Info

Canicule : comment les vagues de chaleur menacent la vie de millions de Chinois

©AP

Une vaste région agricole de Chine est menacée de mortelles vagues de chaleur d'ici à 2070. Une étude du MIT montre comment une conjonction de chaleur et d'humidité pourrait coûter la vie aux habitants de la Grande plaine de Chine du Nord.

dans

L'étude a été publiée en pleine période de canicule sur une large partie de l'Europe, en cet été 2018. Elle démontre comment le coeur de la Chine moderne, la région de la "Grande plaine de Chine du Nord", entre Pékin et Shanghai, est menacée à l'horizon 2070 par des vagues de chaleur répétées auxquelles personne ne pourra survivre.

Cette étude, publiée dans la revue Nature Communications, se base sur le fait qu'un homme en bonne santé ne peut résister plus de 6 heures à une conjonction de haute température et de forte humidité, une combinaison appelée "bulle d'humidité" par les scientifiques.

La mort en six heures

La recherche montre qu'au delà d'une certaine température, dans ce type de "bulle d'humidité", l'air est si chaud et humide que le corps humain ne parvient plus à réguler sa température. Le processus normal de transpiration n'est, dans ces cas-là, plus efficace. La mort peut intervenir en seulement six heures.

Le journal The Guardian rapporte que cette limite mortelle avait presque été atteinte en Iran en juillet 2015 où une température de 45 degrés celsius s'était combinée à un taux d'humidité dans l'air de 50%.

L'une des régions les plus denses du monde

Plusieurs régions dans le monde sont menacées par ce type de phénomène mais c'est dans la Grande plaine de Chine du Nord qu'il sera le plus fréquent à l'avenir, selon Suchul Kang et Elfatih Eltahir, les deux chercheurs du Massachusetts Institute of Technology, aux Etats-Unis, auteurs de l'étude.

Cette zone de 400 000 kilomètres carrés est l'une des plus densément peuplées du monde (quelques 400 millions de personnes) et une vaste réserve de produits agricoles. Selon les deux chercheurs, le réchauffement climatique a déjà d'importantes conséquences dans cette région et si les émissions de gaz à effet de serre continuent au rythme actuel, les jours de canicules mortelles se répèteront, rendant "presque impossible le travail en extérieur dans cette plaine agricole".

A ces vagues de chaleur s'ajouteront l'évaporation massive d'eau issue de l'irrigation des cultures. Le cocktail parfait pour créer ces fameuses "bulles d'humidité".

L'étude recommande aux autorités chinoises non seulement de réduire drastiquement les émissions de CO2 mais aussi de prendre des mesures de santé publique comme la création d'abris tempérés et le lancement de campagnes de sensibilisation auprès de la population.