Info

Allemagne: le Bayern en panne sèche, Leipzig revient à deux points

Le milieu français Kingsley Coman (c) et l'attaquant polonais Robert Lewandowski (d), du Bayern Munich, aux prises avec le défenseur de Francfort, Lucas Silva Melo, lors du match de Bundesliga à Francfort, le 20 février 2021
Le milieu français Kingsley Coman (c) et l'attaquant polonais Robert Lewandowski (d), du Bayern Munich, aux prises avec le défenseur de Francfort, Lucas Silva Melo, lors du match de Bundesliga à Francfort, le 20 février 2021
afp.com - Daniel ROLAND
Le milieu autrichien de Leipzig, Marcel Sabitzer (d), exulte après son but lors du match de Bundesliga sur la pelouse du Hertha Berlin, le 21 février 2021
Le milieu autrichien de Leipzig, Marcel Sabitzer (d), exulte après son but lors du match de Bundesliga sur la pelouse du Hertha Berlin, le 21 février 2021
afp.com - Soeren Stache

Leipzig a relancé dimanche le suspense en Bundesliga en allant gagner 3-0 au Hertha Berlin. Après 22 journées, le RB recolle à deux longueurs du Bayern, en panne sèche avec cinq points abandonnés en deux matches.

Il y a à peine dix jours, les champions en titre possédaient 7 longueurs d'avance et semblaient filer tout droit vers un 9e titre consécutif. En moins d'une semaine, ils ont dilapidé leur capital avec un nul lundi contre le 16e Bielefeld et une défaite samedi à Francfort.

Les Munichois (49 pts), désormais à portée de tir de Leipzig (47 pts), se déplaceront chez leur rival le 3 avril (18h30), à l'occasion de la 27e journée, pour un match qui sera probablement le sommet de ce championnat 2020-2021.

"On ne s'attendait pas à ce que le Bayern perde cinq points en deux matches", a savouré Marcel Sabitzer, qui a ouvert le score pour les Saxons, "mais pour nous il s'agit de rester présents, de prendre les points, au cas où l'occasion se présente. Maintenant nous avons un peu fait le trou derrière nous, c'est un duel entre nous et le Bayern, mais il ne sert à rien de parler, il faut être là, semaine après semaine".

"C'est bon d'être de nouveau en haut du classement", s'est réjoui pour sa part son coach Julian Nagelsmann, "c'est bien aussi d'avoir un peu de marge dans notre objectif de qualification pour la prochaine Ligue des champions. Nous devons rester concentrés et essayer de gagner nos matches".

Les deux autres places qualificatives pour la Ligue des champions sont solidement tenues par Wolfsburg et Francfort (42 pts), avec un matelas de cinq points d'avance sur leur premier poursuivant Leverkusen, qui a arraché un nul 1-1 dans le temps additionnel à Augsbourg dimanche.

- Sabitzer se rachète -

Les hommes de Nagelsmann avaient visiblement digéré leur décevante défaite 2-0 contre Liverpool mardi en Ligue des champions, qui leur laisse peu d'espoir de qualification au retour à Anfield Road.

Symbole de cette résilience, Sabitzer, coupable d'une énorme bourde qui avait provoqué l'ouverture du score des Reds, a marqué un premier but fabuleux pour le RB. Le métronome autrichien du milieu de terrain a placé une frappe de trente mètres dans le coin droit du but du gardien berlinois Rune Jarstein, impuissant (1-0, 28e).

Le but suivant est aussi un boulet de canon, mais de l'intérieur de la surface: décalé sur la droite, le Français Nordi Mukiele a repris en force un ballon perdu dans un duel par un autre Français, le Berlinois Mattéo Guendouzi (2-0, 71e).

Willi Orban a parachevé l’œuvre en marquant de la tête sur un centre de Sabitzer en fin de match (3-0, 84e).

Pour le Hertha, en pleine déconfiture depuis janvier, cette nouvelle défaite aggrave encore la crise. Le club de la capitale n'a plus gagné depuis huit matches (six défaites, deux nuls), et stagne en 15e position, à égalité de points avec le 16e et barragiste potentiel Bielefeld (18 pts).

Dans le dernier match de la journée, Hoffenheim (11e) s'est imposé 4-0 à domicile contre Brême (12e).