Info

C1: Manchester United, Ronaldo et un bel arsenal offensif pour viser le sacre

Cristiano Ronaldo célèbre son 2e but inscrit lors du match de ses retrouvailles avec Manchester United en Premier League contre Newcastle le 11 septembre 2021 à Manchester
Cristiano Ronaldo célèbre son 2e but inscrit lors du match de ses retrouvailles avec Manchester United en Premier League contre Newcastle le 11 septembre 2021 à Manchester
afp.com - Oli SCARFF
L'attaquant de Manchester Jadon Sancho en Premier League contre Newcastle le 11 septembre 2021 à Manchester
L'attaquant de Manchester Jadon Sancho en Premier League contre Newcastle le 11 septembre 2021 à Manchester
afp.com - Oli SCARFF
Le défenseur français de Manchester United Raphaël Varane s'impose devant le milieu paraguayen de Newcastle Miguel Almiron en Premier League le 11 septembre 2021 à Manchester
Le défenseur français de Manchester United Raphaël Varane s'impose devant le milieu paraguayen de Newcastle Miguel Almiron en Premier League le 11 septembre 2021 à Manchester
afp.com - Oli SCARFF

Avec Cristiano Ronaldo, Manchester United a ajouté une arme de choix à son arsenal offensif déjà fourni et entame mardi (18h45) contre les Young Boys de Berne une Ligue des champions que les Red Devils rêvent de reconquérir.

C'est un gros casse-tête qui va se poser toute la saison à l'entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, mais sa résolution pourrait être synonyme de la gloire européenne.

S'ils courent après un titre national depuis 2012, le dernier sacre dans l'épreuve reine européenne remonte à 2008 et une finale remportée aux tirs au but contre Chelsea après un 1-1 dans le temps réglementaire.

Le buteur, côté mancunien, s'appelait Cristiano Ronaldo, même s'il avait ensuite raté sa tentative dans les tirs au but.

Dès samedi, pour son grand retour à Old Trafford après son transfert en provenance de la Juventus, le Portugais a marqué son territoire en inscrivant un doublé lors d'une victoire 4-1 contre Newcastle.

Il était associé à Jadon Sancho et Mason Greenwood au coup d'envoi, Jesse Lingard (24 minutes) et Anthony Martial (5 minutes) se contentant de miettes, même si le premier nommé a tout de même marqué dans le temps additionnel.

- "Trouver l'équilibre" -

Marcus Rashford, en convalescence, et Edinson Cavani, victime d'un coup à l'entraînement, ne pouvaient prétendre à la feuille de match.

Mais faire cohabiter ces talents sur toute la saison en les maintenant concernés et motivés quand le temps de jeu de certains risque d'être limité, sera une vraie gageure.

Manchester a investi 73 millions de livres (85 M EUR) sur Sancho, Rashford est un héros local et national pour son engagement en faveur des jeunes enfants, Greenwood représente, à 19 ans, l'avenir du club mais doit encore jouer pour s'aguerrir, Cavani est le seul véritable attaquant axial...

Et tous sont des internationaux qui ont aussi en ligne de mire le Mondial au Qatar, même s'il ne se déroulera qu'en novembre 2022, donc après le début de la saison prochaine.

Comme on imagine mal Cristiano Ronaldo, malgré ses 36 ans, accepter de voir son temps de jeu réduire drastiquement, il faudra aussi trouver la bonne alchimie avec les rampes de lancement habituelles que sont Bruno Fernandes ou Paul Pogba.

"Nous avons un gros potentiel-buts, je le sais bien, l'enjeu c'est de trouver l'équilibre avec le reste de la composition d'équipe", a admis Solskjaer après le match.

Le Norvégien sait aussi pertinemment qu'il fera face à des attentes sans communes mesures avec celles connues depuis son arrivée, quand sa principale mission était de pacifier l'image du club et le vestiaire.

- "Gagner en maturité" -

Légende du club, avec notamment le but décisif en finale de la Ligue des Champions 1999, il reste sur une élimination dès la phase de poule lors de la dernière Ligue des champions et deux échecs successifs à remporter la Ligue Europa alors qu'il avait l'équipe avec le plus gros budget, et de loin.

Toute autre entame qu'une victoire contre Berne, avant de se frotter à Villarreal, vainqueur de la C3 l'an dernier et l'Atalanta Bergame, est inenvisageable, alors que le club a aussi investi pour renforcer la défense avec l'arrivée de Raphaël Varanne.

En Cristiano Ronaldo, il aura cependant un allié et un relais de poids sur le terrain.

"Nous avons une équipe fantastique, une équipe jeune, avec un coach fantastique, mais il faut que nous prenions confiance", a estimé Ronaldo après le match contre Newcastle.

"L'équipe doit gagner en maturité si on veut gagner le championnat et la Ligue des champions, mais nous sommes sur la bonne voie et je suis là pour aider l'équipe", a-t-il ajouté.