Info

Autain (LFI) pour une "convergence" entre "gilets jaunes", écologistes et lycéens

Clémentine Autain, députée La France insoumise (LFI), le 7 novembre 2018 à l'Assemblée nationale à Paris
Clémentine Autain, députée La France insoumise (LFI), le 7 novembre 2018 à l'Assemblée nationale à Paris
afp.com - JACQUES DEMARTHON
dans

La députée LFI Clémentine Autain veut travailler à une "convergence", selon elle en train de s'établir, entre le mouvement des "Gilets jaunes", les participants à la marche pour le climat et le mouvement des lycéens.

"On souhaite travailler à une convergence entre les 'Gilets jaunes', la marche pour le climat, les lycéens. Ce qui m'intéresse et me motive c'est cette convergence qui est en train de s'établir", a-t-elle déclaré samedi matin à l'AFP lors d'un rassemblement devant la gare Saint-Lazare à Paris.

La députée de Seine-Saint-Denis était accompagnée de "Gilets jaunes" de sa circonscription.

"On se rend compte que la tonalité de justice sociale, fiscale, territoriale, prend progressivement le pas sur le rejet pur et simple des taxes et de l'impôt et que la question environnementale n'est pas méprisée", a-t-elle affirmé. "Sur les ronds points, on en parle, mais on veut qu'elle s'accompagne d'une abolition des privilèges et d'une possibilité de vie décente pour le grand nombre. En tout cas nous on pousse dans ce sens-là", a assuré la députée.

"Nous, comme acteurs politiques, on propose une voie qui allie justice sociale et ambition environnementale", "liberté publique et plus de démocratie, alors qu'il pourrait y avoir une issue autoritaire", a-t-elle affirmé.

Clémentine Autain était accompagnée de la sénatrice EELV Esther Benbassa, du député La France insoumise Eric Coquerel (qui a enfilé brièvement un gilet jaune) et d'autres signataires de l'appel pour une "convergence" entre les "gilets jaunes" et la marche pour le climat qui se déroule samedi à Paris.