Info

Coronavirus en Arabie saoudite : silence, on ne tourne plus [L'œil de Slimane]

Chargement du lecteur...

Du jamais-vu, en un millénaire et demi. "Nombril" de l'univers, cœur battant de l'oumma, saints des saints de l'islam, l'esplanade de la Kaâba n'est plus accessible depuis la fin février. Ainsi en a décidé le gouvernement saoudien, coronavirus oblige, avec le feu vert des oulémas du royaume. "Silence, on ne tourne plus", c'est la chronique de l'éditorialiste de TV5MONDE, Slimane Zeghidour.

La Kaâba est le "Cube" qui se dresse au sein de la Grande Mosquée de La Mecque, ville natale de Mohammed et le premier lieu saint de l'islam.

C'est vers elle que se tournent, cinq fois chaque jour, les fidèles pour se prosterner. C'est en sa direction que sont orientées les mosquées ainsi que les sépultures des croyants à travers le vaste monde.
La Kaaba, lieu le plus sacré de l'islam, à La Mecque.
La Kaaba, lieu le plus sacré de l'islam, à La Mecque.
© Creative Common

Le dogme islamique en a même érigé la visite en cinquième "pilier" de l'islam, lors du hadj, le pèlerinage annuel, pour tout musulman pratiquant qui en a les moyens physiques et financiers.

Pour autant, le mouvement des fidèles sur l'esplanade de la Kaâba, autour de laquelle ils doivent tourner dans le sens inverse d'une horloge, ne devrait jamais s'arrêter, de jour comme de nuit, ne serait-ce qu'avec une poignée de marcheurs...

On y a même vu, au début du XXème siècle, lors d'une inondation de l'esplanade suite à un violent orage, des fidèles continuer à y tourner autour en... nageant! Et pourtant... Outre l'interdiction d'accès à la Kaâba, c'est le hadj lui-même qui sera, c'est fort probable, suspendu, et ce pour la première fois dans l'histoire de l'islam.