Info

Caravane de migrants : 5 000 soldats américains envoyés à la frontière mexicaine

Chargement du lecteur...
©S.Golstein

Les migrants d'Amérique centrale continuent leur route vers les Etats-Unis. A sept jours des élections de mi-mandat, Donald Trump choisit la méthode forte pour les refouler. 5 000 soldats américains vont être déployés à la frontière mexicaine, s'ajoutant aux effectifs locaux. Pas sûr de décourager, pour l'heure, les plus téméraires.
 

Quand franchir la frontière par la route n'est pas possible, tenter la traversée par le fleuve. Pour passer du Guatemala au Mexique, des centaines de migrants honduriens n'ont pas hésité à se jeter à l'eau dans le Suchiate en crue. Et s'ils se tiennent par la main, c'est pour éviter d'être emportés par le courant. Des hommes, des femmes de tous âges et des enfants.
 
Je suis là pour offrir un avenir à mes enfants. Retourner au Honduras, non.
Sur l'autre rive, un représentant du gouvernement mexicain les attend.

   
Nous allons garantir vos droits, tout comme vous devez respecter strictement les lois de notre pays.
Des policiers anti-émeute ont été déployés en nombre pour encadrer les migrants.

 
Nous espérons qu'ils vont continuer à passer par des points de contrôleGerardo Garcia, un responsable du Bureau de l'immigration

Des abris ont été prévus pour eux, poursuit l'agent d'immigration mexicain. Les familles, elles, sont encore sous le choc des tirs sur le pont frontalier la veille.

 
C'était le bazar, ils n'ont pas voulu nous laisser passer et ils ont tiré des balles en caoutchouc, je ne comprends pas, c'est dangereux pour les enfants.

Il y a eu des blessés et un mort confirmé, mais le ministre mexicain de l'intérieur insiste : la police n'avait pas d'armes. Seuls des moyens dissuasifs ont été utilisés. "Mensonges" affirme un migrant resté de l'autre côté de la barrière. 

D'une frontière à l'autre, l'armée américaine a commencé à se déployer. Ils seront plus de 5 000 soldats d'ici la fin de la semaine, à la demande de Donald Trump pour bloquer toute entrée illégale de migrants en provenance du Mexique.