Info

Costa Rica : un évangéliste comme président ?

Chargement du lecteur...
Sophie Golstein @TV5Monde

Le Costa Rica vote ce dimanche pour le second tour de l'élection présidentielle...  Les deux candidats en lice sont au coude à coude.. avec une légère avance pour le conservateur Fabricio Alvarado... un ancien journaliste devenu pasteur évangéliste.

 

dans

Il a pris un léger avantage pour la présidentielle au Costa Rica ...  
Fabricio Alvarado  est un bulldozer  .... Il a fait campagne sur la famille, une famille conservatrice que ce converti à la religion évangélique, ancien journaliste devenu pasteur, défend bec et ongles...  Il est contre l'avortement mais aussi contre le mariage entre personnes de même sexe. Une position qui semble faire mouche, à contre courant de l'appel de la Cour interaméricaine des droits de l'Homme à reconnaître le mariage gay en Amérique latine.

"Nous avons été attaqués sur la religion, comme si avoir une religion était quelque chose de mauvais. Ils ont dit que j'ai utilisé la religion pour obtenir des voix. Ce n'est pas le cas. Nous avons dit aux Costaricains ce que nous voulons en matière d'infrastructure, de sécurité, pour les pauvres, les enfants, les femmes, les personnes agées"
Fabricio Alvarado Munoz, candidat du parti de la restauration nationale
Le fait est  que le candidat du parti de la restauration nationale a été rappelé à l'ordre à deux  reprises par les autorités électorales qui lui ont interdit d'invoquer la religion entre les deux tours ...
 
"Dans les enquêtes que nous avons mené il y a six à huit mois, environ 70 à 80% de la population rejetait le mariage pour tous. Et 90% rejetaient l'avortement. Ce sont des thèmes porteurs parmi les conservateurs de ce pays"
Mauricio Munoz, analyste politique
Face à lui, quasiment au coude à coude, un autre Alvarado, mais sans aucun lien de parenté ...
Il s'appelle Carlos Alvarado et a l'expérience du pouvoir. C'est un ancien ministre, ancien journaliste également. Il se situe au centre-gauche.
Candidat du parti au pouvoir, il  a tenté de se faire entendre sur l'économie, le déficit budgétaire, la sécurité ... des priorités dit-il, alors que la criminalité liée à la drogue et la corruption sont en augmentation.
 
"Mon rôle est de rassembler et d'unir le pays, parce que même s'il y a une discussion sur l'égalité devant le mariage, les priorités restent l'économie, le déficit budgetaire, la sécurité des personnes, les infrastructures, l'emploi et l'éducation"
Carlos Alvarado, candidat du parti Action Citoyenne
Le vote de ce 1er avril sera suivi de près.  Le Costa Rica, pays stable, et qui vit de l'écotourisme, est considéré comme une  des sociétés les plus progressistes d'Amérique latine ...