Info

CAN 2024 : les matches de qualifications décalés de septembre 2022 à mars 2023

La finale de la CAN, le 6 février 2002, entre le Sénégal du défenseur Kalidou Koulibaly et l'Égypte de l'attaquant Mohamed Salah a vu les Lions de la Terenga s'imposer aux tirs au but.
La finale de la CAN, le 6 février 2002, entre le Sénégal du défenseur Kalidou Koulibaly et l'Égypte de l'attaquant Mohamed Salah a vu les Lions de la Terenga s'imposer aux tirs au but.
AP Photo/Themba Hadebe

Les journées de qualifications pour la Coupe d'Afrique prévues en septembre sont repoussées au mois de mars 2023. C'est ce qu'a annoncé la Confédération africaine de football (CAF) ce jeudi 28 juillet. Les sélections africaines qualifiées pour la Coupe du monde demandaient ce report.
 

Ce report permet aux cinq mondialistes du continent de disputer à la place des matches de préparation pour la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre), comme ils l'avaient demandé.

Une Coupe d'Afrique des nations prévue en juin 2023 repousée en janvier-février 2024


La Coupe d'Afrique des nations, prévue en juin 2023 en Côte d'Ivoire, a été reportée à janvier-février 2024 par la CAF. "Le report de la CAN a offert une opportunité de reprogrammer les matches qualificatifs restants", est-il écrit dans un document adressé aux membres du comité exécutif de la CAF et que l'AFP a pu consulter.

"Il permet également d'ouvrir les dates Fifa de septembre à des matches amicaux internationaux pour la préparation à la Coupe du monde", est-il précisé.

Les 3e et 4e journées des qualifications à la CAN sont reprogrammées au mois de mars 2023.

Les 5e et 6e journées initialement prévues en mars ont été décalées à la période du 12 au 20 juin pour la 5e journée, et du 4 au 12 septembre pour la 6e et dernière journée.

Les deux premières journées jouées juin dernier

Les deux premières journées ont été disputées en juin dernier.
Début juin, le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé avait estimé que "la meilleure chose (pour) aider les cinq sélections (africaines) qui se sont qualifiées pour le Mondial, c'est arrêter les éliminatoires au mois de septembre et donner la possibilité aux pays qualifiés de faire leur préparation".
 


"À la suite du décalage de six mois de la CAN, les mondialistes ont fait pression pour bouleverser le calendrier des éliminatoires, explique l'agent de matches Fifa Gaël Mahé. Cela leur permet d'affiner leur préparation avec des matches amicaux contre des adversaires d'autres confédérations".

"Il ne faut pas y voir une démarche confuse mais une décision cohérente et logique de la CAF, poursuit-il. L'Afrique n'a que cinq représentants au Mondial, par cette décision la CAF souhaite les protéger".

Le Sénégal, qui a remporté en février sa première CAN, le Cameroun, le Ghana, le Maroc et la Tunisie sont qualifiés pour la Coupe du monde.