Info

Coupe du Monde 2022 : le Portugal l'emporte sur la Suisse 6 buts à 1

Cristiano Ronaldo, de face, dispute un ballon au suisse Granit Xhaka lors du match de ce 6 décembre au Lusail Stadium à Lusail, Qatar.
Cristiano Ronaldo, de face, dispute un ballon au suisse Granit Xhaka lors du match de ce 6 décembre au Lusail Stadium à Lusail, Qatar.
© AP Photo/Manu Fernandez

Le Portugal privé de Ronaldo, resté sur le banc de touche pendant les trois quart de larencontre, écrase la Suisse par 6 buts à 1. L'attaquant star du Portugal est entré en jeu à la 74ème minute du match. Le Portugal affrontera donc le Maroc en quart de finales de cette Coupe du monde.

L'attaquant du Portugal Cristiano Ronaldo, laissé sur le banc au coup d'envoi du huitième de finale du Mondial-2022 contre la Suisse mardi, est entré en jeu à la 74e minute sous les acclamations, alors que son équipe menait 5-1.

Il a alors repris le brassard de capitaine des mains de Pepe.

Le quintuple Ballon d'or âgé de 37 ans avait démarré les trois matches de poule et inscrit un but contre le Ghana (3-2) lors de la première journée, devenant le premier joueur à marquer dans cinq éditions différentes du Mondial.

Mais sa réaction courroucée lors de son remplacement contre la Corée du sud (1-2) à la 65e minute n'avait pas été appréciée par le sélectionneur Fernando Santos.

"Je ne sais rien de ce qui s'est passé sur le terrain, je l'ai juste vu se disputer avec un Coréen", avait déclaré Fernando Santos, le 5 décembre. "Mais j'ai vu les images et je n'ai pas du tout aimé. Je n'ai vraiment pas du tout aimé. Ces histoires doivent se résoudre en interne et c'est ce qui a été fait. Point final sur ce problème."

Selon un sondage du quotidien portugais "A Bola", 70% des votants voulaient Ronaldo sur le banc.

Mais une clameur s'est élevée dans le stade quand le visage du Portugais est apparu sur les écrans géants pendant les hymnes, puis quand celui-ci est parti s'échauffer à la 48e minute. Et à partir de la 60e, les spectateurs se sont mis à crier "Ronaldo, Ronaldo".

À la place habituelle de "CR7" en pointe, l'attaquant de Benfica Gonçalo Ramos a brillé en marquant trois des six buts des siens (17e, 51e, 67e). Ramos, âgé de 21 ans, n'avait avant ce match joué que 33 minutes en sélection, dont une dizaine dans cette Coupe du monde.

Pepe, qui avait hérité du brassard de capitaine habituellement porté par Ronaldo a inscrit le deuxième (33e) et Raphaël Guerreiro le quatrième (55e). Rafael Leão a fait le sixième (90 + 2). Le but suisse est l'œuvre de Manuel Akanji (58e).