Info

Coupe du monde 2022 : la Tunisie fait match nul avec le Danemark et maintient intactes ses chances de qualification !

Les joueurs tunisiens applaudissent les supporters après le match de football du groupe D de la Coupe du monde, entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City, à Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
Les joueurs tunisiens applaudissent les supporters après le match de football du groupe D de la Coupe du monde, entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City, à Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
© AP Photo/Hassan Ammar

La Tunisie et le Danemark se sont quittés ce mardi 22 novembre sur un match nul. Sans doute surpris par l’intensité physique mise dès le début de la rencontre par les Aigles de Carthage, les Danois ont eu beaucoup de mal à rentrer dans ce match. Après la pause, la rencontre s’est quelque peu équilibrée. Si ce score ne fait pas vraiment les affaires de l’une ou l’autre équipe, le vainqueur du match entre la France et l’Australie prendra la tête du groupe D.
 

Dans ce choc du groupe D entre la Tunisie et le Danemark, les deux concurrents les plus sérieux de l’équipe de France, ce sont les Danois qui ont pris le match à leur compte dès l’entame de jeu sur la pelouse de l'Education City Stadium, à Al-Rayyan, au Qatar. Juste après le coup d’envoi, le Danemark se procure en effet un corner dont se charge le milieu de terrain Christian Eriksen, qui tente de trouver l’autre milieu danois Thomas Delaney au second poteau. Malheureusement, un défenseur tunisien parvient à dégager le ballon.

La Tunisie impose un gros rythme au Danemark

Après cinq minutes quelque peu compliquées pour les Aigles de Carthage, ils reprennent leurs esprits et se projettent davantage dans le camp danois. Positionnés en bloc bas, ces derniers tiennent néanmoins le choc. A la 6ème minute, le défenseur tunisien Ali Abdi lance sur la gauche en profondeur son coéquipier, l’attaquant Youssef Msakni, qui est repris hélas par le défenseur danois Joachim Andersen. Les Tunisiens dominent et gênent considérablement les Danois par l’intensité physique qu’ils mettent dans leur jeu. Signe de la gêne danoise à la dixième minute, lorsque Andreas Christensen est contraint de jouer avec son gardien, Kasper Schmeichel, qui dégage le ballon directement en touche. Dans la foulée, c’est le défenseur tunisien Mohamed Dräger qui tente une frappe lointaine, déviée par Adreas Christensen avant de passer à côté du cadre. Les Danois se réveillent enfin grâce à Pierre-Emile Hojbjerg qui récupère un ballon dans le cœur du jeu. Une situation qui ne profite pas cependant aux Danois qui freinent un peu le rythme infernal imposé par les Tunisiens.

Le Danois Joachim Andersen, tête sur le ballon, entouré de plusieurs joueurs tunisiens, lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City, d'Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022. 
Le Danois Joachim Andersen, tête sur le ballon, entouré de plusieurs joueurs tunisiens, lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City, d'Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022. 
© AP Photo/Manu Fernández

A la 15ème minute, l’attaquant danois Andreas Skov Olsen fait une passe sur la droite à son coéquipier Andreas Christensen, qui tente de centrer ; malheureusement, le défenseur tunisien Montassar Talbi défend bien et évite même le corner. C’est à la 20ème minute seulement que les Danois se montrent réellement dangereux. Le défenseur danois Joakim Mæhle accélère côté gauche, avant d’adresser un long centre qui est dégagé en corner par le défenseur tunisien Ali Abdi. Une minute plus tard, c’est le défenseur danois Andreas Christensen qui pousse à la faute les défenseurs tunisiens près de la surface de réparation. Le coup franc tiré côté droit par l’attaquant Andreas Skov Olsen est dévié en corner par le Tunisien Ellyes Skhiri. Dans la foulée, l’attaquant tunisien Issam Jebali est lancé en profondeur et parvient à lober le gardien danois Kasper Schmeichel. Le but est malheureusement refusé pour une position de hors-jeu. Les Danois répondent à la 27ème minute par Andreas Skov Olsen qui manque de reprendre un ballon de la tête.

Le Danois Andreas Cornelius, à droite, se bat pour un ballon haut avec le Tunisien Mohamed Draeger, lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au Education City Stadium d'Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
Le Danois Andreas Cornelius, à droite, se bat pour un ballon haut avec le Tunisien Mohamed Draeger, lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au Education City Stadium d'Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
© AP Photo/Manu Fernández

Deux minutes plus tard, l’attaquant danois Skov Olsen, décidément intenable, lance dans l’axe Thomas Delaney, qui est bloqué par la défense tunisienne et contraint de jouer à l’arrière avec un de ses coéquipiers. Après la demi-heure de jeu, les Danois installent progressivement leur jeu et enchaînent les corners, signe d’une légère domination. Ils s’approchent de plus en plus des buts du gardien tunisien Aymen Dahmen. Mais les Tunisiens résistent et contre-attaquent. Après un corner tiré par le milieu de terrain tunisien Anis Ben Slimane à la 38ème minute, son coéquipier Aïssa Laïdouni, excentré sur la gauche, place un tir qui passe au-dessus des buts danois. A la 42ème minute, le milieu tunisien Aïssa Laïdouni, qui ne ménage pas ses efforts, s’impose dans sa surface de réparation face au milieu de terrain danois Pierre-Emile Hojbjerg. Ce dernier réclame un pénalty, qu’il n’obtient pas finalement. A la 43ème minute, le Danemark effectue un premier changement dans cette partie, suite à la blessure de son milieu Thomas Delaney. Mikkel Damsgaard le remplace. La mi-temps intervient sur un score nul et vierge, mais avec le sentiment très net que les Aigles de Carthage ont imposé un gros rythme aux Danois.      

Une seconde période plus équilibrée

Les Tunisiens reprennent le match sur les mêmes bases. Dès la 46ème minute, le défenseur tunisien Mohamed Dräger centre vers son attaquant Issam Jebali. Heureusement pour les Danois, le défenseur Joachim Andersen met le ballon en corner de la tête. Ce corner ne donnera rien, et les Danois finissent par se dégager. Le jeu danois semble avoir gagné en rapidité depuis l’entrée en jeu du milieu de terrain Mikkel Damsgaard. Les Danois font tourner le ballon. Et à la 51ème minute, Mikkel Damsgaard transmet le ballon au défenseur Joakim Mæhle qui ne parvient malheureusement pas à progresser balle au pied. Dans la foulée, les Tunisiens contre-attaquent par leur milieu de terrai Aïssa Laïdouni, qui n’arrive cependant pas à aller au bout de son action. A la 52ème minute, le défenseur tunisien Dylan Bronn est trouvé à l’entrée de la surface de réparation, mais sa volée est repoussée par la défense adverse. Face à des Danois qui monopolisent le ballon, les Aigles de Carthage procèdent en contre. A la 55ème minute, le défenseur danois Andreas Kristensen donne un ballon en profondeur à Mikkel Damsgaard, ce dernier le transmet à Joakim Mæhle dans la surface de réparation. Le tir de ce dernier est contré par les Tunisiens, mais l’attaquant danois Andreas Skov Olsen reprend la balle et trompe le gardien tunisien. Le but est cependant refusé pour une position de hors-jeu de Mikkel Damsgaard.

Le Danois Simon Kjaer lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City à Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
Le Danois Simon Kjaer lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City à Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
© AP Photo/Petr David Josek

Les Danois maintiennent malgré tout la pression sur leurs adversaires. A l’heure de jeu, ils deviennent même de plus en plus dangereux. A la 61ème minute, le défenseur danois Andreas Skov Olsen place un long centre en direction de Mikkel Damsgaard. Le ballon est mis en corner par un défenseur tunisien. Celui-ci ne donnera rien. A la 64ème minute, le Danemark procède à trois changements d’un seul coup. Le milieu de terrain Mathias Jansen, l’attaquant Andreas Cornelius et le milieu Jesper Lindstrom, remplacent le défenseur Simon Kjaer et les attaquants Kasper Dolberg et Thomas Skov Olsen.  Deux minutes plus tard, ce sont les Tunisiens qui procèdent à leur tour à un changement. L’attaquant Naïm Sliti remplace le milieu de terrain Anis Ben Slimane. Dans la foulée, le défenseur tunisien Montassar Talbi intercepte une passe en profondeur destinée au Danois Christian Eriksen. La pression danoise s’accentue.Une minute plus tard, le même Eriksen, désormais très remuant, se retrouve seul dans l’axe, et en profite pour placer un tir bien détournée en corner par le gardien tunisien.

Le Tunisien Wajdi Kechrida dégage le ballon lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City d'Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
Le Tunisien Wajdi Kechrida dégage le ballon lors du match de football du groupe D de la Coupe du monde entre le Danemark et la Tunisie, au stade Education City d'Al Rayyan, au Qatar, le mardi 22 novembre 2022.
© AP Photo/Manu Fernández

A la 76ème minute, le nouvel entrant, le milieu de terrain Mathias Jensen tente sa chance avec un tir à ras de terre qui passe malheureusement à côté des buts gardés par Aymen Dahman. Le même Jensen est sanctionné d’un carton jaune à la 77ème minute, pour une grosse faute sur l’attaquant tunisien Naïm Sliti. Deux minutes plus tard, les Tunisiens procèdent à deux nouveaux changements. La jeune pépite du milieu Hannibal Mejbri et l’attaquant Taha Yassine Khenissi, remplacent Msakni et Jebali. A la 83ème minute, grosse frayeur pour la Tunisie. Le défenseur danois Joakim Mæhle subit un tacle dans la surface de réparation par Hannibal Mejbri. L’arbitre ne siffle cependant pas pénalty, mais une sortie de but pour les Aigles de Carthage. Alors que la fin du match se profile, la Tunisie procèdent à de nouveaux changements. Le défenseur Wadji Kechrida et le milieu de terrain Ferjani Sassi remplacent Dräger et Laïdouni. Le temps règlementaire est écoulé, et les deux équipent commencent le temps additionnel sur ce score nul et vierge. Malgré une frappe lointaine de Lindstrom à la 93ème minute et un dernier corner danois deux minutes plus tard, les deux équipes se quittent sur ce score nul et vierge.