Info

COP21 : un simple ballet diplomatique ?

À l'occasion de la signature de l'accord de Paris, le 64' a reçu le climatologue Hervé Le Treut.

dans
Si la COP21 de Paris a trouvé une issue, le climat n'est pas sauvé pour autant. Il vient d'être ratifié par plus de 160 parties ce vendredi 22 avril. Mais, rappelle le climatologue et membre du GIEC Hervé Le Treut, il n'est voué à prendre effet qu'en 2020. Cela alors qu'au rythme actuel des émissions de gaz à effet de serre, il ne sera plus possible de rester sur la voie d'une réduction du réchauffement climatique à 2°C dans... vingt ans, estime-t-il.

"Pour passer de l'alerte à la solution, on va être obligé de faire du climat l'un des éléments d'une transition qui va aussi avoir des aspects sociologiques, politiques et énergétiques ", commente-t-il.

Et les gouvernements ne seront pas les seuls à devoir s'adapter. D'après le climatologue, tout un travail d'éducation doit également être mené auprès du grand public. Ce dernier est issu de tous les pays du monde et est, par conséquent, confronté à de multiples enjeux et à des intérêts parfois contradictoires. S'y ajoute le fait que le changement climatique, qui engage le futur, n'est par définition pas immédiatement perceptible.

Il est donc urgent de faire des choix, insiste le chercheur. Car le retard pris ne pourra pas forcément se rattraper...