Direct démarré le 6 juillet 2024 à 5H38

DIRECT - Vladimir Poutine redit ses exigences sur l'Ukraine en recevant Viktor Orbán

Vladimir Poutine a répété vendredi son exigence pour toute paix d'un retrait ukrainien des régions qu'il convoite, en recevant au Kremlin le Premier ministre hongrois Viktor Orban, qu'il a prétendu voir en représentant de l'UE malgré le démenti de Bruxelles. Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
Poutine Orban

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre hongrois Viktor Orban entrent dans une salle pour assister à une conférence de presse conjointe à la suite de leurs entretiens au Kremlin à Moscou, en Russie, le vendredi 5 juillet 2024. 

@Photo AP/Alexandre Zemlianichenko
4
nouvelle(s) publication(s)
13h48
coopération internationale

Le Japon et le Cambodge vont aider au déminage en Ukraine

Le Japon va travailler aux côtés du Cambodge pour déminer en Ukraine et dans d'autres pays déchirés par la guerre, a annoncé la ministre japonaise des Affaires étrangères Yoko Kamikawa lors d'une visite à Phnom Penh.

Le Cambodge est l'un des pays les plus minés du monde, avec des millions de mines antipersonnel posées durant les quelque 30 années de la guerre civile achevée en 1998. Ce pays d'Asie du Sud-Est est considéré comme un spécialiste du déminage auquel il travaille depuis 1988 avec notamment le Japon.

"Le Cambodge est un partenaire essentiel du Japon dans les efforts internationaux pour retirer les mines", a déclaré Yoko Kamikawa lors d'une conférence de presse.

Elle s'est dite "persuadée que le Cambodge va grandement contribuer à faire grandir la prise de conscience de l'inhumanité des mines antipersonnel, en tant que pays qui en a souffert".

démineuses en formation

Anastasiia Minchukova manipule un détecteur lors d'une formation spécialisée dans la neutralisation des explosifs et des munitions à Peja, dans l'ouest du Kosovo, le 25 avril 2022. 

©AP Photo/Visar Kryeziu
13h14
avancée territoriale

La Russie assure avoir pris un village dans l'Est de l'Ukraine

La Russie annonce que ses forces avaient pris un village dans la région de Donetsk, dans l'Est de l'Ukraine, alors que Moscou continue de progresser lentement sur le champ de bataille.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que ses troupes avaient "libéré le village de Sokil", à environ 30 km au nord-ouest de la ville de Donetsk, capitale de la région du même nom dont Moscou revendique l'annexion depuis septembre 2022.

Les forces russes, qui profitent des difficultés de l'armée ukrainienne à regarnir ses rangs et à obtenir davantage d'armes et de munitions de la part des Occidentaux, grignotent du terrain depuis des mois. Kiev considère que les pires combats du front se déroulent actuellement dans la région de Donetsk.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
10H49
Annonce de Moscou

La Russie assure avoir pris un village dans l'Est de l'Ukraine

La Russie a annoncé samedi que ses forces avaient pris un village dans la région de Donetsk, dans l'Est de l'Ukraine, alors que Moscou continue de progresser lentement sur le champ de bataille.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que ses troupes avaient "libéré le village de Sokil", à environ 30 km au nord-ouest de la ville de Donetsk, capitale de la région du même nom que Moscou revendique l'annexion depuis septembre 2022.

 

La source média référencée est manquante et doit être réintégrée.
5H57
Poutine-Orban

"Il reste de nombreuses étapes à franchir"

Vladimir Poutine a répété vendredi son exigence pour toute paix d'un retrait ukrainien des régions qu'il convoite, en recevant au Kremlin le Premier ministre hongrois Viktor Orban, qu'il a prétendu voir en représentant de l'UE malgré le démenti de Bruxelles.

Re(voir) aussi : Russie : visite à Moscou de Viktor Orban

La Russie veut l'arrêt total et définitif du conflit, la condition pour cela est (...) le retrait total de tous les soldats ukrainiens des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et des régions de Zaporijjia et de Kherson.

Vladimir Poutine, président russe 

"Il reste de nombreuses étapes à franchir" pour "mettre fin à la guerre" et "instaurer la paix", a pour sa part reconnu le dirigeant hongrois, aux côtés de Vladimir Poutine.

"Il y a de moins en moins de personnes qui peuvent parler à tous les belligérants, et la Hongrie" est en mesure de le faire, a-t-il assuré.  

Re(voir) aussi : Ukraine : la visite de Viktor Orban

orban et zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le Premier ministre hongrois Viktor Orban s'entretiennent à Kiev, en Ukraine, le mardi 2 juillet 2024. 

@Bureau de presse présidentiel ukrainien via AP

Victor Orban s'était rendu mardi à Kiev, où le président Volodymyr Zelensky avait rappelé que l'Ukraine exigeait pour tout cessez-le-feu le retrait complet des forces russes du territoire ukrainien, et le paiement de réparations.

Qui anime ce direct ?

AFP