Direct terminé à 21h30 TU.
Direct démarré à 5h50 TU.

DIRECT : une attaque ukrainienne en Crimée fait un mort et deux blessés

Selon le gouverneur régional, Sergueï Aksionov, une personne a été tuée et deux autres ont été blessées dans l'attaque ukrainienne ayant visé mardi 26 décembre le port de Féodossia, en Crimée. L'armée de l'air ukrainienne a affirmé y avoir détruit un vaisseau de la flotte russe, soupçonné de transporter des drones iraniens utilisés par Moscou.

Partager
Image
Un marin ukrainien traverse un pont pour retourner à la base des marines ukrainiennes dans la ville de Feodosia, en Crimée, le dimanche 23 mars 2014.

Un marin ukrainien traverse un pont pour retourner à la base des marines ukrainiennes dans la ville de Feodosia, en Crimée, le dimanche 23 mars 2014.

(Photo AP/Pavel Golovkine)
9
nouvelle(s) publication(s)
19h12

Au moins un mort après un bombardement russe à Kherson.

Au moins une personne a été tuée et quatre blessées lors d'un bombardement russe ayant touché une gare de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, où des civils se préparaient à évacuer, a affirmé le ministre de l'Intérieur.

"Kherson, dans la soirée. Environ 140 civils attendent à la gare le départ du train d'évacuation. C'est à ce moment-là que l'ennemi a commencé un bombardement massif de la ville", a indiqué sur Telegram, Igor Klymenko.

Tweet URL
17h18

Zaloujny nie avoir demandé la mobilisation de 500.000 personnes.

Au cours d'un point presse, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, le général Valéry Zaloujny, a nié avoir demandé la mobilisation de 500.000 personnes pour venir garnir les troupes.

Il a précisé qu'il formule régulièrement des demandes de munitions d'armes et de ressources humaines, mais qu'il n'a pas soumis au gouvernement de demande pour un nombre spécifique de personnes mobilisées.

Le 19 décembre, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré que l'état-major proposait la mobilisation de 400.000 à 500.000 personnes pour venir grossir les rangs de l'armée. 

Tweet URL
14h59
"Libération"

Marinka est "complètement détruite".

Après l'annonce russe de la prise de la petite ville de Marinka, dans le Donbass, hier, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, le général Valéry Zaloujny a indiqué que Marinka "est complètement détruite."

Il a ajouté que les troupes de Kiev se sont retirées à la périphérie de la ville.

Tweet URL

"Le fait que nous nous soyons déplacés vers la périphérie de Marinka et que, dans certains endroits, nous ayons déjà dépassé les limites de la localité, ne doit pas susciter un tollé général", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. 

14h49
"Domination remise en question"

20 % de la flotte russe en mer Noire détruite en quelques mois, selon un élu britannique.

Suite à la frappe ukrainienne sur un navire russe en mer Noire, le secrétaire d’État à la défense britannique, Grant Shapps a réagi sur Twitter. 

"Cette nouvelle destruction de la marine de Poutine démontre que ceux qui croient que la guerre en Ukraine est dans une impasse se trompent !, a-t-il écrit. Ils n'ont pas remarqué qu'au cours des quatre derniers mois, 20 % de la flotte russe de la mer Noire a été détruite."

Selon lui, "la domination de la Russie en mer Noire est désormais remise en question et la nouvelle coalition de capacités maritimes dirigée par le Royaume-Uni et la Norvège contribue à garantir la victoire de l'Ukraine en mer."

Tweet URL
12h40

La Russie confirme qu'une frappe ukrainienne a endommagé un de ses navires en Crimée

La Russie a confirmé mardi qu'un de ses navires a été endommagé dans une attaque de Kiev en Crimée annexée, un nouveau camouflet pour Moscou en mer Noire salué par le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Le dirigeant russe Vladimir Poutine a été informé par son ministre de la Défense Sergueï Choïgou de "dégâts" subis par le grand navire de débarquement Novotcherkassk lors de cette frappe, a indiqué à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, sans plus de détails.

Tweet URL

Le ministère de la Défense, cité par l'agence RIA Novosti, avait lui indiqué que le bateau avait été "endommagé dans la nuit lors d'une attaque des forces armées ukrainiennes avec recours à des missiles de croisière" dans la ville de Féodossia.

L'armée ukrainienne assure avoir "détruit" ce navire, qui transportait selon elle des drones Shahed de fabrication iranienne, fréquemment utilisés par Moscou dans le conflit.

L'attaque a été menée vers 02H30 (00H30 GMT) à l'aide de missiles de croisière de "l'aviation tactique", a indiqué l'armée de l'air sur Telegram. 

Son commandant, Mykola Olechtchouk, a relayé une vidéo montrant une explosion et une gerbe de flammes. 

12h00

Zelensky se dit "reconnaissant" envers son armée de l'air après une frappe sur un navire russe

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est dit "reconnaissant" envers son armée de l'air après une frappe ayant endommagé un navire russe en Crimée mardi, nouvel exemple des réussites militaires de Kiev en mer Noire.

"Je suis reconnaissant envers notre armée de l'air pour l'impressionnant rajout d'un nouveau navire à la flotte russe sous-marine en mer Noire", a indiqué le dirigeant sur Telegram, sous-entendant d'un ton sarcastique que le bateau a été coulé.

11h00

Poutine informé de "dégâts" sur un navire russe visé par l'Ukraine en Crimée (agences)

Le président russe Vladimir Poutine a été informé par son ministre de la Défense de "dégâts" subis par un navire russe lors d'une attaque ukrainienne en Crimée mardi, selon les agences russes.

"Le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, a rendu compte à Vladimir Poutine de l'attaque de l'armée ukrainienne sur Féodossia (en Crimée, ndlr) et des dégâts subis par le grand navire de débarquement Novotcherkassk", a indiqué Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, cité par les agences.

09h01

Un mort, deux blessés dans l'attaque ukrainienne en Crimée (gouverneur régional)

Une personne a été tuée et deux autres ont été blessées dans l'attaque ukrainienne ayant visé mardi le port de Féodossia, en Crimée annexée, a affirmé le gouverneur régional, Sergueï Aksionov.

"Malheureusement, une personne a été tuée et deux autres ont été blessées dans une attaque ennemie à Féodossia", a écrit Sergueï Aksionov sur Telegram, en précisant que six immeubles avaient par ailleurs été endommagés et leurs résidents évacués.

"Les infrastructures de transport fonctionnent normalement", a-t-il assuré.

L'armée de l'air ukrainienne a affirmé mardi avoir détruit à Féodossia un navire de la flotte russe en mer Noire soupçonné de transporter des drones iraniens utilisés par Moscou dans le conflit avec Kiev.

06h20

Kiev dit avoir détruit un vaisseau russe en Crimée

L'armée de l'air ukrainienne a affirmé mardi avoir détruit en Crimée un vaisseau de la flotte russe en mer Noire soupçonné de transporter des drones iraniens utilisés par Moscou dans le conflit avec Kiev.

"Le grand navire de débarquement Novocherkassk" a été "détruit" par les pilotes de l'armée de l'air à Féodossia, en Crimée occupée, a indiqué cette source sur la messagerie Telegram.

"Les gens disent qu'il transportait des Shaheds", des drones explosifs iraniens massivement utilisés par la Russie contre l'Ukraine, a ajouté l'armée de l'air.

L'attaque a été menée vers 02H30 (00H30 GMT) à l'aide de missiles de croisières de "l'aviation tactique", a-t-elle précisé. 

Le commandant de l'armée de l'air, Mykola Olechtchouk, a relayé une vidéo montrant une explosion et une gerbe de flammes. Située sur la mer Noire, Féodossia abrite une importante base navale russe.

Le chef de la "République de Crimée", Sergueï Aksionov, a confirmé qu'une attaque s'était produite dans cette localité.

"Une attaque ennemie a été menée dans le secteur de Féodossia. Le secteur du port est bouclé", a indiqué le responsable russe sur Telegram, assurant que "la détonation a pris fin" et que "le feu est circonscrit".

Sergueï Aksionov n'a pas précisé la nature des dégâts mais a souligné que "les habitants de plusieurs maisons" devaient être "évacués".

L'Ukraine procède fréquemment à des frappes en Crimée, visant en particulier le dispositif militaire russe. En avril 2022, elle avait envoyé par le fond le croiseur Moskva, le navire amiral russe de la flotte en mer Noire.

L'armée de l'air a par ailleurs indiqué que le pays a fait l'objet d'une nouvelle attaque nocturne de drones Shahed, notamment dans les régions de Kherson et d'Odessa. Treize des 19 drones russes ont été interceptés, selon cette source qui n'a pas fait état de victimes ni de destructions.

Qui anime ce direct ?