Info

Depuis ce vendredi 23 août 2019, Nabil Karoui est derrière les barreaux. Le magnat des médias, patron de la chaîne Nessma TV et candidat à la présidentielle, est accusé de "blanchiment d'argent". Il a été arrêté alors qu'il revenait de Béja (nord-ouest), où il venait d'ouvrir un nouveau local de son parti Qalb Tounes ("Le coeur de la Tunisie"). 
Mais à seulement trois semaines du scrutin présidentiel anticipé du 15 septembre, les conditions de son interpellation suscitent des tensions : samedi, le parti de Nabil Karoui a accusé le Premier ministre Youssef Chahed d'avoir "orchestré cette arrestation" pour chercher à barrer la route de ce rival potentiel...

 
Des chercheurs africains ont fait l'actualité médicale cette semaine : leurs travaux sur le patrimoine génétique des moustiques ont été publiés dans...
La Côte d'Ivoire se prépare aux obsèques de DJ Arafat, prévues vendredi et samedi prochains, au stade Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan. Des artistes...
Des milliers de comptes Twitter, Facebook et plus de 200 chaînes Youtube ont été supprimés par les trois entreprises américaines,...
Après 48 heures de vol, Fedor, le robot militaire russe a atteint l'ISS. L'arrimage automatique du vaisseau Soyouz a échoué. Une nouvelle tentative...
1 : 23
Après la bousculade meurtrière qui s'est produite jeudi soir, en marge du concert du rappeur Soolking, ce dernier a tenu à démentir les rumeurs qui...
Paris occupée par l'Allemagne nazie, mais Paris libérée le 25 août 1944. A l'occasion des 75 ans de cet événement, la capitale française ouvre un...
Ils sont à des milliers de kilomètres de la forêt amazonienne, mais leur mobilisation est intacte. Des citoyens européens défilent à Paris, Berlin ou...
2 : 12
Nouveau départ pour le Tabarka Jazz Festival. Connu pour faire la part belle aux talents locaux, les artistes étrangers sont également à l'honneur,...
1 : 59
C'est "l'année du retour" au Ghana ! Douze mois pendant lesquels le pays commémore le premier bateau d’esclave arrivé en Virginie il y a 400 ans....

Pages