Info

Coronavirus : des milliers de Français bloqués à l'étranger veulent rentrer

Des touristes, dasn l'impossibilité de rentrer chez eux, font la queue pour prolonger leur visa (image d'illustration). Bali, Indonésie, 23 mars 2020.
Des touristes, dasn l'impossibilité de rentrer chez eux, font la queue pour prolonger leur visa (image d'illustration). Bali, Indonésie, 23 mars 2020.
© AP / Firdia Lisnawati

Conséquences directes des mesures sanitaires prises à travers le monde pour lutter contre la pandémie de Covid-19, des milliers de touristes se retrouvent coincés à l'étranger sur leur lieu de vacances. Le ministre français des Affaires Étrangères Jean-Yves Le Drian parle de 130 000 Français bloqués à l'étranger.
 

Le ministre français des Affaires étrangères assure vouloir faire rentrer les Français "le plus vite possible" "dans les jours qui viennent", via "des vols commerciaux spéciaux" que les compagnies aériennes sont en train de mettre en place en accord avec les pays dans lesquels les Français sont bloqués. D'ici là, il a réitéré son appel au "sang-froid" et à la "patience".
 
Sur place, ces touristes sont sommés de rentrer chez eux. Des injonctions provoquant des situations de crise notamment en Égypte, au Maroc, en République dominicaine ou encore aux Philippines, où plusieurs centaines de voyageurs français se retrouvent coincés dans les aéroports en attente d'un vol providentiel.

En Inde, 2 000 touristes français sont bloqués. Revoir notre reportage :
 
Chargement du lecteur...

Touristes français bloqués aux Philippines

Aux Philippines, l'état d'urgence a été décrété. C'est la course contre la montre avant la suspension des vols internationaux, tandis que les vols intérieurs le sont progressivement déjà depuis quelques jours.

Il y a dix jours, les autorités philippines avaient d'abord annoncé que les étrangers avaient entre 48 et 72 heures pour quitter le pays depuis la capitale s’ils le souhaitaient. Depuis, ce délai imposé aux touristes étrangers pour quitter le pays a été levé.
 
Comme le reste du monde, les Philippines ne sont pas épargnées par la pandémie de coronavirus. Le nombre de cas enregistrés est passé à près de 200, et une quinzaine personnes décédées.
 
Les 55 millions d'habitants de Luzon, la plus grande île de l'archipel sur laquelle se trouve la capitale Manille, sont en confinement pour un mois. Les écoles, les transports et les services publics ainsi que les entreprises ont suspendu leurs activités.
 
Cyrielle Istin fait de partie de ces Français bloqués sur l'île touristique de Cébu. Sur le compte Facebook qu'elle a créé "Français bloqués aux Philippines", plus de 450 abonnés s'échangent le témoignage de leur galère.
 
Chargement du lecteur...
© TV5MONDE
Ils évoquent pêle-mêle les réponses qualifiées d'"évasives" de l'ambassade (pas de vols spéciaux affrétés par la France pour l'instant), les billets pour des vols qu'ils arrivent à décrocher à des prix "exorbitants", et avec des escales qu'ils estiment dangereuses en Chine ou en Corée du Sud. Problème : ces vols s'effectuent sur des liaisons qui s'annulent les unes après les autres.
 
Le groupe s'organise et est en train d'établir une liste, à l'aide d'un formulaire à remplir en ligne.
 
Ces personnes sont principalement bloquées aux aéroports internationaux de Manille, Clark ou Cébu, et dans les petites îles de Coron, Siargao, Palawan, Siquijor, Bohol, Sirugao, ou Bocara, où les aéroports ferment petit à petit et laissent donc ces touristes "indésirables" sans possibilité de vol retour, ni même de logement : les hôteliers ne veulent plus les accueillir.
 
Ils lancent un appel à l'aide aux autorités françaises, qui leur conseille de s'inscrire sur le dispositif Ariane via le site Internet du Quai d'Orsay - afin qu'ils puissent être joignables. 
 
L'ambassade de France à Manille communique via les réseaux sociaux et conseille aux touristes de rejoindre comme ils peuvent les aéroports internationaux, promettant la mise en place de navettes.
 

Le gouvernement français lance un site web pour aider les Français en difficulté dans le monde : www.sosuntoit.fr


Pour qui ?  Les Français en attente d’un vol et qui ne disposent pas d’hébergement. 
Ce site Internet met en relation des Français bloqués à l’étranger en situation de difficulté, et des Français établis hors de France se portant volontaires pouvant les accueillir.