Info

Coupe du monde 2022 : qui est Yassine Bounou le gardien marocain, terreur des tireurs de penalty ?

Ce 6 décembre le gardien marocain Yassine Bounou arrête le tir au but de Sergio Busquets et envoie en quarts de finale le Maroc.
Ce 6 décembre le gardien marocain Yassine Bounou arrête le tir au but de Sergio Busquets et envoie en quarts de finale le Maroc.
AP Photo/Francisco Seco

Le gardien du FC Séville a sorti le très grand jeu lors de la séance des tirs aux buts. Les Espagnols n'ont pas marqué un seul pénalty. Si le premier de Pablo Sarabia a terminé sur le poteau, les deux autres ont été stoppés par Yassine Bounou. Le portier marocain est un habitué de ce type d'exploit sur les terrains de la Liga.

"Ils devaient arriver avec au moins mille penalties tirés avec leurs clubs, avait expliqué Enrique en conférence de presse lundi. Il y aura sûrement un match à élimination directe où on devra passer par une séance de tirs au but", s'était exprimé Luis Henrique le sélectionneur espagnol. Ses joueurs ont eu beau s'entraîner devant le but ils sont tombés sur un Yacine Bounou infranchissable et terreur de la Liga dans cet exercice.

"Les penalties, c'est un petit peu d'intuition, un petit peu de chance", a expliqué humblement le gardien après le match, rendant hommage à ses coéquipiers qui ont "fait le job" pendant 120 minutes.

8ème du trophée Yachine en 2022


Le gardien du FC Séville est considéré comme l'un des meilleurs gardiens au monde. Il s'est classé 8ème du trophée Yachine (trophé du meilleur gardien au monde ) remporté par Thibault Courtois. Il est aujourd'hui considéré comme le meilleur gardien du football africain devant Edouard Mendy, le gardien sénégalais qui connaît un état de méforme surprenant depuis un an.

Meilleur gardien africain ?


Yassine Bounou est né le 5 avril 1991 à Montréal au Canada. Ses parents sont marocains. Son père est ingénieur. La famille rentre au Maroc et s'installe à Casablanca. Il joue au football avec ses amis dans la quartier de Mers Sultan et aime jouer gardien. Il intégre les équipes de jeunes du Wiydad Athletic Club, club de Casablanca et un des clubs les plus titrés d'Afrique avec trois Ligues des champions. Il devient à l'âge de 19 ans le troisème gardien de l'équipe première. Il joue quelques matchs avec l'équipe mais il est barré par le gardien titulaire Lamyaghri. Son contrat prend fin en 2012.

Lire : le Maroc se qualifie pour la première fois pour les quarts de finale
 

Yassine Bounou arrête un tir de Pablo Sarabia, le joueur espagnol, en huitièmes de finale de la Coupe du monde.<br />
 
Yassine Bounou arrête un tir de Pablo Sarabia, le joueur espagnol, en huitièmes de finale de la Coupe du monde.
 
AP Photo/Abbie Parr.


L'Atlético de Madrid le repère et lui propose un contrat de quatre ans. Il devient le troisième gardien de l'équipe. Le premier gardien est un certain Thibault Courtois. En 2014, le club le prête à Saragosse, club de deuxième division. Il va y jouer deux saisons. Il rejoint ensuite Girone toujours en deuxième division et il devient titulaire. Le FC Séville le recrute en 2019 sous forme de prêt et lève l'option d'achat convaincu par le contenu de sa première saison. Il devient un titulaire incontestable en 2020 et participe à la qualification du FC Seville à la Ligue des Champions.

Plus grand pourcentage d'arrêts en Liga en 2021-2022

Grand gardien par la taille, Yassine Bounou a cette capacité que l'on retrouve chez Thibault Courtois de se coucher rapidement au sol. Il est très fort dans l'exercice des pénalties et il est imposant dans les airs. Son jeu au pied reste perfectible.

Lors de la saison 2021-2022, il devient le gardien qui a le plus grand pourcentage d'arrêts en Liga.

Le Marocain du FC Séville a un pourcentage d’arrêts de 77,6 % au titre de la saison 2021-22, ce qui le place au sixième rang dans ce classement au niveau européen. Le début de saison 2022-2023 est plus compliqué. Le FC Séville a perdu des joueurs cadres en défense comme Jules Koundé parti au FC Barcelone.


Le gardien depuis quelques mois est plus heureux en sélection nationale où il peut compter sur une défense de fer symbolisée par les deux centraux, Nayef Aguerd et Zouhair Fedal.

Malgré ses performances en Liga et en sélection le gardien n'a pas convaincu un très grand club européen, capable de gagner la Ligue des champions, de le prendre. La soirée magique de Doha va sans doute changer la donne.