Info

Coupe du monde 2022 : le Maroc se qualifie et prend la première place du groupe F

Les joueurs marocains célèbrent leur coach Walid Regragui, à la fin du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
Les joueurs marocains célèbrent leur coach Walid Regragui, à la fin du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
© AP Photo/ Alessandra Tarantino

Trente six ans après sa première qualification en 1986, le Maroc file en huitièmes de finale d’une coupe du monde. Après leur victoire 2-1 contre le Canada au stade Al-Thumama, de Doha, au Qatar, les Lions de l’Atlas se qualifient et prennent la première place de ce groupe F. Le Maroc a livré une très belle première période, conclue par des buts des attaquants Hakim Ziyech et Youssef En-Nesyri. Le Canada a globalement dominé la seconde période, sans pouvoir revenir au score. Le Maroc termine premier de son groupe, devant la Croatie, vice-championne du monde, alors que la Belgique est éliminée.
 

 
Dans ce groupe F, en dehors du Canada qui était déjà éliminé et la Croatie à qui un match nul suffisait, le Maroc et la Belgique devaient absolument s’imposer pour se qualifier. Après leur bon début de compétition, les Lions de l’Atlas, tombeurs de la Belgique il y a quatre jours (2-0), avaient à cœur de remporter ce match contre le Canada. Pourtant, un nul suffisait aux hommes du coach Walid Regragui pour assurer leur place au tour suivant.

La domination marocaine

Comme pour montrer d’emblée à leurs adversaires qu’ils sont déterminés à gagner cette rencontre, les Marocains se lancent immédiatement à l’attaque. Dès la première minute, l’attaquant marocain Hakim Ziyech s’infiltre par la droite avant un centre repoussé par la défense canadienne. Et à la 4ème minute, deux erreurs canadiennes successives, d’abord d’un défenseur, puis du gardien Milan Borjan, permettent à l’attaquant marocain Hakim Ziyech d’envoyer le ballon au fond des filets depuis les 25 mètres. Le Maroc mène 1-0, et a un pied en huitième de finale. Au fil des premières minutes de la partie, les Marocains ne semblent pas paralysés par l’enjeu. Ils prenent le match à leur compte, face à des Canadiens qui montrent, eux aussi, de l’engagement et de la détermination. Un engagement qui conduit à quelques excès, comme cette faute à la 8ème minute de l’attaquant canadien David Wayne Hoilett, sur le milieu de terrain marocain Azzedine Ounahi. Le Canadien est logiquement sanctionné d’un carton jaune. Peu avant le quart d’heure de jeu, le Canada se réveille quelque peu. Après une belle percée de l’attaquant canadien Cyle Larin, ce dernier centre parfaitement pour son coéquipier Tajon Buchanan. L’attaquant canadien tente en vain de frapper.    

L'attaquant marocain Hakim Ziyech, au premier plan, célèbre son but aux côtés de son coéquipier Azzedine Ounahi, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
L'attaquant marocain Hakim Ziyech, au premier plan, célèbre son but aux côtés de son coéquipier Azzedine Ounahi, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
© AP Photo/Pavel Golovkine

Après la 20ème minute, le rythme de la rencontre tombe quelque peu. Face à des Canadiens qui peinent à mettre en place leur plan de jeu, les Lions de l’Atlas attaquent moins, malgré les incursions de leur attaquant vedette Hakim Ziyech. Et c’est presque contre le cours du jeu que les Marocains inscrivent leur deuxième but à la 23ème minute. Hakim Ziyech, toujours lui, lance parfaitement en profondeur son coéquipier Youssef En-Nesyri, qui parvient à passer entre deux défenseurs canadiens, avant de frapper à ras de terre et de tromper le gardien canadien Milan Borjan. Les Lions de l’Atlas mènent 2-0. Malgré leurs efforts, les Canadiens ont du mal à mettre le pied sur le ballon. A la 33ème minute, sur un centre du défenseur marocain Achraf Hakimi, l’attaquant Sofiane Boufal prend à contre-pied toute la défense canadienne. Il ne parvient malheureusement pas à enchaîner avec une frappe. Le ballon est repris par le milieu de terrain marocain Abdelhamid Sabiri qui tente aussi une frappe contrée par la défense adverse. Quelques minutes plus tard, le même Sofiane Boufal parvient à centrer pour deux de ses coéquipiers. La défense canadienne se dégage de justesse une fois de plus.
 

Le gardien de but marocain Yassine Bounou, au centre, ne parvient pas à arrêter un but contre son camp du Marocain Nayef Aguerd, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha , Qatar, jeudi 1er décembre 2022.
Le gardien de but marocain Yassine Bounou, au centre, ne parvient pas à arrêter un but contre son camp du Marocain Nayef Aguerd, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha , Qatar, jeudi 1er décembre 2022.
© AP Photo/Alessandra Tarantino

Contre le cours du jeu, le Canada réduit le score à la 40ème minute. Sur un centre côté gauche du défenseur canadien Sam Adekugbe, le Marocain Nayef Aguerd dévie le ballon dans ses propres buts et trompe son gardien Yassine Bounou. Un but très chanceux qui permet malgré tout aux Canadiens de revenir au score. Galvanisés, ils donnent alors le sentiment de se réveiller. Sam Adekugbe reçoit même un carton jaune à la 47ème minute pour un tacle à retardement sur le défenseur marocain Achraf Hakimi. Les Lions de l’Atlas font face. A la 49ème minute, ils obtiennent un coup franc exécuté par leur attaquant Hakim Ziyech. Le ballon est dégagé un peu précipitamment par la défense canadienne et repris par l’attaquant marocain En-Nesyri qui trompe le gardien canadien. Le but est malheureusement refusé pour une position de hors-jeu du défenseur marocain Nayef Aguerd. Après six minutes de temps additionnel, les deux équipes se séparent sur le score de 2-1.

Le réveil canadien

Les Marocains repartent à l’attaque comme en première période. A la 49ème minute, le défenseur marocain Achraf Hakimi s’infiltre côté droit jusque dans la surface de réparation et rate son dernier geste. La balle est reprise par la défense canadienne. Son coéquipier Sofiane Boufal est lancé en profondeur dans la foulé, mais il est lui aussi repris par la défense adverse. Après quelques minutes d’interruption pour cause de ballon crevé, les Canadiens relèvent la tête vont à leur tour à l’abordage. A la 56ème minute, ils obtiennent un coup franc parfaitement exécuté par le défenseur Alphonso Davies, l’une des stars de l’équipe. Le ballon passe devant toute la défense marocaine, et même l’attaquant canadien Cyle Larin. Deux minutes plus tard, le même Alphonso Davies est à la réception d’un centre dans la surface de réparation. Il ne parvient cependant pas à cadrer sa frappe.

Le Canadien Cyle Larin, deuxième à droite, tente de déborder le Marocain Azzedine Ounahi, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
Le Canadien Cyle Larin, deuxième à droite, tente de déborder le Marocain Azzedine Ounahi, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
© AP Photo/Manu Fernandez

Dans la foulée, comme pour redonner un supplément de vigueur à l’équipe, le Canada procède à trois changements : l’attaquant Jonathan David, les milieux de terrain Ismaël Koné et Atiba Hutchinson, remplacent Mark-Anthony Kaye, Sam Adekugbe et Cyle Larin. Le résuktat se fait immédiatement sentir sur le terrain. Les Canadiens mettent les Lions de l’Atlas sous pression. Contrairement à la première période, l’attaquant marocain Hakim Ziyech, ne parvient plus à aider son équipe à garder le ballon. D’ailleurs, dès la 65ème minute, le coach marocain Walid Regragui effectue deux changements. L’attaquant Sofiane Boufal et le milieu de terrain Abdelhamid Sabiri sont remplécés par Zakaria Aboukhlal et Selim Amallah. Le Canada effectue aussi un autre changement, avec le défenseur Richmond Laryea qui prend la place du milieu de terrain Jonathan Osorio. A la 72ème minute, les Canadiens ratent de peu l’égalisation. A la suite d’un corner, le milieu de terrain Atiba Hutchinson place une tête qui trouve malheureusement le poteau, avant de rebondir juste sur la ligne de but. Un de ses coéquipiers tente une frappe en rupture qui passe largement au-dessus de la barre transversale.

L'attaquant marocain Youssef En-Nesyri, au centre, à la lutte contre les Canadiens Alistair Johnston, à gauche, et Steven Vitoria, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
L'attaquant marocain Youssef En-Nesyri, au centre, à la lutte contre les Canadiens Alistair Johnston, à gauche, et Steven Vitoria, lors du match de football du groupe F de la Coupe du monde entre le Canada et le Maroc au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le jeudi 1er décembre 2022.
© AP Photo/Manu Fernandez

Les Marocains sont de plus en plus en difficulté. Ils procèdent à nouveau à deux changements : Hakim Ziyech et Azzedine Ounahi sont remplacés par l’attaquant Abderrazak Hamed-Allah et et le défenseur Jawad El Yamiq. Comme quelques minutes plus tôt, ils sont imités par le Canada : le milieu de terrain David Wotherspoon remplace David Wayne Hoilett. Les Canadiens sont à nouveau à l’attaque. Ils obtiennet plusieurs corners d’affilée, preuve de leur domination temporaire. Pour un excès d’engagement et une énième faute dans ce match, le défenseur canadien Steven de Sousa Vitória est sanctionné d’un carton jaune à la 85ème minute. Toujours sous pression, les Lions de l’Atlas procèdent à un autre changement : le défenseur Achraf Hakimi est remplacé par le milieu de terrain Yahya Jabrane. A la 88ème minute, le gardien marocain Yassine Bounou tente de gagner du temps en contrôlant le ballon de la poitrine. Le défenseur canadien Alphonso Davies suit l’action et oblige Bounou à reprendre le ballon des mains et manque de le perdre. Malgré une très nette domination, le Canada ne parvient pas à revenir au score à l’issue du temps règlementaire. Au terme de quatre longues minutes de temps additionnel pour les Lions de l’Atlas, l’arbitre siffle la fin de la partie. Le Maroc s’impose 2-1 et file en huitièmes.