Info

Centenaire 14-18 : "11-11 Memories retold", la Première Guerre mondiale en jeu vidéo

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Un jeu vidéo sur la Première Guerre mondiale, ce n'est pas nouveau. Sauf que "11-11 Memories retold", ne propose ni de combattre ni de tuer. A l'origine du projet, Digixart Entertainment, un studio français qui a choisit une approche humaniste.  Reportage.

dans
Fait rare, un jeu de guerre où l'on ne combat pas. Dans "11-11 Memories Retold", la Grande Guerre sert uniquement de contexte. Il s'agit de raconter une histoire du point de vue de deux personnages chacun dans son camp : un ingénieur, père de famille allemand parti chercher son fils sur les champs de bataille, et un jeune photographe canadien, un peu naïf, qui veut être vu en héros par la femme qu'il convoite. Avec pour point d'orgue une rencontre entre les deux personnages qui ne parlent pas la même langue et qui seront confrontés à un choix : vont-ils croire plus en leur nation, leur camp, ou en leur humanité ?

Pour une immersion maximale, Digixart Entertainment, studio français à l'origine du projet, s'est bien entouré. Acteurs de doublage, historiens, une partie visuelle assurée par le studio Aardman - connu pour le film Wallace et Gromit - et une partie musicale enregistrée dans les célèbres studios Abbey road avec l'orchestre philharmonique de Londres.

Un jeu qui sort en pleine commémoration du centenaire 14-18. Un siècle après, plus aucun poilu ne peut raconter ce que fut la Première Guerre mondiale. Comment ces souvenirs vont-ils perdurer ? Après le livre, le cinéma... Et si la transmission de cette mémoire passait désormais par le jeu vidéo ?