Info

Coronavirus : quels pays amorcent le déconfinement ?

Une foule de Barcelonais se presse sur la promenade du bord de mer. Les Espagnols peuvent de nouveau se balader depuis ce samedi 2 mai 2020.
Une foule de Barcelonais se presse sur la promenade du bord de mer. Les Espagnols peuvent de nouveau se balader depuis ce samedi 2 mai 2020.
© AP Photo/Emilio Morenatti

Wuhan, le berceau du Covid-19 en Chine, a été l'une des premières villes à lever son confinement le 8 avril dernier. Un mois plus tard, l'Europe se lance à son tour dans un déconfinement progressif et prudent, surveillant une "deuxième vague" envisagée par certains spécialistes. Tour d'horizon des déconfinements et des mesures mises en place pour entrer dans "le monde d'après" .

L'Europe sort progressivement du confinement

Les États européens confinés et ceux qui ne le sont plus, le lundi 11 mai 2020.
Les États européens confinés et ceux qui ne le sont plus, le lundi 11 mai 2020.
© TV5MONDE

 
  • Albanie

Le pays a autorisé lundi 20 avril la relance de l'activité économique dans quelque 600 secteurs, dont l'agriculture et l'élevage, la production alimentaire, l'industrie minière et textile, et la pêche.

  • ​Allemagne
En Bavière piscines et salles de sport sont à nouveau accessibles. Le vendredi 15 mai, les restaurants de Berlin, ainsi que les Biergarten, brasseries en plein air de Bavière, ont ouvert, après plusieurs semaines de fermeture liées au Covid-19. Ce lundi 25 mai, les piscines de plein air de Berlin rouvrent après des semaines de fermetures liées au COVID-19.

Les écoles ont rouvert progressivement le lundi 4 mai dans certains Länder. Les coiffeurs lèvent le rideau, de même que les lieux de cultes et musées. Lieux culturels, bars et restaurants (sauf pour les livraisons à domicile), aires de jeu et terrains de sports demeurent fermés. Commerces d'alimentation, librairies, garages, magasins de vêtements et autres fleuristes peuvent de nouveau accueillir des clients. 
 

Les grands rassemblements tels que les concerts ou compétitions sportives, sont toujours interdits, au moins jusqu'à fin août. Le ministre allemand de l'Intérieur et des Sports s'est dit favorable dimanche à une reprise du championnat national de football, dans une interview au quotidien Bild.

Angela Merkel a toutefois appelé à maintenir la discipline. "Aller trop vite serait une erreur, c'est ce qui m'inquiète", a-t-elle dit.

Les rassemblements de plus de deux personnes restent proscrits, une distance minimale de 1,5 mètre est censée être observée dans les lieux publics, et le port du masque "fortement recommandé".

 
  • Autriche

Cafés et restaurants rouvrent ce vendredi, après deux mois d'arrêt.

L'Autriche vaita rouvert ses petits commerces dès le mardi 14 avril ; les autres magasins ont suivi ce lundi 4 mai avec des aménagements pour respecter les distances de précaution.

Chargement du lecteur...
 

Les restrictions de déplacement sont levées, les rassemblements autorisés jusqu'à 10 personnes, avec respect de la distanciation sociale. Le port du masque est obligatoire dans les transports et les magasins. Les écoles devraient rester fermées jusqu'à mi-mai. Seuls les élèves de terminale en lycée sont autorisés à reprendre les cours.

Pas de manifestations culturelles ni rassemblements publics au moins jusqu'en juillet.

  • Azerbaïdjan
Le début du déconfinement en Azerbaïdjan est pour le 18 mai, avec la réouverture progressive des cafés, restaurants et parcs.

 
  • Belgique 
Après la réouverture des commerces le 11 mai, les écoles ont rouvert progressivement ce 18 mai en Belgique, où des mesures de confinement sont en vigueur depuis la mi-mars.

Les entreprises qui n’accueillent pas de public ont revu leurs employés à partir de ce lundi 4 mai, ainsi que les merceries et les magasins de tissu ont rouvert le 4 mai pour aider à la confection des masques. Le masque est désormais obligatoire dans les transports.


Quant aux restaurants, ils ne rouvriront progressivement qu'à compter du 8 juin au plus tôt. Pour les cafés et les bars le calendrier n'a pas été défini.

Au niveau des rassemblements et des contacts sociaux, "il n'y aura probablement pas de retour à la normale cet été", a affirmé la Première ministre Sophie Wilmès lors d'une conférence de presse ce mercredi 13 mai.

Toute "manifestation culturelle, sportive et récréative" reste "interdite jusqu'au 30 juin",  ajoute la Première ministre.
 

  • Bulgarie

Alors que les crèches, les écoles et les universités restent fermés, Sofia assouplit le confinement mis en place depuis le 13 mars, les mesures de confinement très strict commencent à être assouplies avec l'autorisation des promenades dans les parcs, une ouverture prochaine des terrasses des cafés et des restaurants et une autorisation des déplacements à l'intérieur du pays à partir du 6 mai.

Le championnat de Bulgarie de football reprendra le 5 juin à huis clos après une interruption de deux mois et demi en raison des mesures de lutte contre le nouveau coronavirus, a annoncé la fédération jeudi.
 

  • Chypre
Réouverture des écoles, cafés, restaurants, salons de coiffure dans le cadre du déconfinement progressif, en ce 18 mai.

 
  • Croatie 

Certains magasins, les musées, les bibliothèques, ainsi que les transports publics ont déjà rouvert. Les rassemblements religieux sont autorisés depuis samedi 2 mai.

Lundi 4 mai, les services impliquant un contact rapproché avec le client, comme les coiffeurs, ont pu rouvrir.

Le 11 mai, ce sera le tour des terrasses, bars et restaurants. Les rassemblements seront autorisés jusqu'à 10 personnes et les jardins d'enfants et écoles rouvriront sur la base du volontariat.

  • Danemark

Les collèges, restaurants, lieux de culte ont rouvert leurs portes, ce lundi 18 mai au Danemark. Les activités associatives en extérieur ont également repris.

Salons de coiffure, masseurs, tatoueurs, dentistes et auto-écoles : de nombreuses petites entreprises ont rouvert leurs portes lundi 20 avril après cinq semaines de fermeture.

Le Danemark a rouvert mercredi 15 avril crèches, écoles maternelles et primaires. Suivront les établissements du secondaire le 10 mai. 

Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits et restaurants, bars, centres commerciaux, salles de sports et lieux publics sont fermés au moins jusqu'au 10 mai.

Les frontières demeurent fermées, les voyages à l'étranger déconseillés. Des restrictions resteront en place pendant des mois, a prévenu le gouvernement.
 

 
  • Espagne
Madrilènes et Barcelonais ont retrouvé leurs parcs et terrasses, tandis que les habitants des autres régions moins touchées par la pandémie peuvent retourner sur les plages.
Certains petits commerces comme les coiffeurs peuvent recevoir des clients individuellement sur rendez-vous, et bars et restaurants ont le droit de vendre des produits à emporter.

L'Espagne, dont les 47 millions d'habitants étaient enfermés depuis mi-mars, a d'ores et déjà redécouvert samedi 2 mai les joies du sport et de la promenade. Mais dès cette date, le port du masque sera obligatoire dans les transports publics, a annoncé samedi le chef du gouvernement Pedro Sanchez.
 

Une partie des travailleurs avait déjà repris le chemin des usines et des chantiers lundi 13 avril. Des millions de masques leur ont été distribués.

Deuxième étape du déconfinement progressif : à partir de lundi 11 mai, les réunions familiales ou amicales de 10 personnes sont à nouveau autorisées. Une exception pour Madrid et Barcelone qui restent confinées, même si les entraînements ont repris pour les joueurs du FC Barcelone (vendredi 9 mai) et leurs collègues du Real Madrid (qui reprennent le 11 mai).

Les Madrilènes et les Barcelonais retrouvaient ce lundi 25 mai leurs amis, leurs parcs et leurs terrasses après dix semaines d'un des confinements les plus stricts au monde tandis que les habitants d'autres régions espagnoles moins frappées par la pandémie peuvent de nouveau goûter aux joies du bain de mer.


Seuls les déplacements à l'intérieur des provinces sont autorisés. Cinémas et théâtres restent fermés.

Les écoles ne reprendront qu'en septembre.

Chargement du lecteur...
 
  • Finlande
L'isolement de la capitale finlandaise Heksinki et de sa région, qui interdisait toute entrée ou sortie depuis le 27 mars, a été levé le 15 avril.

Les enfants ont repris le chemin de l'école jeudi 15 mai après une interruption de 6 semaines ! Les vacances d'été arrivant bien vite, un système de cours par correspondance a été mis en place.

De strictes mesures de distanciation physique ont été mises en place. Les récréations seront étalées pour éviter d'avoir trop d'enfants dans la cour en même temps et les espaces inutilisés dans l'école seront transformés en salles de classe pour permettre de répartir les effectifs, avait expliqué la ministre de l'Education Li Andersson le 29 avril, en annonçant la reprise des classes.

Les restaurants, bars et institutions culturelles comme les théâtres pourront ouvrir leurs portes à partir du 1er juin, avec des mesures de distanciation physique et l'interdiction de rassembler plus de 50 personnes.

  • France

"Grâce à vous, le virus a reculé. Mais il est toujours là. SAUVEZ DES VIES RESTEZ PRUDENTS", a tweeté le président Emmanuel Macron à quelques heures de l'échéance.
Ce lundi 11 mai, la France a entamé son déconfinement après 55 jours d'arrêt forcé. 
Les établissements scolaires vont rouvrir au compte-gouttes. Du côté des entreprises, il est demandé de privilégier le télétravail dès que cela est possible.

Lire : déconfinement en France : écoles, transports, entreprises... les précisions d'Édouard Philippe

(Re)lire Coronavirus en France : le confinement prolongé jusqu'au 11 mai a annoncé Emmanuel Macron

Après près de deux mois au ralenti, le pays s'apprête donc à redémarrer prudemment. 

Dans les entreprises, on se prépare à la reprise.

Chargement du lecteur...


Reprise des visites dans les Ehpad
Lors d'une conférence de presse ce dimanche 19 avril, le Premier ministre français, Edouard Philippe, indiqué que les visites dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sous conditions. Elles seront effectuées "à la demande du résident" et sous conditions : deux personnes au maximum autorisées et aucun contact physique possible.

Déconfinement en Nouvelle-Calédonie
Situation différente en Outre-mer. En Nouvelle-Calédonie, la levée progressive du confinement pour lutter contre le Covid-19 est entrée en vigueur lundi 20 avril. Tous les commerces, services et entreprises ont rouvert leurs portes, à l'exception des bars, des discothèques, des cinémas ou encore des salles de sport.   

Déconfinement progressif à Saint-Pierre-et-Miquelon 
Les 6.000 habitants de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon vont pouvoir sortir du confinement à partir de lundi mais l'activité ne reprendra que progressivement en fonction des secteurs, a annoncé samedi la ministre des Outre-Mer Annick Girardin, dans un communiqué.

  
  • Grèce

Les terrasses ont rouvert. L'Acropole d'Athènes, monument phare de l'Antiquité, a rouvert pour quelques rares visiteurs ce lundi 18 mai, sous une grosse chaleur, en présence de la présidente de la République hellénique, deux mois après la fermeture des sites archéologiques de Grèce pour cause de pandémie.
Après sa visite sous escorte, la présidente de la République Katerina Sakellaropoulou s'est félicitée qu'on puisse "de nouveau visiter le site de manière traditionnelle" après l'avoir fait "via la technologie moderne" pendant deux mois.

Chargement du lecteur...

Les écoles secondaires ont également rouvert leurs portes.
 

  • Hongrie 

Hors Budapest, les terrasses de café et restaurants ont rouvert ce lundi 4 mai ainsi que les plages et bains publics. Le masque sera obligatoire dans les transports et les magasins. Les entrainements sportifs professionnels sont également autorisés. Les lycéens ont retrouvé les bancs de l'école afin de préparer leur bac dont les épreuves ont été maintenues.
 

  • Irlande

L'Irlande a décidé commencer un déconfinement progressif, ce lundi 18 mai, en autorisant la réouverture de certains magasins et le retour au travail d'une partie des employés.

Les jardineries, quincailleries et marchés de producteurs sont de nouveau autorisés à reprendre leurs activités tandis que les travailleurs exerçant leur profession à l'extérieur comme les employés du bâtiment ou les jardiniers peuvent retourner au travail.
Le confinement, entré en vigueur le 28 mars, avait été prolongé après le mardi 5 mai. Quant aux écoles de l'île, elles ne rouvriront qu'en septembre.
 

  • Islande 
Les discothèques fermées depuis neuf semaines se sont à nouveau électrisées lundi 25 mai. C'est le premier pays d'Europe à rouvrir ses boîtes de nuit après la Lettonie.
En Islande, les universités, musées et salons de coiffure rouvrent lundi 4 mai. 
 
  • Italie

Piscines et salles de sport sont à nouveau accessibles. Le site archéologique de Pompeï rouvre ses portes au public ce mardi 26 mai.
La basilique Saint-Pierre de Rome a ouvert ses portes au public lundi 18 mai, symbole du retour à une relative normalité en Italie où le déconfinement s'accélère, avec reprise des messes et réouverture timide des commerces, cafés et terrasses. Les commerces de détail, ainsi que les musées, lieux culturels et bibliothèques, ont pu rouvrir. 

Les déplacements continueront d'être limités à l'intérieur de la commune de résidence et liés aux seules exigences de travail et de santé.

(Re)voir : Déconfinement en Italie, la cité antique de Pompéi de nouveau accessible

Chargement du lecteur...

En présence de nombreux policiers portant masque et gants chirurgicaux, une poignée de visiteurs, suivant les marquages au sol pour respecter une distance minimum d'1,5 mètre, est entrée dans la basilique, coeur du Vatican et qui était fermée depuis le 10 mars, après une prise de température et la désinfection des mains avec du gel.

Sous l'immense coupole aux marbres sculptés et polychromes, les fidèles se comptaient sur les doigts de la main, quelques-uns recueillis en prière à genoux devant le tombeau du défunt pape Jean Paul II.

Dans la région de Venise, les plages ont rouvert le vendredi 5 mai. Une réouverture qui s'accompagne de mesures anti-Covid-19.

Les autorités italiennes avaient entamé lundi 4 mai un allègement attendu par tous, pour faire repartir une économie mise à genoux par la maladie.

Chargement du lecteur...

Les autorités reconnaissent toutefois rester inquiètes face au risque d'une deuxième vague.

Pour l'heure, les écoles et les universités restent fermées, le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a promis la réouverture des écoles en septembre seulement, pour ne pas mettre "en jeu la santé des enfants", dans une interview publiée dimanche 26 avril par le quotidien de gauche La Repubblica. L'Italie avait entamé son confinement le 10 mars.
 

 Ce lundi 25 mai, ll est par contre à nouveau nouveau possible d’aller faire du sport en salle et d’aller à la piscine, à condition de respecter certaines règles

 Une semaine après le feu vert à la réouverture des bars et restaurants, les quelque 10 millions d’Italiens qui fréquentent plus ou moins assidûment les salles de sport vont à nouveau pouvoir aller transpirer, à condition toutefois de réserver leur place. Seules deux régions ont retardé cette réouverture, la Lombardie (Nord) au 31 mai et la Basilicate (Sud) au 3 juin.
 

  • Estonie, Lettonie et Lituanie
Les trois Etats baltes ont rouvert leurs frontières communes. La Lettonie est le premier pays d'Europe a avoir rouvert ses discothèques.  (Re)lire : Coronavirus en Italie : vers une réouverture des écoles en septembre
 
  • Luxembourg
Après plus d'un mois de confinement, le Grand Duché a entamé progressivement des changements depuis le lundi 20 avril :
- les mariages civils et les funérailles sont à nouveau autorisés (20 personnes maximum),
- certains magasins rouvrent (bricolage, jardinage...),
- les chantiers reprennent
- réouverture du service en terrasse des cafés et restaurants 

Et depuis ce lundi 4 mai, les lycéens ont tous retrouvé leur classe : 
 
Chargement du lecteur...


Le port du masque est obligatoire "dans les transports publics et là où il n’est pas possible de respecter une distance de 2 mètres".

  • Norvège

La Norvège a rouvert ses crèches et levé l'interdiction des séjours en résidence secondaire. Certaines professions de santé comme les kinésiologues et les psychologues peuvent reprendre leur activité.

A partir du 27 avril, une réouverture partielle est prévue pour les collèges, lycées et universités, ainsi que les salons de coiffure, de massage et de dermatologie.
 

Chargement du lecteur...
 

Les autres règles perdurent : interdiction des événements culturels et sportifs, fermeture des frontières, mesures de quarantaine et d'auto-isolement, télétravail encouragé.
 

  • Pays-Bas
Le gouvernement néerlandais a annoncé mardi 21 avril la réouverture partielle à partir du 11 mai des écoles primaires et des garderies, fermées depuis la mi-mars, tout en préservant d'autres mesures visant à endiguer la pandémie de Covid-19. Lundi 11 mai : reprise d'activité pour les auto-écoles, salons de coiffure, kinés et  bibliothèques en appliquant des règles de distanciation.

Les Pays-Bas, qui ont préféré favoriser le développement d'une immunité collective et ont fait le choix d'un "confinement intelligent" aux règles plus souples que ses voisins, suivent ainsi l'exemple de l'Allemagne et d'autres pays scandinaves qui ont également commencé à rouvrir leurs écoles.

 
  • Pologne 

Le gouvernement a annoncé l'ouverture lundi 4 mai d'hôtels, de centres commerciaux, d'une partie des institutions culturelles, dont des bibliothèques et certains musées.

A partir de mercredi 6 mai, crèches et jardins d'enfants doivent rouvrir à leur tour, même si les autorités locales dont ils dépendent ont annoncé que la plupart d'entre eux resteront fermés.

(Re)lire - En Pologne, l'élection présidentielle du 10 mai pourra-t-elle avoir lieu ?
 
  • Portugal
La deuxième phase du plan de déconfinement a eu lieu ce lundi 18 mai au Portugal : les restaurants, cafés et terrasses, crèches et lycées ont rouvert. 
 

Le 4 mai dernier, c'était les librairies et concessionnaires automobile qui avaient rouvert. Le commerce local, jusqu'à 200 m2, donnant sur la rue, avait également rouvert, avec masque obligatoire. Tout comme les salons de coiffure et d'esthétique, sur rendez-vous.

Certains services publics, tels que les centres d'impôts, vont rouvrir sur rendez-vous, avec masque obligatoire. Dans les transports publics, le masque est également obligatoire.
 

  • République de Macédoine du Nord
Les cafés et restaurants ont rouvert dans la capitale et le reste du pays, ce lundi 18 mai.
 
  • République tchèque

En République tchèque, coureurs ou cyclistes ne sont plus obligés de porter un masque depuis le 7 avril. Les magasins de jardinage, matériaux de construction et vélos ont rouvert leurs portes le 9 avril.

Les commerces doivent offrir du désinfectant et des gants à usage unique. Les clients doivent respecter la distanciation sociale.

Vendredi 24 avril, le gouvernement tchèque a assoupli davantage ses restrictions imposées pour endiguer l'épidémie de nouveau coronavirus, en annonçant l'ouverture des frontières aux voyages d'affaires en provenance de l'Union européenne.

  • Royaume-Uni  

En Grande-Bretagne, le pic de la pandémie a été atteint selon le Premier ministre Boris Johnson, qui a promis un plan de déconfinement. Le déconfinement est promis pour le 2 juin. 

Les habitants de l'Angleterre sont donc autorisés à partir de ce mercredi 13 mai à sortir davantage de chez eux et encouragés à se rendre au travail s'ils ne peuvent travailler de chez eux, un premier assouplissement modeste du confinement en place depuis fin mars au Royaume-Uni.

La pandémie a fait plus de 32.000 morts testés positifs dans les hôpitaux et maisons de retraite selon le dernier bilan des autorités sanitaires mardi 12 mai.
 

Chargement du lecteur...
  • Serbie 
 Les centre commerciaux ont ouvert ce 8 mai. Les jardins d'enfants eux seront à nouveau ouvert le 11. Le couvre-feu est maintenu mais cafés et restaurants  ont ouvert ce lundi 4 mai dans le respect de la distanciation sociale. Il en va de même pour les transports publics, trains intercités et bus longue distance avec port du masque obligatoire.
 
  • Suisse

Ce lundi 27 avril, la Suisse a entamé sa sortie progressive du confinement. Certaines activités et commerces, fermés depuis près de 6 semaines, ont pu rouvrir leurs portes.

Chargement du lecteur...
 

Le ministre de la Santé a prévenu que les précautions d'hygiène et la distanciation sociale "resteront très importantes et pendant longtemps"

Chargement du lecteur...
 

Lundi 11 mai les écoles et collèges rouvrent, avec des classes aux effectifs souvent allégés. Restaurants, musées et librairies reprennent également en respectant toutefois des conditions spécifiques. Les rassemblements de plus de cinq personnes restent théoriquement interdits.  

  • Slovénie

Les terrasses et cafés ont rouvert leurs portes ce lundi 4 mai. Certains petits commerces ont déjà pu rouvrir lundi 20 avril, en imposant de strictes mesures de distanciation sociale. Les parcours de golf ou terrains de badminton peuvent également rouvrir, car il ne s'agit pas de sports de contact.

Le masque sera obligatoire dans les lieux publics fermés, les transports et les magasins.

Les Slovènes, qui avaient interdiction de quitter leur ville de résidence depuis le 30 mars, ont désormais le droit de se rendre le weekend dans leur résidence secondaire.

  • Ukraine 

Kiev, la capitale, rouvre son métro, fermé depuis près de dix semaines. 

En Chine, les habitants peuvent sortir de chez eux

 

Les Chinois, qui ne rapportent pratiquement plus de cas, ont entamé leurs premières vraies vacances depuis le début de la crise. La Cité interdite, notamment, a rouvert, quoique de manière plus limitée qu'à l'ordinaire. A Hong Kong, les parcs de la ville ont été envahis à la faveur d'un week-end férié et d'une météo ensoleillée.

La province du Hubei, hormis son chef-lieu Wuhan, avait démarré son déconfinement le 25 mars, levant sous certaines conditions des restrictions de déplacement. 

Le bouclage de Wuhan, où le nouveau coronavirus a surgi en décembre 2019, a été levé le 8 avril, mais la mairie a replacé en confinement 70 quartiers résidentiels sur 7.000, après la découverte de porteurs "asymptomatiques" (qui ne présente aucun symptôme clinique).

A Wuhan, comme dans le Hubei, les habitants doivent produire sur leur téléphone portable un code QR vert prouvant qu'ils sont en bonne santé. 
 

(Re)voir : Coronavirus en Chine : Wuhan lève le confinement
Chargement du lecteur...

 

La Chine rouvre ses écoles

Signe du recul de la pandémie de coronavirus, les écoles rouvrent dans deux grandes villes chinoises, ce lundi 27 avril. À Pékin, seuls les lycéens de dernière année sont concernés, à Shanghai l'autorisation s'étend aux collégiens. Une ouverture encadrée par des mesures d'hygiène très strictes. 

Chargement du lecteur...


En Asie, d'autres pays assouplissent le confinement 

  • Corée du Sud

La Corée du Sud amorce un assouplissement des mesures de distanciation sociale, après la chute du nombre de cas de nouveau coronavirus dans le pays au cours des derniers semaines.

A compter du mercredi 6 mai, les rassemblement et de nombreux événements sont à nouveau autorisés, "à la condition qu'ils mettent en place des mesures de désinfection", précise le Premier ministre, Chung Sye-kyun.

Des lieux publics comme les musées et les galeries d'art viennent de rouvrir et les saisons professionnelles de certains des sports les plus populaires du pays, comme le baseball et le football, viennent aussi tout juste de débuter, avec des semaines de retard à cause du virus.

Les écoles ont rouvert mercredi 20 mai, avec les précautions d'usage: vérification de la température corporelle, gel hydroalcoolique, et salutations à distance.

Cependant, Séoul a denouveau fermé tout ses bars, discothèques et restaurants depuis qu'un pic de contamination a été constaté. Plus d'une cinquantaine de nouveaux cas de contamination ont été rattachés à un homme de 29 ans testé positif après avoir fréquenté cinq clubs et bars le week-end précédent à Itaewon, l'un des quartiers branchés de Séoul.

 
  • Inde

Lundi 25 mai, environ un tiers des vols intérieurs reprennent en Inde. Une annonce du ministre fédéral de l’Aviation civile, Hardeep Singh Puri. L'Inde a prolongé le confinement du pays jusqu'à la fin mai, mais avec des assouplissements possibles afin de "faciliter les activités économiques".

L'Autorité de gestion nationale des situations d'urgence a ajouté que les restrictions seront modifiées "si nécessaire, afin de faciliter les activités économiques tout en contenant le virus". A partir du 8 juin, les accès aux édifices religieux, hôtels, restaurants et centres commerciaux "seront autorisés" après consultations avec les autorités de chaque Etat indien.

Ce confinement qui affecte 1,3 milliard de personnes - le plus vaste de la planète - est en place depuis la fin du mois de mars et a eu des conséquences dramatiques pour les plus pauvres et les plus précaires des Indiens, qui ont été des millions à perdre leurs emplois. 
 

  • Japon

Le Premier ministre a annoncé la levée de l'état d'urgence dans les dernières régions de l'archipel où il était encore en vigueur, notamment à Tokyo, permettant à la troisième économie du monde de redémarrer, tout en appelant à la prudence.
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé jeudi 14 mai la levée dans la majorité des régions de l'état d'urgence mis en place début avril pour lutter contre la pandémie de Covid-19, le maintenant en revanche dans les grandes agglomérations de Tokyo et d'Osaka notamment.

"Nous avons décidé aujourd'hui de lever l'état d'urgence dans 39 préfectures", sur les 47 que compte le Japon, a déclaré le chef du gouvernement au cours d'une conférence de presse. Prolongé le 4 mai, l'état d'urgence devait demeurer en vigueur jusqu'à la fin du mois.

  • Kazakhstan
Les mosquées et les restaurants de Nur-Sultan ont rouvert leurs portes lundi 18 mai, pour la "grande joie" des habitants de la capitale kazakhe, après presque deux mois d'un confinement strict lié au coronavirus.
 
  • Singapour
Singapour autorise certains commerces et entreprises à rouvrir, dont les salons de coiffure., ce mardi 12 mai. "Je sais que certains peuvent ne pas s'être coupé les cheveux depuis un certain temps, mais il n'y a pas besoin de se précipiter chez son coiffeur le 12 mai", disait à la presse quatre jours auparavant le ministre du Développement national Lawrence Wong.
 
  • Thaïlande
À Bangkok, les habitants sont entrés dans la deuxième phase de déconfinement. Les commerces et musées sont désormais réouverts. 
 
  • Vietnam
Le Vietnam, qui ne déplore officiellement aucun décès et compte moins de 300 cas, a commencé à sortir jeudi 23 avril, du confinement drastique qu'il avait imposé dès les premiers jours de février. Certains commerces sont autorisés à rouvrir.
 
  • Voir aussi : comment le Vietnam, voisin de la Chine, a réussi à contrer le virus ?
Chargement du lecteur...

 

 Le déconfinement en Afrique

 
  • Afrique du Sud 

L'Afrique du Sud a commencé ce vendredi 1er mai à donner un peu d'air à sa population et à son économie, en allégeant avec précaution le confinement qui a permis depuis cinq semaines de ralentir la progression de la pandémie de coronavirus.

Depuis minuit, un million et demi de personnes ont été autorisées à reprendre le travail, sous stricte protection sanitaire, dans des secteurs comme le bâtiment, le textile ou la maintenance. Mais l'essentiel des restrictions est resté en place.

Avec plus de 5.600 cas et une centaine de morts, le pays le plus industrialisé d'Afrique subsaharienne est aussi, de loin, le plus touché par le Covid-19.

En annonçant cet allègement, le président Ramaphosa a néanmoins encouragé les entreprises à maintenir le télétravail "quand cela est possible", mettant en garde contre une levée précipitée des restrictions qui risquerait de favoriser une flambée de la propagation du virus et "nécessiterait (...) un autre confinement dur".

Le porte du masque est quant à lui obligatoire  à compter de ce 1er mai.

  • Bénin

Les écoles du Bénin ont rouvert leurs portes lundi 11 mai, avec des consignes strictes de distanciation, d'hygiène et distribution de masques, après plusieurs semaines de fermeture pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Tous les établissements scolaires, à l'exception des maternelles et des universités, accueillent à nouveau leurs élèves protégés par des masques, dont le port est obligatoire au Bénin, et en imposant une distanciation sociale d'un mètre.

  • Côte d'Ivoire

Les "maquis" ces bars-restaurants populaires emblématiques d'Abidjan ont rouvert vendredi 15 mai. Le gouvernement estimant l'épidémie contenue - 2.017 cas dont 24 décès - a finalement levé les mesures de restriction.

Chargement du lecteur...


Et dimanche 17 mai, le culte a repris dans les églises comme ici, à la paroisse Sainte-Cécile-des-deux-plateaux-Vallon d'Abidjan :
 

Chargement du lecteur...
 
  •  Djibouti
Le gouvernement de Djibouti, pays de la Corne de l'Afrique qui abrite d'importantes bases militaires étrangères, a prolongé dimanche jusqu'au 17 mai le confinement pour lutter contre le coronavirus, après en avoir annoncé l'allégement progressif.
Il devait commencer à assouplir le confinement imposé pour lutter contre le coronavirus ce lundi 11 mai.
 
  • ​Egypte 
Le vendredi 15 mai, les hôtels de tourisme ont réouvert partiellement, notamment au Caire. 
 
  • Gabon

Le confinement total de la capitale du Gabon, Libreville, et de trois communes limitrophes, mis en place il y a deux semaines pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, va être assoupli, a annoncé lundi 4 mai le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale.

Fermés depuis deux semaines, certains commerces non alimentaires, comme les salons de coiffure et les garages, seront de nouveau autorisés à ouvrir.

Lire : Coronavirus, le Gabon assouplit le confinement à Libreville

  • Ghana
Le Ghana est devenu lundi 20 avril le premier pays d'Afrique à lever le confinement imposé depuis trois semaines : une décision qui soulage les plus démunis autant qu'elle inquiéte sur l'avenir de la propagation du coronavirus dans le pays. 

Le président Nana Akufo-Addo a annoncé que le pays levait le confinement après 21 jours dans les plus grandes villes. Les résidents de la capitale, Accra, et des principaux centres sont autorisés à reprendre le travail.

Le chef de l'Etat a assuré que grâce à une importante augmentation des capacités de dépistage, la traçabilité des personnes en contact avec les malades et l'ouverture de nouveaux centres de quarantaine, le pays était en mesure de retrouver un semblant de vie quotidienne. 

La fermeture des écoles et l'interdiction des rassemblement publics restent en place.
 
  • Liberia
Le vendredi 15 mai, le Liberia a partiellement rouvert les mosquées, le jour de grande prière hebdomadaire. Le culte a également repris dans certaines églises chrétiennes comme on peut le voir ici :
Chargement du lecteur...

 
  • Madagascar
Le confinement imposé dans les trois principales villes de Madagascar pour contenir la pandémie de coronavirus est progressivement levé depuis le lundi 20 avril : reprise des transports en commun et ouverture des certaines écoles à partir de mercredi.
 
  • Malawi
Le président Mutharika avait annoncé le 14 avril à ses 17 millions de compatriotes qu'ils devraient rester pendant au moins trois semaines chez eux, agitant le spectre d'un bilan qui pourrait atteindre 50.000 morts si des mesures strictes n'étaient pas rapidement prises contre le Covid-19.

Mais, saisi par une ONG, le juge Kenyatta Nyirenda a suspendu mardi 28 avril l'entrée en vigueur du confinement au motif qu'il n'était accompagné d'aucune mesure d'aide aux populations les plus démunis du pays. Mardi, le même magistrat a décidé de renvoyer le fond du dossier devant la Cour constitutionnelle. Le confinement est donc enterré pour de nombreuses semaines le temps que la haute cour prenne sa décision.
 
  • Mauritanie
La Mauritanie, peu touchée par le Covid-19, a annoncé le 6 mai alléger les mesures vigoureuses prises contre la pandémie, avec une réouverture des marchés à partir de jeudi et une reprise des prières collectives vendredi 8 mai. Les autorités ont officiellement déclaré huit cas de contamination, dont six guéris et un décès. Une seule personne est officiellement sous traitement.
 
  • Nigeria
La ville de Lagos a pu reprendre une vie normale ce lundi 4 mai. Face à la pression sociale, après les violences et les pillages qui avaient émaillé ces dernières semaines, le gouvernement a décidé d'assouplir les mesures et de n'imposer qu'un couvre-feu de 19 heures à 6 heures du matin.

(RE)Lire : A Lagos, la faim est pire que le Covid-19

 
  • Rwanda
Les habitants de Kigali ont repris avec empressement le travail le lundi 4 mai, alors que le Rwanda levait partiellement les mesures strictes de confinement adoptées six semaines plus tôt pour freiner la propagation du coronavirus.

Dans la capitale, les commerces ont rouvert tôt et les clients ont afflué toute la journée, trop heureux de reprendre leurs activités habituelles après presque 45 jours de confinement, et veillant à ne pas être piégés par le couvre-feu, maintenu à partir de 20h00 locales, 18h00 TU.
 

Chargement du lecteur...
 
  • RDC

Le quartier de La Gombe à Kinshasa, siège du gouvernement et des grandes ambassades, a commencé mardi 21 avril un déconfinement progressif par la réouverture des supermarchés, des épiceries et des guichets de banques.

L’Assemblée nationale et le Sénat ont par ailleurs voté jeudi 23 avril la prorogation de 15 jours de l'état d'urgence lié à l'épidémie du Covid-19 en République démocratique du Congo.

Le gouvernement a annoncé jeudi 7 mai la réouverture partielle pour les piétons d'un poste-frontière avec la Zambie à l'issue d'une journée de manifestation contre cette mesure préventive prise face à la pandémie de Covid-19.

  • Sénégal 
L'imam de la Grande mosquée de Dakar a annoncé jeudi que les prières restaient suspendues à cause du coronavirus, malgré la décision du président Macky Sall d'autoriser la réouverture des lieux de culte.

Le président sénégalais avait annoncé lundi 12 mai un assouplissement des mesures de restriction adoptées contre le Covid-19, à commencer par une réduction du couvre-feu nocturne à partir du mardi 13 mai et la réouverture des lieux de culte.
 
  • Seychelles

L'archipel des Seychelles, qui n'a recensé que 11 cas de contamination au nouveau coronavirus, a commencé lundi 4 mai à assouplir ses mesures de confinement, la population reprenant timidement le chemin du travail après 25 jours d'interdiction de se déplacer.

Les autorités avaient instauré le confinement le soir du 8 avril, deux jours après la découverte d'un 11e cas de Covid-19 concernant un employé de l'aéroport international de Victoria.

 
  • Tunisie

La Tunisie a levé son confinement le 4 mai. Les lieux de culte et cafés pourront rouvrir à partir du 24 mai. Le confinement très strict avait été mis en place le 22 mars. Dans un décret paru au Journal officiel, le gouvernement prévoit que certaines personnes continuent de rester confinées. Il s'agit notamment des retraités de plus de 65 ans, des personnes atteintes de maladies chroniques ainsi que les femmes enceintes. Le travail a largement repris avec officiellement 50% des effectifs maximum dans le pays où de très nombreuses usines étaient à l'arrêt. Des embouteillages sont réapparus et la foule se pressait de nouveau dans les grands marchés

Dans une première version du décret, les mères dont l'âge des enfants ne dépasse pas 15 ans étaient également exclues du déconfinement. Cette mesure a provoqué un tollé : "Cette exception outrageante traduit la vision machiste et patriarcale qui fait porter aux seules femmes la responsabilité des enfants", selon de nombreuses associations de défense des droits des femmes qui ont signé le 3 mai un communiqué commun. La présidence a reconnu "une erreur dans la rédaction finale du texte".

Le secteur du tourisme se prépare en tous cas au retour des touristes. Le gouvernement a débloqué une aide pour les professionnels du secteur.
 

Chargement du lecteur...


 

Ailleurs dans le monde

 
  • Australie

À partir du 15 mai, l'Australie réouvre ses restaurants et cafés, une étape de plus dans son processus de déconfinement progressif.

La célèbre plage de Bondi Beach près de Sydney, dans le Nouvelle-Galles du Sud était à nouveau accessible aux surfeurs depuis le 28 avril. Il était cependant interdit de rester prendre un bain de soleil sur le sable blanc. Les centaines de sportifs qui ont attendu patiemment dès 7.30 l'ouverture des grilles, ont respecté les consignes de distanciation sociale et la pancarte qui indiquait "surfez et partez", repartant avec leur planche sous le bras juste après avoir profité des vagues.

Chargement du lecteur...


Ce mardi 28 avril également, quatre joueurs stars du rugby à XIII ont été condamnés à des amendes allant de 50 000 dollars (29 000 euros) à 10 000 dollars (6 000 euros) pour ne pas avoir respecté le confinement. Trois étaient partis faire camper le week-end et se sont filmés entrain de faire de la moto et tirer au fusil. Le dernier s'est filmé sur son canapé avec trois jeunes femmes.
La reprise des matchs à huis clos n'est pas envisagée avant le 28 mai.
En accord avec la Nouvelle Zelande, les voyages vont reprendre entre les deux pays. La Première ministre Jacinda Ardern envisage la création d'un espace commun entre les deux pays, une "bulle" au sein de laquelle seraient levées les restrictions aux voyages décidées contre le coronavirus.

  • Brésil

Sao Paulo, Etat le plus touché du Brésil avec un tiers des cas de coronavirus a prolongé le confinement jusqu'au 31 mai.

Les Etats de Rio de Janeiro ou Minas Gerais (sud-est) préparent également des mesures similaires tandis que le district fédéral de Brasilia et l'Etat de Santa Catarina (sud) ont déjà rouvert certaines activités.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a quant à lui affirmé, lundi 20 avril, qu'il espérait que les mesures de confinement prises par les gouverneurs des Etats pour endiguer le coronavirus seraient levées dès cette semaine, alors que le pic de la pandémie n'a pas encore été atteint.
 

  • Voir aussi : Jair Bolsonaro soutient les manifestants qui ne respectent pas les règles de confinement 
Chargement du lecteur...
 
  • Canada
Le Canada a commencé son déconfinement et il diffère beaucoup d'une province à l'autre selon la gravité de l'épidémie. Province la plus touchée par la pandémie, le Québec a annoncé la réouverture de ses écoles primaires à compter du 11 mai. Montréal, épicentre de la crise dans le pays,  autorise la réouverture des écoles à partir du 19.  Le centre-ville a repris des couleurs avec la réouverture des magasins de la célèbre rue Saint-Catherine, après deux mois de confinement.
Le Nouveau-Brunswick a lui, annoncé la réouverture des parcs et des plages. Lundi 27 avril, le Premier ministre Justin Trudeau appelait à une vigilance accrue.
 
Chargement du lecteur...
  • Costa Rica
Le pays lève progressivement ses mesures de confinement : il a autorisé les matchs de football. Le championnat du Costa Rica a repris mardi 19 mai à huis clos, après une interruption de plus de deux mois en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

Devant des tribunes vides, une poignée de journalistes et sous les yeux de leurs équipiers portant un masque sur le banc des remplaçants ou en tribunes pour respecter les distances de sécurité, les deux clubs de Guadalupe et Limon (1-0) ont eu l'honneur de donner le coup d'envoi de la 16e journée du tournoi de clôture du pays d'Amérique centrale.
 
  • États-Unis
En l'absence de directives du président Donald Trump, le déconfinement des Etats-Unis se fait région par région. Plusieurs Etats avertissent que la réouverture se fera lentement pour éviter une deuxième vague.

Pays le plus touché par la pandémie, des Américains se sont rendus en masse sur les plages et dans les parcs pendant le weekend prolongé du Memorial Day (lundi 25 mai), journée de commémoration de tous les morts de guerre.
 

A New-York,  métropole la plus touchée par la maladie, où la fermeture des entreprises est décrétée au moins jusqu'en juin, 80 courtiers ont retrouvé la salle mythique de Wall Street pour la première fois depuis le 23 mars.

Le port du masque et la prise de température y sont obligatoires. En plus des cloisons de plexiglas, les traders doivent respecter les distances de sécurité et suivre des trajets prédéterminés sur le parquet. Il leur est aussi demandé de ne pas prendre les transports en commun pour venir afin de limiter les risques de contamination.

Après les restaurants, les musées et les centres commerciaux, ce vendredi 22 mai, ce sont les bars qui vont pouvoir rouvrir partiellement, au Texas, sauf dans les foyers de contamination. La phase 2 de la reprise économique est donc bien enclanchée, même si le nombre de personnes atteintes par le coronavirus continue d'augmenter dans cet État du Sud des États-Unis. 

La Californie, pionnière en matière de confinement, assouplit ses mesures ce vendredi 8 mai. Certains commerces vont ainsi pouvoir rouvrir mais sous conditions. Les librairies, les disquaires, les magasins de jouets ou de sport ou encore les fleuristes pourront être autorisés à reprendre leur activité uniquement pour de la vente à emporter. Les activités liées à la fabrication et la logistique dans le secteur de la distribution pourraient également reprendre, mais les bureaux, les centres commerciaux et les restaurants resteront fermés.

D'autres Etats ont également annoncé la réouverture : il s'agit de l'Alabama, de l'Alaska, de l'Arizona, du Colorado, de la Floride, de la Georgie, d'Hawaii, de l'Idaho, de l'Illinois, de l'Indiana, du Kansas, du Maine, du Mississippi, du Missouri, du Montana, de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud, de l'Ohio, de l'Oklahoma, de la Pennsylvanie, de Rhode Island, du Tennessee, du Texas, de l'Utah, de la West Virginia et du Wyoming.

Mais au sein d'un état, les comtés peuvent décider d'appliquer ou nom des règles plus restrictives.
 
  • Géorgie
Le Premier ministre Guiorgui Gakharia a annoncé le 7 mai son programme d'assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus, affirmant que le pays rouvrira ses frontières aux touristes étrangers en juillet. Le confinement devrait prendre fin le 22 mai. Le tourisme intérieur sera à nouveau autorisé à partir de juin
 
  • Israël

Les autorités ont autorisé la réouverture des librairies, des quincailleries et des boutiques d'électroménager depuis le 3 mai. La réouverture progressive des écoles est également attendue en Israël ce jour-là.

A l'exception des centres commerciaux, le gouvernement a aussi annoncé que tous les autres commerces peuvent rouvrir leurs portes à partir du dimanche 26 avril mais en respectant des conditions sanitaires strictes comme le port du masque et la limitation du nombre de clients par boutique afin de respecter au mieux les mesures de distanciation sociale.

Si les restaurants et cafés peuvent rouvrir, ils n'ont pas le droit de servir sur place mais peuvent offrir des plats à emporter alors que depuis six semaines seules les livraisons étaient autorisées. 

Les coiffeurs et les centres de beauté sont également autorisés à reprendre leurs activités mais en limitant également le nombre de clients dans les établissements.
 

  • Territoires palestiniens

A Bethléem, en Cisjordanie occupée, c'est une poignée de prêtres de différentes confessions chrétiennes qui ont solennellement assisté à l'ouverture de la basilique de la Nativité, fermée depuis le 5 mars.
A Ramallah, es magasins et entreprises rouvrent à la suite d'un assouplissement des mesures contre le virus.

(Re)voir : Coronavirus : réouverture de la basilique de la Nativité à Bethléem

Chargement du lecteur...
 
  • Iran 
Pays le plus touché du Moyen-Orient, avec plus de 7.500 morts, l'Iran a rouvert ses restaurants ainsi que ses principaux sanctuaires chiites. Les mosquées iraniennes, fermées depuis mi-mars dans le cadre du combat contre la propagation du nouveau coronavirus, ont rouvert le lundi 4 mai dans 30% des comtés du pays, a annoncé le président Hassan Rohani. Et depuis le 30 mais, les prières collectives ont repris dans toutes les mosquées du pays et ce malgré le fait que l'épidémie de Covid-19 semble repartir à la hausse.
 
  • Liban
Le pays avait amorçé son déconfinement.
Le gouvernement libanais a décrété ce mard 12 mai i un reconfinement total de quatre jours, à partir  sur fond de reprise du nombre de contaminations au nouveau coronavirus avec l'assouplissement des restrictions.
 
  • Lituanie
La petite république balte a amorcé son déconfinement le 22 avril. Les restaurants en plein air, les musées et certains magasins ont réouvert à partir du 27 avril.

Les crèches, les écoles et les universités restent fermées et les rassemblements publics sont toujours interdits. La Lituanie a fermé ses frontières à la plupart des visiteurs étrangers.

La Lettonie et l'Estonie voisines s'apprêtent elles aussi à réduire les restrictions en procédant par étapes. Tallinn, dont le plan de sortie du confinement doit être encore approuvé par le parlement, prévoit notamment la réouverture partielle des écoles le 15 mai.
 

Les trois Pays baltes ont annoncé mercredi 6 mai la prochaine suppression des restrictions aux déplacements et l'instauration d'une zone commune de libre circulation, à la suite du ralentissement de la propagation du coronavirus.

"A partir du 15 mai, nous levons les restrictions imposées aux citoyens lituaniens, lettons et estoniens voyageant entre les Pays baltes", a déclaré le Premier ministre lituanien Saulius Skvernelis dans un communiqué diffusé à l'issue d'entretiens avec ses deux homologues.

  • Russie
Ordonnant la fin de six semaines chômées obligatoires, Vladimir Poutine a donné lundi 11 mai le coup d'envoi d'un déconfinement prudent et régionalisé, même si le pays continue d'enregistrer quotidiennement plus de 10.000 cas du nouveau coronavirus.
 

L'annonce de M. Poutine ne signifie pas pour autant la fin du confinement de tous les Russes en raison de situations très différentes selon les régions. 

Moscou et l'essentiel de ses 12 millions d'habitants, principal foyer épidémique avec plus de 115.000 cas, resteront notamment confinés au moins jusqu'au 31 mai. Seuls les chantiers et les industries pourront reprendre dès mardi.

  • Nouvelle Zelande
Le pays avait appliqué des mesures strictes de confinement dès le 25 mars. Face à la diminution du nombre de contaminations, la Première ministre Jacinda Ardern a autorisé l'assouplissement des mesures de confinement à partir du 25 avril. Les commerces alimentaires ont à nouveau ouvert. Les rassemblement de 10 personnes sont également autorisés. Depuis le 4 mai elle discute avec son voisin australien la création d'un espace commun entre les deux pays, une "bulle" au sein de laquelle seraient levées les restrictions aux voyages décidées contre le coronavirus. L'idée de cette "bulle", a expliqué Mme Ardern, serait que les deux voisins n'imposeraient plus une quarantaine de 14 jours aux personnes arrivant de l'autre côté de la mer de Tasman.
Mercredi 13 mai, une réouverture des centres commerciaux, cinémas, restaurants et terrains de jeux en Nouvelle-Zélande est prévue.