Info

COP26 : de quoi vont parler les dirigeants ?

La COP 26 se tient du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow en Écosse. Les dirigeants du monde entier sont rassemblés pour évoquer les solutions au réchauffement climatique. 
La COP 26 se tient du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow en Écosse. Les dirigeants du monde entier sont rassemblés pour évoquer les solutions au réchauffement climatique. 
Alastair Grant / AP

Les Conférences de l'ONU pour le Climat sont l'occasion pour les dirigeants de faire des annonces sur leurs actions contre le réchauffement climatique. Le sommet de Glasgow sera le théâtre de négociations et de discussions entre les différents délégations. De quoi concrètement vont parler les représentants des grands dirigeants ? Éléments de réponse.

Chaque année, les Conférences de l'ONU pour le Climat (COP) apportent leurs lots d'annonces en matière d'action pour le climat : arrêter la déforestation d'ici 2030, réduction des gaz à effets de serre... Mais ces sommets ne se résument pas qu'à cela. C'est aussi l'opportunité de dialoguer sur les enjeux en lien avec le réchauffement climatique. Les membres de la société civile peuvent aussi avoir leur mot à dire.  Quel est le programme des discussions et qu'est-ce qui doit en ressortir ? 

Le principal enjeu de cette COP26 pour les États participants est de réhausser les ambitions climatiques. Pour cela, il leur faudra revenir sur des points clés de l’Accord de Paris, pour que tous les pays l’ayant ratifié puissent s’accorder sur leur mise en place.

Est-ce qu’il y aura un traité international ?

C'est lors de la COP21 en 2015 qu'a été signé l'Accord de Paris, ayant pour objectif de limiter la hausse des températures à 1,5°C. Depuis, lors de chaque COP, les pays signataires de cet accord s’entretiennent sur les points où il y avait des différends dans le cahier des charges. Celui sur la transparence au niveau du respect des engagements en fait partie. Il n'est pas question ici d'établir un nouvel accord, mais de peaufiner celui déjà existant. 

Chargement du lecteur...

Par ailleurs, l’Accord de Paris est organisé en cycles d’une durée de cinq ans. Cela signifie que la COP26 marque la fin du premier cycle. Chaque pays signataire a ou doit fournir une feuille de route retraçant ses ambitions en matière de baisse d’émissions de gaz à effets de serre d’ici 2030.  Cependant, le Réseau action climat souligne que parmi les feuilles de routes déjà transmises, certaines reviennent en arrière par rapport à 2015, comme le Mexique, le Brésil ou l’Australie.

Quels sont les points de discussions ?

Le calendrier de la COP 26 s'étend sur deux semaines : du 31 octobre au 12 novembre.  Après deux jours consacrés au sommet des dirigeants, les négociations démarrent mercredi 3 novembre. Si jamais les discussions bloquent, il est possible que le calendrier soit modifié pour prolonger les négociations. C'est ce qui s'est passé lors de la dernière COP à Madrid, en 2019 : les discussions avaient duré 36 heures de plus que ce qui était prévu. Cependant, aucun accord n'avait été trouvé.

Chargement du lecteur...

Chaque jour, un thème différent est abordé. Ça commence avec la finance, puis la transition énergétique, la jeunesse et l’éducation sur les questions climatiques et la semaine se termine sur le thème de l’importance de la nature.

Chargement du lecteur...

Lundi 8 novembre, le thème de l’adaptation et des dommages et intérêts sera abordé. Les négociations sur cette question traiteront des solutions nécessaires aux impacts du réchauffement climatique et des dommages et intérêts aux victimes du réchauffement climatique. Lors des accords de Copenhague, les pays développés s’étaient mis d’accord sur une enveloppe de 100 milliards de dollars à destination des pays en développement pour les aider à faire face à la crise climatique. Mais fin 2019, il manquait encore des fonds : il y avait 79 milliards sur la table. L’une des priorités de la COP 26 pour les pays développés est de tenir cet engagement.

Chargement du lecteur...

Le lendemain, il sera question d’égalité de genres et d’innovations. Ensuite il y aura la thématique du transport et enfin, les négociations s’achèveront autour de discussions sur l’action dans les espaces urbains.  Chaque thématique sera divisé en plusieurs discussions différentes (entre quatre et six selon la thématiques) afin de permettre de couvrir le plus de points possibles sur ces thématiques. 

Par exemple, six rencontres sont organisées autour de la thématique de la jeunesse. La principale : celle autour de la voix de la jeunesse autour du monde. Une autre discussion portera sur l'importance des assemblées gouvernantes dans les engagements climatiques, une autre sur le dialogue entre jeunes activistes et experts sur le climat, ... 

Retrouvez ici le programme détaillé de la COP26. 

Y aura-t-il des annonces ?

Si les discussions occupent la majeure partie de ce sommet, les annonces ont lieu au début et à la fin de la COP : une centaine de dirigeants a déjà annoncé vouloir mettre un terme à la déforestation d’ici 2030 lors du Sommet des dirigeants.

Le Premier ministre Indien a également annoncé que le pays visait la neutralité carbone d’ici 2070. Auparavant, c’était le seul gros pollueur à ne pas avoir pris d’engagement dans ce sens. Cette annonce a largement été saluée. 

80 pays ont aussi pris l'engagement de réduire leurs émissions de méthane d'ici 2030 par rapport à 2020. D’autres annonces auront probablement lieu à la fin des négociations. Si jamais les négociations n’aboutissent pas au terme de cette COP, elles reviendront sur la table lors de la COP27. 

Sur le même sujet : 

COP26 : les conférences sur le climat, comment ça marche ?


COP 26 : où en sont les plus gros pollueurs dans leurs engagements climatiques ?

Changement climatique : le gouvernement français assigné en justice pour inaction