a déclaré M. Stoltenberg, à l'ouverture d'une réunion de l'Otan dans la capitale bulgare.

05H35

Russie: un mort, trois blessés dans une attaque de drone contre une station-service

Une personne a été tuée et trois autres ont été blessées lundi dans une attaque ukrainienne de drone contre une station-service dans la région russe d'Oriol, à environ 160 km de la frontière avec l'Ukraine, a indiqué le gouverneur local.

"Un drone est tombé ce matin sur le territoire d'une station-service dans la ville de Livny" en endommageant la façade d'un bâtiment administratif, a écrit Andreï Klytchkov, le gouverneur de la région d'Oriol, sur Telegram.

Après l'arrivée des services de secours sur les lieux, une nouvelle attaque de drone est survenue, selon la même source.

"Selon de premières informations, le conducteur d'un véhicule de pompiers a malheureusement été tué", a souligné M. Klytchkov, en précisant que trois autres employés des services de secours ont été blessés.

Pour sa part, le ministère russe de la Défense a indiqué lundi matin avoir neutralisé dans la nuit une douzaine de drones ukrainiens, dont six au-dessus de la région d'Oriol.

L'Ukraine, confrontée à l'offensive russe depuis deux ans, réplique régulièrement en attaquant des régions russes et en visant notamment des sites énergétiques.

Kiev avait promis de porter les combats sur le sol russe en représailles aux nombreux bombardements sur son territoire.

22H10

Le président ukrainien Zelensky en Espagne lundi (gouvernement espagnol)

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui presse ses alliés de renforcer leur aide pour contrer l'offensive russe, sera lundi à Madrid où il rencontrera le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, a annoncé dimanche le gouvernement espagnol.

"Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, recevra le président de l'Ukraine" à midi (10H00 GMT), puis les deux dirigeants tiendront une conférence de presse, ont annoncé les services du Premier ministre dans un communiqué.

Le roi Felipe VI recevra également le dirigeant ukrainien, a indiqué le palais dans un communiqué. 

Il s'agit de la première visite officielle du président Zelensky en Espagne depuis son arrivée au pouvoir en 2019, plus de deux ans après le début de l'invasion russe de son pays. 

Le Premier ministre Sánchez avait expliqué mercredi devant les députés espagnols qu'un accord de coopération bilatérale serait signé. 

"Dès que la situation sur le front le permettra, nous signerons un accord avec l'Ukraine qui renforcera la coopération économique, sociale et institutionnelle entre nos pays", a-t-il déclaré.

Le président Zelensky était attendu mi-mai à Madrid pour une visite officielle, mais avait dû a annuler sa visite, en raison de la nouvelle offensive russe dans le nord de l'Ukraine, selon la presse espagnole.

M. Zelensky doit signer, selon le quotidien El Pais, un accord bilatéral de sécurité destiné à garantir un soutien militaire de Madrid à Kiev.

Qui anime ce direct ?