Info

Affaire Pogba : de l'imbroglio familial à une possible absence au Mondial ?

Paul Pogba lors d'un match amical entre la France et la Côte d'Ivoire, au stade Vélodrome de Marseille, vendredi 25 mars 2022.
Paul Pogba lors d'un match amical entre la France et la Côte d'Ivoire, au stade Vélodrome de Marseille, vendredi 25 mars 2022.
AP Photo/Daniel Cole

Accusations d'extorsion dans laquelle serait impliqué son frère Mathias, maraboutage sur fond de vendetta familiale, enquête policière en cours... La star de l'équipe de France Paul Pogba est au coeur d'une improbable affaire qui éclabousse aussi Kylian Mbappé. Sur le plan sportif, le milieu de terrain de la Juventus pourrait manquer la Coupe du monde au Qatar après avoir décidé de se faire opérer du genou. Les derniers éléments de ce dossier rocambolesque.

Mathias Pogba, 32 ans, a été mis en examen samedi 17 septembre pour extorsion en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs criminelle. Selon une source proche de l'enquête, il a également été placé sous le statut plus favorable de témoin assisté pour les faits de séquestration dans la nuit du 19 au 20 mars. Il a néanmoins été placé en détention provisoire, une décision contestée par son avocat.

Quatre autres suspects, des proches des frères Pogba âgés de 27 à 36 ans, ont aussi été mis en examen notamment pour extorsion avec arme, séquestration en bande organisée et association de malfaiteurs criminelle. Trois d'entre eux ont été placés en détention provisoire. Le quatrième a enfin sollicité un délai et a été incarcéré provisoirement dans l'attente du débat devant le juge des libertés et de la détention.

  • De nouvelles vidéos publiées par Mathias Pogba

Mis en examen pour extorsion en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs criminelle et placé en détention, Mathias Pogba a publié de nouvelles vidéos sur son compte Twitter, vendredi 23 septembre. Il y apparaît seul, habillé d'un t-shirt noir et lisant à haute voix plusieurs messages imprimés sur des feuilles de papier.

Il explique que ces énigmatiques vidéos, ainsi que plusieurs messages publiés sur sa page, dans la nuit de jeudi à vendredi, ont été enregistrés et que leur publication a été programmée dans le cas de figure où il ne serait "plus en liberté".

Il continue d’y accuser son frère cadet qui avait déposé plainte le 16 juillet auprès du parquet de Turin dans cette affaire restée secrète jusqu'à la publication fin août de premières vidéos de l'aîné.

Ce dernier entre un peu plus dans les détails des faits qu'il reproche à Paul Pogba, notamment vis-à-vis de sa famille. Il revient, en outre, sur le sujet de la sorcellerie et explique que son frère aurait tenté de marabouter son coéquipier en sélection Kylian Mbappé, en marge du match retour de Ligue des champions 2019 entre le Paris SG, club de Mbappé, et Manchester United, le club anglais où évoluait Pogba.

Il attaque également frontalement Rafaela Pimenta, la conseillère du milieu de la Juventus Turin.Contactée par l'AFP, l'agence de Rafaela Pimenta n'avait pas répondu dans l'immédiat.

  • Où en sont les enquêteurs ?

Trois jours auparavant, Mathias Pogba avait été placé en garde à vue. Les quatre autres suspects, des proches des frères Pogba âgés de 27 à 36 ans, étaient également au même moment entre les mains des policiers de l'Office central de lutte contre la criminalité organisées (OCLCO). Le frère de Paul Pogba s’était pourtant déclaré "totalement étranger" aux extorsions dénoncées par son frère la semaine précédente.

"Il est clair que les difficultés éprouvées par la famille Pogba sont la résultante de menaces extérieures dont la justice, désormais saisie, prendra la mesure", affirmait alors son avocat, maître Richard Arbib. Les investigations sur les extorsions dénoncées par la star de l'équipe de France de football et de la Juventus Turin avaient été confiées vendredi 2 septembre à deux juges d'instruction du tribunal judiciaire de Paris.

"À l'issue des premières investigations, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire contre X des chefs d'extorsion avec arme en bande organisée, enlèvement ou séquestration avec libération avant le septième jour en bande organisée pour préparer ou faciliter la commission d'un crime ou d'un délit et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime", précisait la procureure de la République.

L'enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO).

Voir aussi : Décryptage : La sortie fracassante de l'international guinéen Mathias Pogba

Chargement du lecteur...

Lors de l'enquête préliminaire, selon des informations de France Info, Paul Pogba a confié aux enquêteurs qu'il avait "notamment été piégé par des amis d'enfance et deux hommes cagoulés armés de fusils d'assaut". Ils lui reprochaient de ne pas les avoir aidés financièrement. Lors d'une seconde audition au mois d'août que France Info a pu consulter, Paul Pogba a avancé que son frère, Mathias Pogba avait agit "sous pression". La thèse a aussi été évoquée par une source de l'entourage de la famille.

France Info affirmait également que "La Pioche" avait démenti lors de cette seconde audition avoir embauché un marabout pour jeter un sort à la star de l'équipe de France, Kylian Mbappé. Outre Paul Pogba, plusieurs personnes avaient déjà été entendues lors de cette enquête préliminaire, dont la mère du joueur, très proche du joueur.

  • Paul Pogba pourra-t-il être présent au Qatar ? 

Le milieu de terrain de la Juventus Turin est arrêté depuis la fin juillet en raison d'une "lésion du ménisque latéral" du genou droit. Après avoir refusé l'opération début août, il s'y est finalement résolu en septembre, à seulement deux mois et demi de la Coupe du monde. Son indisponibilité est évaluée à quelque deux mois selon la presse italienne, ce qui peut en théorie lui permettre d'être inclus in extremis dans la liste de l'équipe de France pour le Mondial, qui se déroulera du 20 novembre au 18 décembre prochain.

Toutefois, au vu de la tourmente dans laquelle "La Pioche" est plongée, suite à une affaire qui porte désormais son nom et des délais serrés, difficile d'y croire. Une telle absence, bien que préjudiciable sur le plan sportif, pourrait arranger plusieurs acteurs.

Paul Pogba, lors du match entre Manchester United et Watford à Old Trafford, le 26 février 2022.
Paul Pogba, lors du match entre Manchester United et Watford à Old Trafford, le 26 février 2022.
AP Photo/Rui Vieira

En premier lieu, le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, qui n'aurait pas de potentiel conflit Pogba/Mbappé à gérer en pleine Coupe du monde.
Elle devrait également rassurer la Juventus Turin, qui vient de le rapatrier de Manchester United et se retrouve avec un joueur blessé dès le début de la saison.

Pour finir et ce, même si manquer une telle compétition risque d'être un crève-cœur pour l'international français, prendre le temps de se faire opérer et de rééduquer son genou maximisera ses chances de se remettre de ce qui est une énième blessure pour lui et ainsi, éviter un destin semblable à celui de Samuel Umtiti, dont la carrière décline fortement depuis sa participation à la Coupe du monde 2018, avec un genou touché. 

  • Comment a débuté l'affaire Pogba ?

L'affaire commence samedi 27 août au soir avec la publication sur les réseaux sociaux d'une vidéo énigmatique de Mathias Pogba, enregistrée en quatre langues (français, anglais, italien, espagnol). Il y annonce vouloir faire prochainement de "grandes révélations" sur son frère Paul et sa représentante Rafaela Pimenta, qui vient de prendre la tête de la société d'agents de footballeurs de Mino Raiola.

Lire aussi : Décès de Mino Raiola, l'agent d'Ibrahimovic et Pogba redouté par les clubs

Lisant un texte face caméra, il affirme que "le monde entier", les "sponsors" et la Juventus Turin "méritent de savoir certaines choses afin de décider en toute connaissance de cause s'il (Paul) mérite vraiment l'admiration, le respect, sa place en équipe de France, s'il est une personne digne de confiance". "Tout cela risque d'être explosif", conclut-il, sans plus de précisions sur la nature de ses "révélations".

Mathias Pogba a ensuite publié mardi 30 août sur son compte Twitter une nouvelle vidéo assortie d'une chaîne de messages dans lesquels il accuse son frère et ses soutiens d'avoir cherché à "traîner (s)on nom dans la boue".

"Aussi, ajoute-t-il, dans son acharnement à discréditer tout ceux qui connaissent ses petits secrets, Paul prétend que l'argent qu'il a offert à ses amis d'enfance a été extorqué, facile à dire pour les média, mais on fait quoi si cet argent est justifié par des documents officiels et enregistrés, et qu'il y a des preuves d'un geste consenti !? C'est pas pareil, n'est ce pas ?".

Voir aussi : Football : l'international français, Paul Pogba, au coeur d'une sordide affaire familiale

Chargement du lecteur...
  • Comment a réagi le clan Pogba ?

Les conseillers de Paul Pogba réagissent dès le lendemain en publiant un communiqué. Ils dénoncent des "tentatives d'extorsion en bande organisée" à l'encontre du joueur. "Les déclarations récentes de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une surprise", indiquent-ils. "Les autorités compétentes en Italie et en France ont été saisies il y a un mois", précisent-ils pour conclure.

Selon France Info, Paul Pogba affirme qu'il lui a été réclamé la somme de 13 millions d'euros, et qu'un de ses proches aurait retiré 200 000 euros avec sa carte de crédit. D'après le dossier, le joueur a déjà versé 100 000 euros à ses extorqueurs. Il aurait aussi accepté de s'engager à payer le reste de la somme.

Paul Pogba assure également aux enquêteurs qu'il a plusieurs fois été intimidé à Manchester, son ancien club, et jusqu'au centre d'entraînement de la Juventus. Parmi les suspects, il affirme avoir reconnu son frère Mathias. 

Voir aussi : Guinée : les réactions à l'affaire Paul Pogba

Chargement du lecteur...
  • Que vient faire Kylian Mbappé dans cette histoire ?

Le nom de Kylian Mbappé apparaît dans l'affaire à son corps défendant. Paul Pogba a expliqué aux enquêteurs que "ses maîtres chanteurs voulaient le discréditer en diffusant des messages dans lequel il aurait demandé à un marabout de son entourage familial de jeter un sort" à l'attaquant du PSG, ce qu'il dément formellement.

Dans des tweets publiés dimanche soir après les révélations concernant l'audition de Paul, Mathias Pogba prend à témoin Mbappé : "Kylian, à présent tu comprends ? J'ai rien de négatif contre toi, mes dires sont pour ton bien, tout est vrai et avéré, le marabout est connu ! Désolé de ce frère, un soi-disant musulman à fond dans la sorcellerie."

Selon une information de M6 et RTL, Kylian Mbappé a téléphoné à son coéquipier de l'équipe de France pour "comprendre" cette affaire dans laquelle il a été cité. L'attaquant star des Bleus a également contacté Mathias Pogba pour avoir sa version.

Le 5 septembre, Kylian Mbappé s'est exprimé pour la première fois en conférence de presse sur l'affaire. Interrogé pour savoir si cette affaire pouvait détériorer ses rapports avec "La Pioche", Mbappé a répondu: "Non. Au jour d'aujourd'hui, je préfère faire confiance à la parole d'un coéquipier, il m'a appelé et m'a donné sa version des faits."

"C'est sa parole contre celle de son frère (Mathias), je vais faire confiance à sa parole, dans l'intérêt de l'équipe de France", a ajouté Mbappé, qui s'exprimait avant le match de Ligue des champions contre la Juventus Turin, le club du milieu de terrain français.

Voir aussi : Affaire Pogba : "Je vais faire confiance à mon coéquipier" dit Kylian Mbappé

Chargement du lecteur...