Info

Corée du Nord : la délégation du Sud se prépare à la rencontre

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

L'invitation faite lors des Jeux Olympiques par la soeur de Kim-Jong Un porte ses fruits : une délégation dépêchée par le gouvernement de la Corée du Sud se prépare à se rendre à Pyongyang. Elle compte au total 10 membres dont le patron de l'espionnage sud-coréen. L'enjeu de la rencontre : discuter du dialogue entre la Corée du Nord et Washington.

dans

Le président Moon joue la carte de la médiation avec son voisin du Nord. Entre américains et nord-coréens, les tensions qui ont atteint des sommets n'ont pas baissé : Séoul envoie donc une délégation à Pyongyang.

La délégation va discuter des conditions pour un dialogue américano-nord-coréen sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne et l'amélioration  des relations inter-coréennes. Après leur retour le 6 mars et leur rapport, les émissaires vont se rendre aux Etats-Unis pour rendre compte de leur visite en Corée du Nord.

Yoon Young-chan, porte-parole de la présidence sud-coréenne.

Pour négocier, Séoul dépêche son chef de la sécurité nationale, Chung Eui-yong, à la tête d'une délégation de dix émissaires. Parmi eux Suh Hoon, le patron de l'espionnage, un habitué des négociations intercoréennes. Une mission qui espère profiter du climat d'apaisement entre les deux Corées, initié à l'occasion des Jeux Olympiques.

La visite d'émissaires spéciaux, est la réciproque de la visite de Kim Yo-Jong pour les Jeux olympiques d'hiver de Pyongchang , la soeur du dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong Un.

Yoon Young-chan, porte-parole de la présidence sud-coréenne.

La tâche de la délégation sud-coréenne s'annonce compliquée car Washington exige des conditions préalables à un dialogue avec Pyongyang. De son côté, la Corée du Nord prévient qu'elle ripostera si, comme prévu, les États-Unis et la Corée du Sud mènent des exercices militaires conjoints au début du mois d'avril.