Info

Colombie : 21 morts, 68 blessés dans l'attentat contre l'école de police à Bogota

Chargement du lecteur...

L'attentat contre l'école de la police à Bogota a fait 21 morts et 68 blessés jeudi, ce qui en fait l'attaque la plus meurtrière depuis 2003 dans la capitale d'une Colombie peinant à sortir de plus d'un demi-siècle de conflit armé. Le président Ivan Duque a décrété un deuil national de trois jours à la suite de cet attentat à la voituré piégée contre la principale école de police du pays, située dans le sud de la capitale.
 

Des officiers de police sur le qui-vive... et une tension à son paroxysme. 
La déflagration a été ressentie jusque dans les rues adjacentes. 
 

L'explosion était si grande que les fenêtres des maisons situées à environ cinq rues de là, ont été brisées. On nous a informé l'explosion s'est produite à l'intérieur de l'école du général Santander
Andres Pena, résident.

La voiture remplie d'explosifs venait de la région d'Arauca où la guerilla de l'ELN est fortement présente.

L'auteur de cet attentat à la voiture piégée a été identifié par le Parquet colombien.

Une attaque à laquelle le président de la Colombie Ivan Duque a réagi avec fermeté.
 

Ce n'est pas seulement une attaque contre la jeunesse, contre la force publique, contre notre police. C'est une attaque contre toute la société. Cet acte terroriste dément ne restera pas impuni. Nous autres Colombiens ne nous sommes jamais soumis au terrorisme, nous l'avons toujours défait, et ça ne sera pas une exception. Nous ne plierons pas.
Ivan Duque, président de Colombie. 

Depuis sa prise de fonction il y a cinq mois, Ivan Duque a durci la lutte anti-drogue et les conditions de reprise des négociations de paix ont été suspendues avec la guerilla de liberation nationale.