Info

CES 2019 : les innovations technologiques francophones en vedette à Las Vegas

Notre journaliste Antoine Fontenau a testé quatre innovations technologiques françaises au CES 2019 de Las Vegas. 
Notre journaliste Antoine Fontenau a testé quatre innovations technologiques françaises au CES 2019 de Las Vegas. 
©TV5MONDE / Antoine Fonteneau

La grand-messe des produits technologiques s'ouvre ce mardi 8 janvier à Las Vegas. Le salon CES attend cette année plus de 180 000 visiteurs et 4500 exposants du monde entier. Les startups françaises, québecoises et belges ont encore renforcé leur présence.

C'est devenu une habitude pour le monde des "startupeurs" français : se donner rendez-vous à Las Vegas, début janvier. Comme depuis plusieurs années déjà, la délégation d'entreprises et d'innovateurs français lors du salon CES 2019 est la plus importante derrière celle du pays hôte, les Etats-Unis.

Au total, plus de 400 entreprises sous la bannière "French Tech" ont fait le déplacement pour tenter de promouvoir leurs produits technologiques ou décrocher le financement d'investisseurs (on les appelle les "VC's" dans le monde des startups pour "Venture capital").

Le CES de Las Vegas, c'est un potentiel de 180 000 visiteurs professionnels venus de plus de 150 pays. Mais la concurrence est rude car, au total, plus de 4500 exposants ont investi la ville du Nevada pour tenter de se faire remarquer. Pendant quatre jours, la cité des casinos va vivre au rythme d'une immense foire à l'innovation dans 11 lieux différents (hôtels et centres de convention).
 

Entreprises francophones

En plus de la France, d'autres pays francophones ont désormais saisi l'opportunité que représente le CES pour aider leurs jeunes pousses à mettre un pied aux Etats-Unis et à se faire connaître dans leur propre pays, grâce aux retombées médiatiques.

>> A retrouver notre sélection d'innovations technologiques françaises présentées au CES 2019 à Las Vegas :
 

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE / Antoine Fonteneau

Comme en France, ces délégations francophones sont largement sponsorisées par les pouvoirs publics. La région francophone de Belgique, la Wallonie, a par exemple envoyé 15 entreprises réparties sur deux stands distincts, grâce au financement de l'initiative "Digital Wallonia". Une stratégie qui passe, pour cette région, par la création de 10 entités (appelées "hubs") réparties dans le monde entier, notamment à Montréal, Shenzen, Barcelone ou Tel-Aviv.

Côté Canadien, le Québec a envoyé un peu plus de 30 entreprises sous l'égide du ministère de l'Economie et de l'Innovation. Le ministre Pierre Fitzgibbon fait d'ailleurs le déplacement à Las Vegas où il a rencontré son homologue belge Pierre-Yves Jeholet. 

Pour le ministre wallon de l'économie, de l'innovation et du numérique, cet événement est très important pour les startups, "il y a parfois un pas qui est plus difficile à franchir, il y a la barrière de la langue, de la culture. Justement, ce réseautage, cette fédération des acteurs numériques francophones est un élément important, c'est pourquoi on travaille avec la France, le Québec, la Côte d'Ivoire, la Tunisie et demain je l'espère avec d'autres pays francophones". 

Même constat du côté du Québec, "quand on regarde le commerce entre les différents pays francophones, on parle de vingtaine de milliards de dollars. Il y a quand même une relation assez étroite. Culturellement, pour nos entrepreneurs c'est plus facile de travailler avec des gens venus de Wallonie, les Français, les Africains... Il y a une synergie sociale et culturelle qui rend logique cette relation là", explique Pierre Fitzgibbon. 

La Suisse, quant à elle, finance un pavillon rouge et blanc qui regroupe près de 20 start-ups.

Chargement du lecteur...
CES 2019 : gros plan sur les innovations de Belgique et du Canada
© TV5MONDE / Antoine Fonteneau