Info

11 novembre 1918-2018 : les ennemis d'hier réunis pour la commémoration

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Dimanche 11 novembre 2018, 100 ans après la fin de la Grande Guerre, le président de la République française Emmanuel Macron s'est exprimé en présence d'une soixantaine de chefs d'État et de gouvernement sous l'Arc de Triomphe, à Paris. Retour sur les grands moments de cette cérémonie.

dans
11 heures, le 11 novembre 1918 partout en France. Les cloches retentissaient pour annoncer la fin de la guerre. 11 heures, le 11 novembre 2018, d'autres cloches leur font écho. Unis aujourd'hui, les ennemis d'hier offrent une image symbolique : Angela Merkel, la chancelière allemande et emmanuel Macron, le président français, côte à côte ; un cortège d'une soixantaine de dignitaires internationaux en marche ensemble pour les commémorations de l'armistice de 1918.

Sécurité oblige, Donald Trump et Vladimir Poutine arrivent en décalage. Chef des armées, Emmanuel Macron a passé en revue les corps militaires et anciens combattants.

La guerre 14/18 - 18 millions de morts, une lente agonie pour les vaincus, les Alliés, les troupes coloniales, pour tous ces hommes et femmes tombées pour la France, à qui la chanteuse béninoise Angélique Kidjo rend hommage.

"Additionnons nos espoirs au lieu d'opposer nos peurs", a lancé Emmanuel Macron aux 72 dirigeants mondiaux réunis à Paris, les exhortant au "combat pour la paix" en refusant "le repli, la violence et la domination". Dans son allocution pour célébrer le centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, le président français a appelé ses pairs à refuser "la fascination pour le repli, la violence et la domination".