Info

Affaire Khashoggi : l'Arabie Saoudite refuse l'extradition

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Dans l'enquête sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, la Turquie demande l'extradition de 18 suspects saoudiens, arrêtés en Arabie Saoudite, L'assassinat ayant été commis dans le consulat saoudien à Istanbul. Une demande refusée par les autorités saoudiennes.

 

Ils avaient été identifés rapidement par les enquêteurs turcs. Sur des images de vidéo surveillance, plusieurs Saoudiens, arrivés à Istanbul peu avant l'assassinat de 
Khasshogi, étaient au consulat le jour de sa mort.
Parmi eux, des agents de services secrets, ou encore un médecin légiste. Ce qui accréditerait l'hypothèse de la préméditation.
Le parquet turc a établi une liste de 18 auteurs présumés et réclame officiellement leur extradition. Une demande, soutenue par le président Recep Tayip Erdogan.

Qu'il a été tué est désormais une évidence. Mais où est-il? Vous devez dire où est son corps?

Recep Tayyip Erdogan, président de la Turquie

À cette demande d'extradition, le ministre saoudien des Affaires étrangères a répondu ce samedi 27 octobre : les suspects seront poursuivis en Arabie Saoudite.
 
Les autorités saoudiennes ont d'abord nié la mort du journaliste, avant de changer de version, sous la pression internationale. Khashoggi a bien été tué au consulat, dans une opération "non autorisée". Sa fiancée a appelé à punir tous les responsables de ce qu'elle nomme une "barbarie".

J'ai compris l'ampleur de cette tragédie quand les médias turcs ont annoncé que des jets privés étaient venus d'Arabie Saoudite la veille de son meurtre. Les gens dans cette équipe n'étaient pas des personnes lambda, mais des experts dans divers domaines.

Hatice Cengiz, fiancée de Jamal Khashoggi

Dans le cadre de cette affaire hors normes, le procureur général saoudien est attendu à Istanbul ce dimanche 28 octobre.