Info

Affaire Skripal : des empoisonneurs russes peut-être identifiés

Chargement du lecteur...

Les autorités britanniques n'ont rien confirmé, mais la presse bruisse d'une rumeur insistante : les empoisonneurs de Serguëi Skripal, cet ex-agent russe installé près de Londres, et de sa fille, auraient été identifiés.

dans
C'est l'agence de presse "Press Association" qui l'affirme, la police britannique pense avoir identifié les deux suspects de l'Affaire Skripal. Une source proche du dossier, citée par l'agence, affirme que les enquêteurs seraient sûrs qu'ils sont Russes.

Les policiers auraient comparé leurs images, enregistrées par des caméras de vidéosurveillance, avec celles des ressortisssants russes entrés au Royaum-Uni à l'époque.

Pour Moscou, qui continue de nier toute implication dans cette affaire d'empoisonnement, seul compte l'avis de Scotland Yard qui  n'a fait aucun commentaire.
 
Malheureusement, nous n'avons pas de déclaration officielle du côté britannique. Je veux entendre cela de Scotland Yard ou du Foreign Office. Chaque fois que nous lisons une nouvelle version dans les journaux britanniques,nous demandons au Foreign Office de confirmer si c'est vrai ou non.
Sur la plupart de nos notes, nous n'avons reçu aucune réponse.

Alexandre Yakovlenko Ambassadeur de Russie au Royaume-Uni
En mars dernier à Salisbury, dans le Sud-Ouest de l'Angleterre, l'ex-agent double russe Serguei Skripal est victime, avec sa fille, d'une attaque au Novitchok, un gaz inervant très puissant issu d'un programme chimique soviétique, preuve de la responbilité russe pour Londres.

La presse britannique affirme que les deux personnes repérées ne correspondent
pas à des identités connues d'agents du renseignement russe.

Si elles se confirment, ces informations pourraient être une avancée majeure dans l'enquête de Salisbury relancée ces dernières semaines par un autre empoisonnement d'un couple britannique, lui aussi victime du Novitchok.