Info

Afghanistan : retour sur les événements ayant mené à la prise de pouvoir des Talibans, un an après

Des combattants talibans prennent le contrôle du palais présidentiel afghan après que le président afghan Ashraf Ghani a fui le pays, à Kaboul, en Afghanistan, le dimanche 15 août 2021.
Des combattants talibans prennent le contrôle du palais présidentiel afghan après que le président afghan Ashraf Ghani a fui le pays, à Kaboul, en Afghanistan, le dimanche 15 août 2021.
(AP Photo/Zabi Karimi)

L'Afghanistan est à nouveau tombé entre les mains des talibans, le 15 août 2021, après de nombreux combats dans tout le pays. Le retrait des troupes américaines, débuté le 1er mai a été le début d'une longue offensive des talibans qui ont récupéré, ville après ville, le contrôle militaire en Afghanistan. Retour sur les étapes précédant cette prise de Kaboul.

  • 1er mai 2021

C'est le début officiel du retrait des derniers soldats américains en Afghanistan. Cela met fin pour les États-Unis à une guerre de 20 ans. Cette échéance a été choisie lors d'un accord signé en février 2020 entre l’ancienne administration Trump et les talibans, au Qatar. Le grand départ des troupes américaines doit intervenir d'ici le 11 septembre, date du 20e anniversaire des attentats de 2001. Les autorités afghanes craignent déjà un retour en force des talibans.

  • 25 mai 

Les talibans mènent une offensive dans le pays depuis le début du départ des troupes américaines. A 120 km de Kaboul, les habitants se réfugient dans des monuments historiques.

(Re)voir : Afghanistan : des habitants se réfugient dans d'anciens palais

Chargement du lecteur...
 
  • 29 mai

Les supplétifs afghans engagés par l’armée française espèrent être évacués rapidement et attendent l’asile politique pour eux et leurs familles, promis par le gouvernement. La crainte du retour des talibans est grande.

(Re)voir Afghanistan : menacés, les anciens travailleurs afghans aux côtés de l'armée française attendent l'asile

Chargement du lecteur...
  • 30 juin

Alors que les troupes européennes s’en vont petit à petit, des Afghans ont repris les armes pour combattre les talibans à l’est du pays. Depuis le debut du retrait des Occidentaux, les talibans ont repris leur offensive dans le pays.

(Re)voir En Afghanistan, les talibans profitent du départ des troupes occidentales

Chargement du lecteur...
  • 5 juillet

Les talibans gagnent du terrain en Afghanistan. Ils détiennent maintenant un quart des provinces. Près de 1000 soldats afghans ont quitté le pays, vers le Tadjikistan. Les combats continuent dans le nord du pays.

(Re)voir : Afghanistan : les talibans gagnent du terrain entraînant la fuite de soldats afghans vers le Tadjikistan

Chargement du lecteur...
  • 7 juillet

L’Iran accueille à Téhéran des négociations entre des représentants du gouvernement de Kaboul et des talibans. Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif a ainsi appelé "le peuple et les dirigeants politiques" afghans à "prendre des décisions difficiles pour l'avenir de leur pays". Ce même jour, les talibans ont lancé leur premier assaut contre une capitale provinciale, à Qala-i-Naw, dans le nord-ouest du pays, depuis le déclenchement de leur offensive générale.

(Re)voir : Afghanistan : des négociations de paix s’ouvrent entre les talibans et le gouvernement

Chargement du lecteur...
  • 9 juillet

Le retrait américain d'Afghanistan entre dans sa dernière ligne droite. Les Etats-Unis ont annoncé la date du 31 août. Mais les talibans affirment contrôler désormais 85% du territoire afghan.

(Re)voir : Afghanistan : après le retrait américain, les talibans gagnent du terrain

Chargement du lecteur...
  • 11 juillet

Les talibans encerclent Herat, troisième ville du pays. Ils ont également pris la ville du poste-frontière Islam Qala. 

  • 14 juillet

Un responsable des forces pakistanaises affirme que les talibans ont "hissé leur drapeau et retiré le drapeau afghan" du poste-frontière situé entre les localités de Spin Boldak, en Afghanistan, et de Chaman, au Pakistan. Les talibans affirment avoir pris la localité de Wesh, dans la province de Kandahar, à la frontière pakistanaise.

Selon Emmanuel Dupuy, président de l’IPSE, “les talibans ont fait des avancées significatives, notamment avec une stratégie qui consiste à récupérer les axes de sortie du pays. Ils en contrôlent désormais trois : vers le Turkménistan, vers l’Iran et vers le Tadjikistan.”

(Re)lire : Guerre en Afghanistan : "Les talibans ont déjà gagné"

  • 15 juillet

Les talibans ont proposé un cessez-le-feu de trois mois en échange de la libération de 7.000 de leurs prisonniers par les autorités afghanes. Et ils consolident leur avancée dans le territoire afghan en prenant le contrôle des frontières.

Depuis deux mois, les talibans se sont emparés d'importantes portions rurales du territoire afghan, depuis le début du retrait des troupes étrangères d'Afghanistan. Ils ont pris le contrôle de postes-frontières clés avec l'Iran, le Turkménistan, le Tadjikistan et, depuis le 14 juillet, le Pakistan, voie d'accès à l'océan pour l'Afghanistan, pays enclavé. Des habitants ont fait état d'une forte présence des talibans dans la ville frontalière de Weish, notamment dans les bâtiments officiels, ainsi que sur la route reliant Spin Boldak à Kandahar, la capitale provinciale.

(Re)lire Afghanistan : les talibans demandent la libération de 7000 prisonniers contre un cessez-le-feu de 3 mois

  • 16 juillet

Les forces afghanes lancent une offensive pour reprendre la localité stratégique de Spin Boldak, près de la frontière avec le Pakistan, dont se sont emparés les talibans. 

  • 17 juillet

Un avion, affrété par Paris, décolle de Kaboul, avec à son bord, une trentaine de Français et une quarantaine d’Afghans.

(Re)voir : Afghanistan : un avion affrété par Paris évacue les expatriés français

Chargement du lecteur...
  • 25 juillet

Pour tenter d’enrayer l’avancée des talibans, les autorités afghanes instaurent un couvre-feu nocturne de 22h à 4h du matin, dans la quasi totalité du pays.

  • 2 août

Le président afghan Ashraf Ghani impute la dégradation de la situation militaire à travers l'Afghanistan à la "brusque" décision des États-Unis de retirer l'ensemble des soldats américains du pays. "La situation actuelle est due à la brusque décision" de Washington, a-t-il déclaré lors d'un discours au Parlement afghan.

  • 3 août

Les talibans maintiennent leur pression dans trois provinces de l'ouest de l'Afghanistan et menacent la ville d’Hérat. Les forces gouvernementales tentent de freiner la progression du mouvement armé islamiste et le président Ashraf Ghani promet une stabilisation de la situation "dans les 6 mois".

(Re)voir : Afghanistan : les talibans menacent Hérat

Chargement du lecteur...
  • 4 août

Les talibans resserrent leur étau sur plusieurs grandes villes, Kandahar, Herat et Lashkar Gah, où l'armée afghane prépare une contre-attaque. À Kaboul et Djalalabad, la population apporte son soutien aux forces afghanes, dépassées par l'avancée des talibans.

(Re)voir : Afghanistan : l'armée en difficultés face aux avancées des talibans

  • 6 août

Les talibans prennent la ville de Zarange, proche de la frontière iranienne, et première capitale provinciale à tomber aux mains des insurgés islamistes. La ville de Sheberghan est également tombée entre leurs mains.

  • 7 août

C’est au tour de la ville de Kunduz de tomber sous les talibans. 

  • 8 août

En prenant les villes de Sar-e-Pul, Kunduz et Taloqan, ce sont 6 villes majeures du pays dont les Talibans se sont emparés en 3 jours. 

  • 10 août

Dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 août, les talibans ont attaqué la périphérie de Mazar-i-Sharif, Pul-e-khomri et Faizabad, trois capitales provinciales du Nord, mais ont été repoussés. Ils ont pris ensuite le contrôle de Farah, dans l'ouest de l'Afghanistan, la septième capitale provinciale à tomber entre leurs mains en cinq jours. ils ont également resseré l'étreinte sur Mazar-i-Sharif. 

  • 11 août

Les talibans continuent inlassablement leur progression dans le pays. La capitale de la province de Baghlan est tombée. Les talibans savourent cette nouvelle victoire et contrôlent désormais neuf capitales provinciales sur les 34 que compte le pays. 

  • 13 août

Les talibans affirment avoir pris la ville de Lashkar Gah. Ils se rapprocheraient désormais de Kaboul. Washington a envoyé 3000 soldats pour évacuer diplomates et ressortissants américains. Le département américain de la Défense pense que Kaboul sera aux mains des talibans d'ici trois mois. 

(Re)voir Afghanistan : Washington envoie 3000 soldats à Kaboul pour rapatrier ses ressortissants

Chargement du lecteur...

Les talibans contrôlent désormais près de la moitié des capitales provinciales afghanes. Ils se trouvent à 50 km de la capitale Kaboul. Plusieurs pays occidentaux vont évacuer en catastrophe leurs ressortissants et diplomates.

(Re)voir Afghanistan : les talibans à 50 km de Kaboul

Chargement du lecteur...
  • 15 août

À Kaboul, les talibans auraient reçu l'ordre de rester aux portes de la ville. Mais de nombreux témoins attestent de leur présence dans la capitale. Des combats se font déjà entendre au loin et les talibans auraient libéré tous les détenus de la prison de Pol-e-Charki. 

Le président Ashraf Ghani a fui l'Afghanistan, laissant de fait le pouvoir aux talibans qui ont atteint Kaboul, symbole de leur victoire militaire totale en tout juste 10 jours. Le mouvement islamiste radical s'apprête à revenir au pouvoir, 20 ans après en avoir été chassé par une coalition menée par les États-Unis. Ils crient victoire dans le palais présidentiel à Kaboul.

Le président afghan Ashraf Ghani a déclaré avoir fui son pays pour éviter un "bain de sang", reconnaissant que "les talibans ont gagné". Il n'a pas précisé où il était parti et s'est déclaré convaincu que  "d'innombrables patriotes auraient été tués et que Kaboul aurait été détruite" qu'il était resté en Afghanistan. "Les talibans ont gagné (...) et sont à présent responsables de l'honneur, de la possession et de l'auto-préservation de leur pays".

(Re)voir Afghanistan : vers une transition pacifique du pouvoir ?

Chargement du lecteur...
  • 16 août

L'Afghanistan est désormais aux mains des talibans après l'effondrement des forces gouvernementales et la fuite à l'étranger du président Ashraf Ghani. Des milliers de personnes tentaient désespérément, dans un chaos total, de fuir le pays à l'aéroport de Kaboul. 

(Re)voir Afghanistan : scènes de panique à Kaboul

Chargement du lecteur...