L'actualité en Espagne

Profondément affectée par une grave crise économique suivie d'un régime d'austérité qui ont profondément meurtri sa société, l'Espagne a renoué avec la croissance. En partie artificielle, celle-ci demeure fragile et le taux de chômage élevé. 

La tentative de secession catalane de l'automne 2017 l'a profondément atteinte et reste à ce jour dans une impasse. C'est pourtant la corruption qui, au printemps 2018, a eu raison de Mariano Rajoy et son Parti Populaire déjà affaiblis par les derniers scrutins.

Nouveau chef du gouvernement inattendu et pourvu d'une majorité parlementaire précaire incluant Podemos, le socialiste Pedro Sanchez tente de s'imposer par la gauche.

Partis le 22 juin des Asturies (Nord de l'Espagne) pour une "marche noire", les mineurs qui protestent contre la réduction des...
La Puerta del Sol de Madrid a été occupée du 15 mai 2011 jusqu'à fin juillet. Des manifestations de milliers de personnes y avaient lieu fréquemment.
Le ministre de l'intérieur espagnol a annoncé la semaine dernière vouloir réformer le code pénal espagnol. Refuser, même...
Connu dans le monde entier pour avoir défendu les droits de l'Homme et tenté d'enquêter sur le douloureux passé franquiste de...
Une procession de flagellants, (Francisco de Goya, vers 1812; Académie Royale San Fernando, Madrid)
36 millions d'électeurs espagnols étaient appelés à élire ce dimanche 20 novembre 350 députés et 208 sénateurs. Une vingtaine de...
A Madrid, Place de la Puerta del Sol, le 20 mai (photo funfgemuse.wordpress.com)
Une quarantaine de porte-paroles se relayent sur la place de la Puerta del Sol depuis le le 15 mai 2011, début du mouvement " des...
A Saragosse, le parvis de la Cathédrale Notre-Dame del Pilar, le 20 mai (photo Jesusblogka)
Madrid et sa Puerta del Sol sont loin d'être le seul lieu de manifestation des "indignés" espagnols, dont le mouvement s'est aussi développé un peu partout dans le pays.

A Saragosse, près de six mille personnes ont investi la célèbre place de la Cathédrale del Pilar et quelques centaines y campent en permanence.

Parmi les participants de ce mouvement atypique, José Juan Lanuza, 43 ans, enseignant du secteur socio-éducatif et personnalité engagée.
Reportages réalisés en 2005 en Espagne par Pascal Priestley et Michaël Lagerwey (diffusion dans les journaux de TV5monde).

Pages