Info

Afghanistan : Talibans et membres du gouvernement se rencontrent à Téhéran

Des Afghans à bicyclette passent devant des murs anti-souffle qui protégent le ministère de l'Intérieur, à Kaboul, en Afghanistan, le samedi 3 juillet 2021.<br />
 
Des Afghans à bicyclette passent devant des murs anti-souffle qui protégent le ministère de l'Intérieur, à Kaboul, en Afghanistan, le samedi 3 juillet 2021.
 
©AP Photo/Rahmat Gul

L'Iran a accueilli, ce mercredi 7 juillet à Téhéran, des représentants du gouvernement de Kaboul et des talibans. Téhéran a appelé les deux parties à prendre des "décisions difficiles" tout  en déplorant les "résultats néfastes de la poursuite du conflit en Afghanistan".

Le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, a ouvert dans la matinée une "rencontre interafghane" entre des représentants du gouvernement de Kaboul et des talibans, selon une courte vidéo transmise par son ministère.

Un plus de deux mois avant la date butoir fixée pour le retrait de l'armée américaine d'Afghanistan, le 11 septembre, Mohammad Javad Zarif a ainsi appelé "le peuple et les dirigeants politiques" afghans à "prendre des décisions difficiles pour l'avenir de leur pays", selon un communiqué officiel, alors que les talibans progressent militairement sur le terrain à la faveur du repli américain.

Ce Mercredi 7 juillet, alors même que les délégations afghanes étaient réunies au ministère iranien des Affaires étrangères, les talibans ont lancé leur premier assaut contre une capitale provinciale (à Qala-i-Naw, dans le Nord-Ouest, ndlr) depuis le déclenchement début mai de leur offensive générale contre les forces gouvernementales.

Chargement du lecteur...

L'Iran est très inquiet de la situation en Afghanistan, pays voisin avec lequel il partage une longue frontière et dont il accueille plusieurs millions de ressortissants et réfugiés depuis des années.

Tout en soulignant "la défaite des Etats-Unis en Afghanistan" et les "dégâts importants" causés par plus de vingt ans d'occupation étrangère de ce pays, le ministre des Affaires étrangères iranien a déploré les "résultats néfastes de la poursuite du conflit", indique le communiqué de son ministère.

Selon la même source, la délégation du gouvernement de Kaboul à Téhéran est emmenée par Mohammad Younous Qanouni, ancien vice-président de l'Afghanistan, et celle des talibans par leur négociateur, Mohammad Abbas Stanikzai.

Devant ses hôtes, Mohammad Javad Zarif a estimé que "le retour à des négociations interafghanes et l'engagement en faveur de solutions politiques [au conflit étaient] les meilleurs choix s'offrant aux dirigeants et aux mouvements politiques de l'Afghanistan", indique le communiqué.

Chargement du lecteur...

Le chef de la diplomatie iranienne a exprimé "la disposition de l'Iran à contribuer à ce processus de dialogue entre différentes composantes afin de résoudre les conflits et les crises du pays", ajoute le texte. 

"Nous sommes fiers d'avoir été aux côtés de nos nobles frères et soeurs afghans pendant le djihad contre les occupants étrangers", déclare Mohammad Javad Zarif dans le court extrait vidéo de son allocution d'ouverture de la session communiqué par son ministère.