Iraniennes

Des supportrices iraniennes lors du premier match de la Coupe du monde de football de l'Iran face au Maroc, le 15 juin 2018 dans le stade de St Petersbourg (Russie).
Des Iraniennes sur les gradins d'un stade encourageant leurs footballeurs : la scène est bien réelle mais elle se déroule en Russie. Car chez elles, ce droit leur est interdit. Exceptionnellement, les portes du stade Azadi à Téhéran leur ont été entrouvertes à l'occasion du Mondial pour suivre en famille, sur écran géant, deux prestations de la sélection nationale. Le match est loin d'être gagné.
Partager: 
Darya Safai brandit une banderolle pour protester contre les mauvaises manières faites aux sportives iraniennes pratiquant le volley ball, durant le match masculin opposant la Russie à l'Iran le 15 août 2016 à Rio de Janeiro
Coup d'éclat d'une citoyenne belgo-iranienne aux Jeux olympiques 2016 de Rio. La jeune dentiste, militante des droits humains...
Partager: 
Paria Kohandel est une jeune opposante iranienne de 18 ans dont le père - prisonnier politique-  est enfermé depuis 10 ans. 
En cette fin janvier 2016, Paria Kohandel est venue à Paris pour manifester contre la visite du président iranien Hassan Rohani...
Partager: 
Mahnaz Mohammadi, cinéaste emprisonnée, photo Wikicommons
Hassan Rohani, élu en juin 2013, se veut un président iranien modéré, qui laisse la place à plus de libertés et de droits pour...
Partager: 
Le foulard des Iraniennes s'est relâché, et cela depuis plusieurs années déjà, comme ici à Téhéran - photo AFP
Les clignotants s'allument les uns après les autres, sous la houlette du président Hassan Rohani : nominations de femmes à de...
Partager: 
Le 14 juin 2013, les Iraniens sont conviés à choisir leur président, qui ne saurait être une présidente. Les Iraniennes ont le...
Partager: 

Pages

  • 1