Info

Chine : à Wuhan, des centaines d'habitants en colère font tomber les barricades

À Wuhan et ailleurs en Chine, des citoyens en colère manifestent dans les rues et font tomber les barricades confinant certains quartiers. <br />
Source : Twitter 
À Wuhan et ailleurs en Chine, des citoyens en colère manifestent dans les rues et font tomber les barricades confinant certains quartiers. 
Source : Twitter 

Des centaines d'habitants en colère ont manifesté dimanche soir à Wuhan, contre les mesures de confinement dans certains quartiers de la ville et les restrictions anti-Covid.

Les vidéos se multiplient sur les réseaux sociaux. Ce dimanche à Wuhan, des centaines de citoyens en colère parcourent certaines artères de la ville, en signe de protestation face aux mesures strictes de confinement et de restrictions anti-covid.

Sur une vidéo largement relayée, des habitants font tomber les barricades les séparant d'une autre partie de la ville de Wuhan, en criant le slogan : "ça a commencé à Wuhan, ça finira à Wuhan", en référence aux mesures de restricition et au confinement généralisé qui avait paralysé la ville - considerée comme le berceau du virus - et ses habitants, en 2019. Certains avaient alors manqué de vivres. 
En Chine, la politique "zéro covid" est toujours d'actualité depuis le début de la pandémie. Les confinements tombent de manière inopinée et radicale, réduisant à l'arrêt et au cloisonnement des quartiers entiers dans les villes, à la découverte de quelques cas. Les mises en quarantaine des cas contacts dans les camps sont systématiques. Pour accèder à l'espace public, les habitants doivent aussi présenter des teste PCR négatifs et ce presque quotidiennement.
(Re)lire : Chine : la stratégie "zéro Covid" est-elle menacée ?

Ce dimanche soir à Wuhan, des dizaines de policiers en gilets jaunes ont bouclé les rues occupées par les manifestations. 
 

"La police semblait rechercher des individus soupçonnés d'être à la tête des manifestations", a dit à l'AFP un étranger qui a souhaité garder l'anonymat.  

"L'atmosphère était très tendue, mais il y avait aussi de l'excitation et de l'énergie (...). Les manifestants ont dirigé leur colère contre la police et le parti (communiste), reprenant le refrain 'retirez-vous !' de ces derniers jours", raconte-t-il à l'AFP. 


(Re)lire : Chine : les manifestations se multiplient pour dénoncer les restrictions sanitaires
 

Shanghaï et Pékin manifestent aussi 


À Pékin, des étudiants ont brandi des feuilles blanches pour protester contre la censure et la politique "zéro covid". Dans la soirée, des manifestants crient "stop au confinement" face à des policiers qui leurs demandent d'arrêter. 
À Shanghaï, des manifestants, face à une épaisse rangée de policiers, crient :
"Servez le peuple", en s'adressant aux forces de l'ordre. Certains demandent aussi la démission de Xi Jinping, des discours rares en Chine, où le gouvernement étouffe les voix discordantes.