Info

Coronavirus : Comment vivre avec la crise sanitaire ?

Capture d'écran ©TV5MONDE
Capture d'écran ©TV5MONDE

TV5MONDE, chaîne de la francophonie, propose une émission spéciale en partenariat avec les Médias Francophones Publics. Quarante-cinq minutes pour faire le point sur la crise sanitaire de la France au Canada, en passant par la Belgique et la Suisse. Une émission préparée avec nos partenaires francophones : Radio-Canada, France Télévisions, la RTS, France 24 et la RTBF. En plateau, le professeur Éric Caumes, chef de service des maladies infectieuses de la Pitié-Salpêtrière à Paris, et le philosophe Dominique Bourg, professeur honoraire à l'Université de Genève. Interviendront en duplex le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron, et depuis Montréal, la psychologue Rose-Marie Charest.

 

A quelques jours des fêtes de fin d'année, tous les gouvernements doivent prendre des décisions critiques afin de préserver un moment particulièrement important dans les pays francophones. TV5MONDE avec les rédactions des Médias Francophones Publics fait le point sur cette crise sanitaire inédite.
   
  • France : les conséquences de l'isolement chez les personnes âgées

En France, 44% des morts du nouveau coronavirus seraient des résidents d'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Pour préserver les personnes fragiles, le confinement a été de mise. Mais cela a eu des conséquences psychologiques graves comme ont pu le constater nos confrères de France 24, Éléonore Vanel, Marie Schuster et James André.
 
Chargement du lecteur...
  • Belgique : rencontre avec des étudiants infirmiers

Le personnel soignant s'est retrouvé en première ligne pour faire face à cette épidémie sans précédent. Charge de travail alourdi, manque de moyens, crainte d'être contaminé... Conséquence, des étudiants sont précipités dans la lutte contre le Covid-19. Bénévoles, stagiaires non rémunérés, pas encore infirmiers, ils sont confrontés à une crise sanitaire majeure alors qu'ils n'ont pas encore finir leurs études. Alors ils apprennent sur le tas.

Voici le reportage de nos confrères de la RTBF à l'hôpital de Jolimont à la Louvière, où des étudiants, parfois pas encore diplômés, ont dû prendre soin de patients gravement atteints du coronavirus :
 
Chargement du lecteur...

Alain Maron, ministre de l'Ecologie et surtout ministre bruxellois de la Santé, convient que "nous devons acter le fait que les réponses n'ont pas été suffisantes".
 
Chargement du lecteur...
  • La Suisse laisse ses stations de ski ouvertes

Si en Autriche, France et Italie, les gouvernements ont demandé la fermeture des stations de ski, ce n'est pas le cas en Suisse. Exemple dans Haut Valais avec nos confrères suisses de la RTS :
 
Chargement du lecteur...

Comment expliquer cette disparité dans les réponses à la pandémie ? Le professeur Eric Caumes compte sur la vaccination qui sera bientôt disponible. Face à cette option, les populations sont plus ou moins méfiantes : 53% des Français déclarent vouloir se faire vacciner contre 49% des Suisses.

Dominique Bourg, philosophe, explique cette réaction par le fait que le vaccin "a été mis en place dans des temps très courts et qu'il y a une méfiance face aux grands groupes pharmaceutiques en général."
 
Chargement du lecteur...
  • France : la gastronomie face au Covid-19

La pandémie met en péril de nombreux secteurs économiques dont un des plus caractéristiques de la culture française : la gastronomie. Certains restaurants se sont organisés pour livrer leurs plats. Comment les grands chefs s'adaptent-ils ?

Prendre le temps d'un bon repas pour déjeuner n'a pris que plus d'importance pendant la crise sanitaire, notamment pour Samir Kadri, un infirmier contaminé par le Covid-19 qui a perdu le goût et l'odorat pendant de longues semaines.

Le reportage de nos consœurs de France Télévisions, Jihane Benzina et Giona Messina :
 
Chargement du lecteur...

La pandémie de Covid-19 a des conséquences importantes sur notre psyché. Cette situation particulière augmente les facteurs de stress "alors que nos facteurs de défense ont été ébranlés", explique Rose-Marie Charest, psychologue à Montréal.

"La majorité des gens a été atteinte. J'aurais bien de la peine à le croire quelqu'un qui me dirait qu'aujourd'hui, le coronavirus n'a eu mentalement aucun effet sur lui ou elle" :
Chargement du lecteur...
  • Canada : le rire, malgré tout

Et si le meilleur remède était le rire ? Il est de tradition au Canada de regarder des émissions humoristiques le 31 décembre. Certaines comme le "Bye bye" qui a plus de 50 ans, sont même devenues cultes. Mais comment faire rire en cette année de pandémie ? Avec délicatesse, nous explique Valérie-Micaela Bain de Radio-Canada :
Chargement du lecteur...