Info

Affrontements dans la bande de Gaza : la trêve ?

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Le Hamas dit avoir conclu un cessez-le-feu avec Israel après une série de raids aériens et de tirs de roquettes qui ont coûté la vie à deux adolescents palestiniens, les plus dévastateur depuis l'été 2014. Et pourtant, les raids israéliens se sont poursuivis dans la nuit du 14 au 15 juillet. 

dans
La fumée emplissait le ciel de Gaza ces dernières heures. Les affrontements armés entre cette bande de territoire palestinien et l'État d'Israël ont été très violents et sanglants. Sous les ordres de Benyamin Netanyaou, les forces israéliennes ont lancé des roquettes sur des bâtiments gazaouis : des frappes, donc, en réponse à des tirs de roquettes et d'obus de mortier du Hamas sur le sud d'Israël."Nous avons choisi de mener une action puissante contre le terrorisme du Hamas. Les forces armées israéliennes ont livré le coup le plus dur depuis 2014 et nous augmenterons l'intensité de nos attaques si besoin," a déclaré le Premier ministre israélien.

Les affrontements entre les deux pays ont éclaté au lendemain d'échanges de tirs à la frontière lors desquels deux adolescents palestiniens sont morts. Ils interviennent aussi après l'annonce d'un cessez-le-feu par le Hamas, obtenu grâce à une médiation égyptienne.

Israël assure que les cibles de ces tirs visaient des bâtiments stratégiques du Hamas, mais les frappes ont affectés les constructions alentours. "Le Hamas continue d'utiliser des infrastructures civiles pour des objectifs militaires, mettant en danger la population civile", estime l'armée israélienne. L'immeuble de cinq étages, qui faisait office par le passé de bibliothèque nationale, était utilisé comme "centre d'entraînement" par le Hamas, a encore affirmé l'armée israélienne.