Info

Coupe du monde 2022 : Le Sénégal vaincu au finish par les Pays-Bas après un très gros match

Vincent Janssen des Pays-Bas, à gauche, se bat pour le ballon avec Pape Abou Cissé du Sénégal, lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
Vincent Janssen des Pays-Bas, à gauche, se bat pour le ballon avec Pape Abou Cissé du Sénégal, lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
© AP Photo/Luca Bruno

Ce lundi 21 novembre, les Pays-Bas se sont imposés dans le choc très attendu du groupe A face au Sénégal, champion d’Afrique en titre, après une fin de match intense et haletante. Les Lions de la Teranga ont livré un match plein et ont été à la hauteur de l’événement malgré cette défaite. L’Equateur et les Pays-Bas sont en tête de ce groupe à égalité.
 

Dans le choc très attendu du groupe A entre les deux favoris, le Sénégal et les Pays-Bas, ce sont finalement les Néerlandais qui se sont imposés (2-0), en toute fin de match, au terme d’une partie qui a tenu toutes ses promesses. Au vu de la faiblesse du pays organisateur, le Qatar, battu lors du match d’ouverture par l’Equateur, les Pays-Bas, en tête du groupe ce soir avec l’Equateur, prennent une sérieuse option pour la qualification en huitième de finale.

Une rencontre très équilibrée

Privés de leur star l'attaquant Sadio Mané, blessé mais présent aux côtés de ses coéquipiers au Qatar, les Lions de la Teranga affichent une composition solide emmenée par le capitaine et solide défenseur Kalidou Koulibaly. Peu avant 17h, heure française, les deux équipes font leur entrée sur la pelouse du stade Al-Thumama de Doha, au Qatar. Les Lions de la Teranga attaquent le match pieds au plancher. Pour son premier ballon, l’attaquant sénégalais Ismaïla Sarr sert immédiatement Boulaye Dia ; malheureusement, ce dernier enchaîne avec une frappe qui est contré, et qui leur vaut un corner. Tout de suite après, ce sont les Pays-Bas qui, grâce à une action collective, se retrouvent devant les buts du gardien sénégalais Edourd Mendy. Ensuite, c’est l’attaquant néerlandais Vincent Janssen qui dévie pour son compatriote Cody Gakpo qui prend tout le monde de vitesse. Malheureusement, sa passe en retrait ne trouve aucun de ses coéquipiers.

Le défenseur des Pays-Bas Denzel Dumfries et Formose Mendy du Sénégal sont à la lutte lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
Le défenseur des Pays-Bas Denzel Dumfries et Formose Mendy du Sénégal sont à la lutte lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
© AP Photo/Petr David Josek

Les deux équipes semblent se rendre coup pour coup. Sur la droite, le milieu de terrain sénégalais Cheikhou Kouyaté centre au second poteau où son coéquipier Pape Abou Cissé ne parvient pas à reprendre le ballon. A la 10ème minute, les Sénégalais récupèrent un ballon très haut grâce à leur pressing, Ismaïla Sarr est trouvé dos au but, puis il frappe sans cadrer son tir après un contrôle raté. Dans les minutes qui suivent, les Lions de la Teranga maintiennent la pression sur la défense néerlandaise. Mais à la 16ème minute, le défenseur sénégalais Abdou Diallo perd un ballon dans son camp et l’attaquant néerlandais Cody Gakpo en profite pour lancer sur la droite son compatriote, le défenseur Denzel Dumfries. Ce dernier joue subtilement en retrait, mais le ballon est repris le milieu de terrain sénégalais Nampalys Mendy.

Le Sénégalais Boulaye Dia, à droite, et Virgil van Dijk des Pays-Bas, sont à la lutte lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
Le Sénégalais Boulaye Dia, à droite, et Virgil van Dijk des Pays-Bas, sont à la lutte lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
© AP Photo/PetrDavid Josek

A la 19ème minute, les Oranjes lancent une contre-attaque éclair avec l’attaquant Steven Bergwijn qui sert parfaitement le milieu de terrain Steven Berghuis en profondeur ; Berghuis sert à son tour Frenkie De Jong, mais le milieu de terrain néerlandais rate son drible et permet au défenseur sénégalais Abdou Diallo de récupérer le ballon. Quelques minutes plus tard, les Sénégalais pressent à nouveau leurs adversaires qui se mettent clairement en difficulté. Une passe en retrait de Frenkie De Jong manque d’être interceptée par les Lions de la Teranga sans la surface de réparation. Mais quand ils décident d’accélérer, les Oranje font eux aussi très mal aux Sénégalais. Les deux équipens manquent cependant de réalisme. Alors que la mi-temps approche, les deux équipes se neutralisent. Elles finissent par se quitter à la pause sur un score nul et vierge.

Les Pays-Bas gagnent au finish

Après la reprise, les Sénégalais continuent de presser leurs adversaires. Ces derniers ne se montrent guère dangereux jusqu’à la 52ème minute, et un déboulé de Cody Gakpo qui leur donne un corner. L’attaquant néerlandais tire lui-même ce corner qui est repris de la tête par le défenseur Virgil Van Dijk. La balle passe malheureusement au-dessus des buts d’Edouard Mendy. Cinq minutes plus tard, le défenseur Matthijs de Ligt est sanctionné d’un carton jaune pour une faute par derrière sur un joueur sénégalais. Les Lions de la Teranga poussent et se montrent dangereux à la 59ème minute. Un centre du défenseur sénégalais Abdou Diallo manque d’être repris par l’attaquant Krépin Diatta. Une minute plus tard, après un corner pour les Pays-Bas tiré par Cody Gakpo, le gardien sénégalais Edouard Mendy repousse le ballon des deux poings. Pour tenter de mettre fin à leur manque de réalisme, les Oranje lancent leur attaquant vedette Mmephis Depay, qui remplace Vincent Janssen. Du côté des Lions de la Teranga, gros coup dur, car Abdou Diallo blessé est remplacé par Ismail Jakobs.

Le Néerlandais Cody Gakpo célèbre le premier but du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
Le Néerlandais Cody Gakpo célèbre le premier but du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
© AP Photo/Petr David Josek

Un malheur n’arrivant jamais seul, les Sénégalais perdent également Cheikhou Kouyaté qui sort sur civière à la 70ème minute. Il est remplacé par son coéquipier Pape Gueye.  A la 74ème minute, les Sénégalais ont sans doute la meilleure occasion du match. Une demi-volée du milieu de terrain sénégalais Idrissa Gana Gueye est sortie par le gardien néerlandais Andries Noppert. Mais une fois de plus, les deux équipes se rendent coup pour coup, et le match est d’une très grande intensité. A la 76ème minute, Ismaïl Jakobs sort un tacle incroyable pour enlever le ballon des pieds du défenseur néerlandais Denzel Dumfries. Quelques minutes plus tard, c’est l’attaquant sénégalais Ismaïla Sarr qui semble être ceinturé dans la surface de réparation par le défenseur néerlandais Nathan Aké. Les Lions de la Teranga réclament en vain un pénalty. Et finalement, se sont les Pays-Bas qui finissent par ouvrir le score à la 84ème minute, sur une tête de Cody Gakpo qui reprend parfaitement un centre de son compatriote Frenkie De Jong. Les Pays-Bas mènent 1 à 0.  

Le Néerlandais Davy Klaassen, à gauche, marque le deuxième but de son équipe lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
Le Néerlandais Davy Klaassen, à gauche, marque le deuxième but de son équipe lors du match de football du groupe A entre le Sénégal et les Pays-Bas, au stade Al Thumama de Doha, au Qatar, le lundi 21 novembre 2022.
© AP Photo/Luca Bruno

Les Lions de la Teranga se ruent à l’attaque, malgré ce gros coup reçu derrière la tête. A la 87ème minute, Pape Gueye tente une frappe à ras de terre à l’entrée de la surface de réparation et oblige le gardien néerlandais à réaliser un arrêt décisif. Les Oranje ont clairement un avantage psychologique sur leurs adversaires, d’autant que le temps réglementaire est écoulé. Mais il y a huit minutes d’arrêt de jeu. Les Sénégalais jetent toutes leurs forces dans la bataille, au risque de commettre des fautes. Nampalys Mendy et Idrissa Gana Gueye reçoivent chacun un carton jaune pour des fautes plutôt dangereuses. A force d’attaquer à tout va, les Lions de la Teranga finissent par se faire contrer en toute fin de match. Après une grosse frappe de Memphis Depay repoussée par le gardien sénégalais Edouard Mendy à l’entrée de la surface, le ballon est repris par Davy Klaassen qui crucifie les Sénégalais : 2 à 0. Fin du match. Pour la suite de la compétition, les Sénégalais n’ont plus droit à l’erreur. S’ils veulent se qualifier pour les huitièmes de finale, ils ne doivent plus perdre de match.