Info

CAN 2021 : le Burkina Faso dénonce des tests Covid positifs de ses joueurs

Chargement du lecteur...
Polémique à la veille du match d'ouverture Cameroun - Burkina Faso, par nos envoyées spéciales Lise-Laure Etia et Cynthia Nzetia

Une nouvelle vague de cas de COVID-19 touche des joueurs burkinabé. Le capitaine de l'équipe des Etalons, Bertrand Traoré, parle de « scandale » et met en cause les tests Covid pratiqués. Des contestations en vain, alors que le Burkina Faso affronte le Cameroun en match d'ouverture aujourd'hui à 16h TU.

En dépit des protestations de la Fédération burkinabé de Football, la Confédération Africaine de Foootball, l'instance dirigeante du football africain, a validé les tests anti Covid pratiqués sur la sélection des Etalons au Cameroun, à la veille du match d'ouverture contre le pays hôte. Au total, 9 personnes ont été reconnues positives. 

(Re)voir : CAN 2021 : jour J pour les Lions Indomptables du Cameroun

Parmi elles, quatre joueurs du Burkina Faso avaient été testés positifs ce vendredi 7 janvier au soir : Edmond Tapsoba, l'une des stars de l'équipe, Dango Aboubacar Faissal, Ouattara, Saidou Simpore et Soumaila Ouattara. Kamou Malo, le sélectionneur, est lui aussi positif, ainsi que des membres de l'encadrement. De quoi rendre furieux les Etalons qui évoquent des manquements au protocole sanitaire de la part de la CAF. 
 

On ne peut pas venir nous apprendre la veille du match qu'il y a des cas positifs. C'est inacceptable

Bertrand Traoré, le capitaine des Étalons du Burkina Faso

Celle-ci avait expliqué qu'ils utiliseraient un laboratoire indépendant pour effectuer des prélèvements PCR 48 heures avant les matches. Mais Firmin Sanou, l'entraîneur adjoint du Burkina Faso, raconte un autre versant de l'histoire : « une équipe médicale est arrivée hier (vendredi) matin mais on a vérifié auprès de la CAF qui nous a dit qu'elle ne venait pas d'eux. On a donc refusé ces tests. La CAF devait nous l'envoyer l'après-midi mais elle est arrivée à 23 heures. Les délais de 48 heures n'ont donc pas été respectés et en plus, on nous a fait des antigéniques, pas des PCR...". 

(Re)lire : CAN 2021 : face au Covid, le casse-tête des sélections africaines

Par ailleurs, il n'y a pas garantie à ce stade que l'équipe médicale ait bien été certifiée par la CAF. L'irrégularité questionne, et côté burkinabè, Bertrand Traoré, le capitaine de l'équipe, ne décolère pas. Il parle de « scandale » et demande des explications. "On ne peut pas venir nous apprendre la veille du match qu'il y a des cas positifs. C'est inacceptable". 

Lazare Banssé, président de la Fédération burkinabé de football, et Mathias Tankoano, ministre en charge du département des Sports, sont arrivés cet après midi à Yaoundé. Ils espèrent obtenir un autre test officiel sur les joueurs positifs. Dans un communiqué, Lazare Banssé a précisé "douter de la fiabilité des résultats des tests qui ciblent manifestement des joueurs majeurs" et exigé "la reprise des tests dans un laboratoire indépendant sous la supervision de la CAF et en présence de nos médecins".

Cet après midi, à l'entraînement, tous les cas supposés positifs étaient bien absents du terrain. 

CAN : ruée sur les vaccins et les tests pour accéder aux stades

Chargement du lecteur...