Info

ATP Next Gen: le Grec Tsitsipas "roi" des jeunes

Le Grec Stefanos Tsitsipas, vainqueur du Masters Next Gen, le 10 novembre, à Milan
Le Grec Stefanos Tsitsipas, vainqueur du Masters Next Gen, le 10 novembre, à Milan
afp.com - Miguel MEDINA
dans

Stefanos Tsitsipas est bien le champion du futur: non seulement le Grec de 20 ans a remporté le Masters Next Gen de tennis, réservé aux meilleurs joueurs de la saison âgés de 21 ans ou moins, mais il a réalisé le score parfait de 5 victoires en 5 matches.

"Je me sens super bien. J'ai joué quelques matches de grande qualité cette semaine à Milan", a réagi Tsitsipas après avoir battu l'Australien Alex De Minaur 2-4, 4-1, 4-3 (7/3), 4-3 (7/3), en finale.

"C'était un match fantastique. Je suis resté calme pour pouvoir remporter ce match. J'étais mentalement très fort et je l'ai montré lors du tie-break du dernier set", a ajouté le Grec, finaliste face à Rafael Nadal au Masters 1000 de Toronto.

Menant 3-2 et 30/40 sur le service de l'Australien, il a été contraint au second jeu décisif après avoir manqué un coup droit, suivi d'un revers gagnant de De Minaur. Mais Tsitsipas n'a pas laissé passer sa 3e chance de conclure le match après 1h41.

Tsitsipas, premier Grec vainqueur d'un tournoi ATP de l'histoire, à Stockholm cette année, compte aussi un autre scalp à son jeune palmarès: il est seulement l'un des deux seuls joueurs à avoir battu Novak Djokovic, avec le jeune Russe Karen Khachanov, 22 ans, depuis le mois de juillet.

N.15 mondial, Tsitsipas a enlevé face à l'Australien de 20 ans et 31e joueur mondial son cinquième match à Milan en cinq rencontres. Il succède au palmarès des Next Gen au Sud-Coréen Hyeon Chung.

"Je suis incroyablement reconnaissant de pouvoir jouer à Milan et devenir le second vainqueur du tournoi. C'est un moment très spécial et je crois pouvoir en tirer de la confiance afin de mieux jouer à l'avenir", a conclu Tsitsipas qui n'avait gagné que quatre matches avant son éclosion cette année.

Outre son titre à Stockholm et sa finale à Toronto, le Grec avait aussi disputé la finale de Barcelone, battu comme au Canada par Rafael Nadal.

Le tournoi Next Gen se dispute selon un format original, différent de celui pratiqué habituellement sur le circuit.

Le match se dispute ainsi en trois sets de quatre jeux gagnants, avec un tie-break à sept points à 3-3. Le coaching est autorisé et il n'existe pas de juges de ligne, remplacés par le hawk-eye, et le let n'existe pas non plus. Autres originalités: les joueurs disposent de 25 secondes pour servir et les spectateurs peuvent se déplacer librement pendant les échanges.