Info

Afrique du Sud : le sourire et le "nouveau départ" promis par Cyril Ramaphosa

Chargement du lecteur...
(commentaire : Nicolas Dudouet - TV5MONDE)

Tout sourire, le nouveau président sud-africain Cyril Ramaphosa a promis vendredi à son pays un "nouveau départ", des emplois et l'élimination de la corruption, dans son premier grand discours depuis la fin du règne terni par les scandales de son prédécesseur Jacob Zuma.

dans

En arrivant devant le parlement sud-africain, Cyril Ramaphosa a le sourire des grands jours car c'est peut-être le plus important moment de sa carrière politique. Son premier grand discours de président, celui de l'espoir après des mois de tractations pour convaincre son prédecesseur Jacob Zuma de démissionner.

Jacob Zuma, l'homme de la discorde salué par celui qui incarne désormais l'avenir de l'Afrique du Sud. 

Je souhaite remercier les honorables membres de cette assemblée et le peuple sud-africain pour leur patience. Je veux aussi dire un mot de gratitude au président Jacob Zuma. 

Jacob Zuma applaudit et hué. Le symbole d'un pays divisé. Que Cyril Ramaphosa veut unifier et la manière d'y parvenir c'est de parler du peuple au peuple en faisant référence à l'incarnation de l'Afrique du Sud Nelson Mandela. 

Nous devrions honorer Madiba en mettant derrière nous l'ère de la discorde, l'ère de la désunion et l'ère de la désillusion qui avait en quelque sorte englouti notre pays, nous devrions mettre derrière nous l'ère de la confiance diminuée dans les institutions publiques et nous pouvons avoir confiance en notre pays et ses leaders publics. 

A l'exterieur du parlement, c'est l'euphorie. Les partisans de l'ANC, le parti du président, jubile. L'opposition incarnée par Julius Malema doute de la capacité de l'ANC à relancer le pays mais veut donner une chance au président : 

Le président a présenté un plan, laissons-lui le bénéfice du doute. Il est nouveau dans son poste, il a prêté serment hier, il est à son meilleur niveau, donnons-lui une chance.

En attendant, devant le parlement, on chante on danse . L'Afrique du Sud ouvre un nouveau chapitre de son histoire avec Cyril Ramaphosa. Le président à conscience qu'il va falloir convaincre vite - très vite - car les élections générales sont prévues dès 2019.