Live démarré le 10 janvier 2024 à 6h30

DIRECT - Volodymyr Zelensky en tournée dans les pays baltes

Volodymyr Zelensky débute une tournée dans les pays baltes, précieux alliés de l'Ukraine. Il est arrivé ce matin en Lituanie. Il doit ensuite se rendre en Estonie et en Lettonie.

Les horaires sont affichés en temps universel.

Partager
Image
endommagées

Sur cette photo fournie par le service d'urgence ukrainien, une vue des maisons privées endommagées par une attaque de missiles russes à Novomoskovsk près de Kryvyi Rih, Ukraine, le 8 janvier 2024.

Service d'urgence ukrainien via AP
9
nouvelle(s) publication(s)
17h50
soutien occidental

Zelensky fustige les hésitations des Occidentaux, dont l'aide à l'Ukraine diminue

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé que les hésitations des Occidentaux sur les livraisons d'aide à Kiev encourageaient Vladimir Poutine, qui veut "occuper" toute l'Ukraine.

"Nous devons prêter attention à la rhétorique de Poutine. Il ne va pas s'arrêter. Il veut nous occuper complètement", a déclaré Volodymyr Zelensky pendant une conférence de presse commune à Vilnius avec son homologue lituanien Gitanas Nauseda, au cours de la première étape de sa tournée surprise dans les Pays baltes.

"Parfois, les hésitations de nos partenaires concernant l'aide financière et militaire à l'Ukraine ne font qu'accroître le courage et la force de la Russie", a-t-il ajouté.

Volodymyr Zelensky est arrivé ce mercredi 10 janvier au matin dans la capitale de la Lituanie avant de se rendre en Estonie et en Lettonie, trois anciennes républiques soviétiques, aujourd'hui membres de l'Otan et de l'UE et fermes soutiens de Kiev face à l'invasion russe.

ukraine europe volodymyr zelensky à bruxelles belgique 11102023

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky prend la parole lors d'une conférence de presse avant une réunion des ministres de la Défense de l'OTAN. Siège de l'OTAN à Bruxelles, Belgique - 11 octobre 2023.

AP/Virginia Mayo
15h45
Attaques ukrainiennes

"Aucun endroit sûr" à Belgorod selon des habitants, près de 400 enfants évacués

"Aucun endroit n'est sûr". L'inquiétude grandit à Belgorod, une grande ville russe sur laquelle les frappes ukrainiennes se sont intensifiées ces derniers jours, poussant les autorités à évacuer mercredi près de 400 enfants.

A partir d'aujourd'hui, et ce pour une période de "21 jours", "392 écoliers quitteront Belgorod pour des structures scolaires dans d'autres régions : 112 enfants se reposeront dans la région de Voronej, 280 (dans celle de) Kalouga", a annoncé la mairie de cette ville de quelque 335.000 habitants située près de la frontière avec l'Ukraine.

Au total, "1300 écoliers sont prêts à quitter la région de Belgorod", a-t-elle ajouté.
"Le premier groupe d'enfants a été envoyé de Belgorod dans la région de Voronej", a de son côté déclaré sur Telegram le gouverneur de la région éponyme, Viatcheslav Gladkov.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Ce responsable a précisé qu'au cours des trois prochaines semaines, ces enfants participeraient à plusieurs activités éducatives et de loisirs. Cette décision intervient quelques jours après l'évacuation de 300 personnes à la suite de la multiplication des attaques ukrainiennes et l'annonce du report de la rentrée scolaire au 19 janvier.

Les célébrations nocturnes du Noël orthodoxe du 6 au 7 janvier avaient en outre été annulées.
 

13h16
Diplomatie

Zelensky estime que Poutine continuera la guerre tant que l'Ukraine et ses alliés n'en auront pas fini avec lui

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky souligne que Vladimir Poutine n'arrêtera pas sa guerre en Ukraine tant que Kiev et les Occidentaux n'en auront pas fini avec le président russe. "Il ne va pas en finir avec ça (ndlr, la guerre) tant que nous, ensemble, n'en aurons pas fini avec lui", dit-il depuis Vilnius. 

12h51
Diplomatie

Les hésitations des Occidentaux encouragent Poutine, prévient Zelensky

Les hésitations des Occidentaux sur les livraisons d'aide à Kiev encouragent Vladimir Poutine qui veut "occuper" l'ensemble du territoire de l'Ukraine, a prévenu mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky. 

"Nous devons prêter attention à la rhétorique de Poutine. Il ne va pas s'arrêter. Il veut nous occuper complètement", déclare Volodymyr Zelensky pendant sa visite à Vilnius. "Parfois, les hésitations des partenaires concernant l'aide financière et militaire à l'Ukraine ne font qu'accroître l'audace et la force de la Russie", insiste-t-il.

12h47
Conflit armé

Zelensky déplore un manque cruel de systèmes occidentaux de défense antiaérienne

L'Ukraine "manque cruellement" de systèmes occidentaux de défense antiaérienne, déplore le président Volodymyr Zelensky, en déplacement en Lituanie, alors que la Russie a intensifié ces derniers jours ses bombardements d'ampleur dans le pays.

"Nous en manquons cruellement", fustige-t-il lors d'une conférence de presse à Vilnius, au moment où le président ukrainien s'inquiète de l'effritement du soutien occidental envers Kiev. "Ces derniers jours, la Russie a frappé l'Ukraine avec un total de 500 engins, nous en avons détruit 70%", détaille-t-il.

12h02
Conflit armé

93 enfants évacués de Belgorod après les bombardements ukrainiens

Près d'une centaine d'enfants ont été évacués de la ville russe de Belgorod, frontalière avec l'Ukraine, annonce le dirigeant de cette région régulièrement ciblée par les forces ukrainiennes. "Le premier groupe d'enfants a été envoyé de Belgorod dans la région de Voronej", écrit sur Telegram le gouverneur de la région de Belgorod, Viatcheslav Gladkov. Il précise que "93 enfants allaient s'y reposer" quelques jours après l'évacuation de 300 personnes à la suite de plusieurs attaques ukrainiennes.

9h12
Diplomatie

Zelensky débute une tournée dans les pays baltes

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky débute une tournée dans les pays baltes.  "L'Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont nos amis fiables et nos partenaires de principe. Aujourd'hui, je suis arrivé à Vilnius avant de me rendre à Tallinn et à Riga", déclare le président ukrainien sur X (anciennement Twitter) annonçant des rencontres avec des hauts responsables de ces pays. 

"La sécurité, l'intégration de l'UE et de l'Otan, la coopération en matière de guerre électronique et de drones, ainsi que la poursuite de la coordination du soutien européen figurent à l'ordre du jour", précise-t-il, remerciant les trois pays pour leur "soutien sans faille apporté à l'Ukraine depuis 2014 et surtout aujourd'hui".

8h51
Diplomatie

Zelensky en visite en Lituanie

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est arrivé ce matin en Lituanie, l'un des pays comptant parmi les plus fervents soutiens de Kiev. Volodymyr Zelensky est arrivé dans la capitale lituanienne, alors que l'Ukraine a subi d'intenses bombardements russes au cours des dernières semaines.

4h00
Conséquence de la guerre

Comment les sapeurs ukrainiens travaillent ?

En ce matin glacé, les champs du Donbass, dans l'Est de l'Ukraine, sont calmes et silencieux. Puis, d’un coup, une énorme détonation secoue le sol, soulevant un champignon de fumée noire dans le ciel. Le sergent-chef répondant au nom de guerre de "Boller", 43 ans, se relève couvert de terre. Il est sapeur et vient de faire sauter une mine antichar lors d'un exercice d'entraînement.

"Ça permet aux soldats de se familiariser avec les explosions", sourit-il avant de tapoter avec malice une autre mine du bout d'une pelle, faisant reculer tous les soldats présents. Son travail habituel est cependant de les désamorcer. Il part sur la ligne de front, au contact des Russes, flanqué de deux soldats chargés de le couvrir. "Le plus souvent, on travaille de nuit, tâtant le terrain avec une baguette ou avec les mains", explique Boller. "On rampe sur le sol, dans la boue, dans la merde... Les Russes en sèment partout."

Pour le colonel Oleg Chyvarsky, chef du département de l'action anti-mines à la Défense ukrainienne, les sapeurs sont devenus "incontournables" dans le déroulement de la guerre. Il souligne que "les unités mécanisées ne commenceront jamais une offensive tant que les sapeurs n’auront pas nettoyé".

Qui anime ce direct ?