Info

Le chef de l'armée soudanaise, le général Abdel-Fattah al-Burhane, prend la parole lors d'une conférence de presse au commandement général des forces armées à Khartoum, au Soudan, le mardi 26 octobre 2021.

L'émissaire de l'ONU au Soudan, l'Allemand Volker Perthes, a rencontré mercredi 27 octobre l'homme fort du pays, le général Abdel Fattah al-Burhane et le Premier ministre limogé Abdallah Hamdok qui "n'est pas libre de ses mouvements", a indiqué le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric.

11 : 50
Depuis 2019, six coups d'État militaires ou coups de force ont eu lieu en Afrique, au Mali, au Tchad, en Guinée ou encore au Soudan. Comment...
5 : 42
Thierry Michel a filmé la République démocratique du Congo comme personne. Dans son dernier documentaire, le réalisateur belge retrace un quart de...
1 : 58
Partout dans le monde, la glace fond à une vitesse de plus en plus grande. En Suède, le mont Kebnekaise n'y échappe pas. Ninis Rosqvist a pu voir à...
1 : 32
À Jérusalem, la démolition d'un cimetière musulman vieux de plusieurs siècles provoque le désespoir et la colère des familles, qui tentent le tout...
1 : 19
Antony Blinken s'est entretenu avec l'ancien Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok après qu'il soit ramené chez lui par l'armée. Les premières...
3 : 01
La saga Julian Assange dure depuis 11 ans. Pour le lanceur d'alerte, le quotidien est dur à vivre et à gérer. Il a des impacts directs sur sa santé...
1 : 29
Pour les défenseurs de la liberté d'expression, Julian Assange est un héros. Pour les États-Unis, le fondateur de WikiLeaks est un traître parce...
Le président français Emmanuel Macron regarde la statue royale du XIXe siècle d'un mi-homme mi-oiseau, mercredi 27 octobre 2021 à Paris. Le mois prochain, la France remettra au gouvernement du Bénin 26 artefacts pillés de l'époque coloniale. <br />
AP Photo/Michel Euler
C'est une cérémonie à forte valeur symbolique qui s'est tenue mercredi à Paris. Emmanuel Macron a confirmé la restitution au...
Le général burkinabè Gilbert Diendere devant un tribunal militaire où il est jugé avec 13 autres personnes, dont l'ancien président Blaise Compaoré, accusé du meurtre du leader Thomas Sankara, à Ougadougou, Burkina Faso, le 11 octobre 2021.
Devant le tribunal militaire de Ouagadougou qui juge les assassins présumés de Thomas Sankara, un soldat a reconnu mardi 26...

Pages